TopFormation Voyagez au cœur de l'archéologie biblique !

Actes 5

    • Ananias et Saphira

      1 Un certain Ananias, par contre, qui, avec sa femme Saphira, avait aussi vendu une propriété,

      2 convint avec elle de mettre de côté une partie du prix de la vente et d’apporter le reste aux apôtres pour qu’ils en disposent.

      3 Pierre l’interpella : — Ananias, comment as-tu pu laisser Satan prendre à tel point possession de ton cœur, pour que tu veuilles tromper l’Esprit saint en cachant le prix réel de ton champ afin d’en conserver une partie ?

      4 N’étais-tu pas libre de garder ta propriété ? Ou même, après l’avoir vendue, ne pouvais-tu pas faire de ton argent ce que tu voulais ? Ce n’est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu lui-même. Comment as-tu pu décider en toi-même de commettre une telle action ?

      5 À ces mots, Ananias tomba raide mort. Tous ceux qui l’apprirent furent glacés de terreur.

      6 Quelques jeunes gens se mirent à envelopper le corps puis l’emportèrent pour l’enterrer.

      7 Environ trois heures plus tard, la femme d’Ananias entra sans savoir ce qui s’était passé.

      8 Pierre lui demanda : — Dis-moi, est-ce bien à ce prix-là que vous avez vendu votre champ ? — Oui, répondit-elle, c’est exactement le prix.

      9 Pierre reprit : — Comment avez-vous pu vous concerter pour provoquer ainsi l’Esprit du Seigneur ? Écoute : ceux qui viennent d’enterrer ton mari sont devant la porte, ils vont t’emporter, toi aussi.

      10 Au même instant, elle tomba inanimée aux pieds de Pierre. Les jeunes gens qui rentraient la trouvèrent morte. Ils l’emportèrent et l’enterrèrent aux côtés de son mari.

      11 Cet événement inspira une sainte frayeur à toute l’Église, ainsi qu’à tous ceux qui en entendaient parler.

      De nombreux miracles

      12 Les apôtres accomplissaient beaucoup de miracles et de prodiges parmi le peuple. Tous les croyants avaient l’habitude de se rassembler sous la galerie de Salomon dans la cour du temple.

      13 Personne d’autre n’osait s’associer à eux, mais le peuple tout entier les tenait en haute estime et chantait leurs louanges.

      14 Un nombre toujours croissant d’hommes et de femmes croyaient au Seigneur et se joignaient à la communauté.

      15 On allait jusqu’à porter les malades dans les rues et sur les places publiques, où on les déposait sur de petits lits ou des civières pour qu’au passage de Pierre son ombre au moins puisse effleurer l’un ou l’autre d’entre eux.

      16 Même des villes voisines, les gens accouraient en foule à Jérusalem pour amener leurs malades et les personnes tourmentées par des mauvais esprits. Et tous s’en retournaient guéris.

      Les apôtres sont persécutés

      17 Alors, poussés par la jalousie, le grand-prêtre et tous ses partisans, c’est-à-dire les sadducéens, décidèrent d’agir.

      18 Ils firent arrêter les apôtres et les placèrent sous bonne garde dans la prison publique.

      19 Mais pendant la nuit, un ange du Seigneur vint ouvrir les portes de la prison et, après les avoir conduits dehors, il leur dit : —

      20 Allez, montez au temple et prĂŞchez publiquement au peuple tout le message de la vie nouvelle.

      21 Dès le point du jour, les apôtres, obéissant aux ordres de l’ange, montèrent donc à la cour du temple et se mirent à enseigner. De son côté, le grand-prêtre arriva avec ceux de son parti et ils convoquèrent le Grand Conseil et tout le Sénat des responsables d’Israël. Ils donnèrent l’ordre de chercher les apôtres à la prison et de les amener.

      22 Les gardes s’y rendirent, mais le cachot était vide. À leur retour, ils firent le rapport suivant : —

      23 Nous avons trouvé la prison soigneusement fermée, les sentinelles étaient à leur poste devant les portes, mais quand nous avons ouvert le cachot, il n’y avait plus personne à l’intérieur.

      24 Cette nouvelle plongea le chef de la police du temple et les grands-prêtres dans une grande perplexité : ils se demandaient avec inquiétude ce que signifiait (cette disparition mystérieuse) et comment les choses allaient tourner.

      25 Là-dessus, quelqu’un vint leur annoncer : — Les hommes que vous avez fait mettre en prison sont à présent là-haut dans la cour du temple en train d’endoctriner le peuple.

      26 Aussitôt, le chef de la police du temple s’y rendit avec un détachement de gardes pour ramener les apôtres. Ils les arrêtèrent, mais avec ménagements, car ils avaient peur de se faire lapider par le peuple.

      27 Après les avoir ramenés, ils les introduisirent dans la salle du Grand Conseil. Le grand-prêtre leur demanda : —

      28 Est-ce que nous ne vous avions pas formellement interdit de parler de ce Jésus ? Or, qu’est-ce que vous avez fait ? Dans tout Jérusalem, vous avez répandu votre enseignement et c’est nous que vous voulez rendre responsables de la mort de cet homme-là.

      29 Mais Pierre et les apôtres répondirent : — Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.

      30 C’est le Dieu de nos ancêtres qui a ressuscité ce Jésus que vous avez mis à mort en le clouant sur une croix.

      31 C’est encore Dieu qui, par sa puissance, l’a élevé à la dignité de chef suprême et de Sauveur, pour accorder au peuple d’Israël la grâce de changer et de recevoir le pardon de ses péchés.

      32 Si nous l’affirmons, c’est parce que nous sommes témoins de ces événements, nous et le Saint-Esprit que Dieu donne à ceux qui lui obéissent.

      33 Ces paroles ne firent qu’exaspérer encore davantage les membres du Conseil ; dans leur rage, ils étaient décidés à voter leur condamnation à mort.

      34 Mais un membre du Conseil, un pharisien nommé Gamaliel, se leva pour donner son avis. C’était un éminent docteur de la loi, jouissant d’une grande popularité parmi tout le peuple. Il demanda que l’on fasse sortir un instant les accusés,

      35 puis il dit : — Hommes d’Israël, réfléchissez bien à la décision que vous allez prendre à l’égard de ces gens.

      36 Rappelez-vous : il y a quelque temps, on a vu paraître un certain Theudas qui se donnait pour un personnage important. Il a entraîné quelque quatre cents hommes à sa suite. Mais une fois qu’il fut tué, tous ceux qui s’étaient ralliés à lui furent dispersés et l’on n’entendit plus parler de ce mouvement.

      37 Plus récemment encore, à l’époque du recensement, Judas de Galilée a fait son apparition. Lui aussi a attiré bien des gens à lui. Il a péri à son tour et, du même coup, tous ses partisans ont disparu.

      38 À présent donc, voici mon avis dans l’affaire qui nous occupe aujourd’hui : laissez ces gens tranquilles et ne vous occupez plus d’eux. De deux choses l’une : ou bien ce mouvement et les pensées qui l’inspirent viennent des hommes, et dans ce cas, la chose tombera d’elle-même.

      39 Ou bien, cela vient de Dieu, et alors, vous ne pourrez pas l’arrêter. Ne courez donc pas le risque de combattre contre Dieu.

      40 Le Conseil se rangea à son avis et, après avoir rappelé les apôtres, ils les relâchèrent… non sans toutefois leur avoir fait donner des coups de bâton et leur avoir défendu une nouvelle fois de parler au nom de Jésus.

      41 Les apôtres quittèrent la salle du Conseil tout joyeux de ce que Dieu les ait jugés dignes de souffrir et d’être humiliés à cause du nom de Jésus.

      42 Et (malgré les menaces), ils ne cessaient d’enseigner tous les jours, soit dans la cour du temple, soit dans les maisons particulières. Du matin au soir, ils annonçaient que Jésus était le Christ, le Messie promis.
Seuls les Évangiles sont disponibles en vidéo pour le moment.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.