Nombres 6.1

L'Eternel dit √† Mo√Įse¬†:
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

La loi concernant le Naziréat. (Nombres 6:1-21)
La bénédiction particulière du peuple. (Nombres 6:22-27)

Le mot Nazir√©at signifie ¬ę¬†s√©paration¬†¬Ľ. Certaines personnes √©taient par avance consacr√©es √† Dieu, avant leur naissance, pour √™tre dans le Nazir√©at¬†; Samson et Jean-Baptiste en sont deux exemples. Mais d'ordinaire, il s'agissait d'un vŇďu, en vue de se s√©parer du monde, en se consacrant au service de la religion, pour un temps donn√© et sous l'autorit√© de certaines r√®gles, sans aucune contrainte. Cette personne consacr√©e devait √™tre connue de tous¬†; ce vŇďu mat√©rialisait avec certitude le d√©sir pr√©alable de s'engager pour Dieu. Afin que les ¬ę¬†inventions¬†¬Ľ humaines rituelles ne puissent entourer le Nazir√©at et le d√©tourner de son but, Dieu √©tablit des r√®gles bien d√©finies. Celui qui faisait ce vŇďu, ne devait boire ni vin ni boisson forte, ni manger de raisin.

Ceux qui veulent se consacrer √† Dieu, ne doivent pas en effet chercher √† satisfaire leurs d√©sirs charnels, ils doivent au contraire tout faire, en vue de les ma√ģtriser. Tous les chr√©tiens doivent user de mod√©ration quant √† leur consommation de vin ou de boissons fortes¬†; car si l'amour de ce genre de choses prend le dessus, cette personne deviendra une proie ais√©e pour Satan.

Les nazir√©ens ne devaient rien consommer de ce qui provenait de la vigne¬†; cela peut √™tre pour nous un enseignement¬†: nous devons √™tre extr√™mement vigilants pour √©viter le p√©ch√©, tout ce qui l'entoure et m√®ne √† lui par le biais de la tentation. Les nazir√©ens ne devaient pas couper leurs cheveux, ni se raser la t√™te¬†; c'√©tait exactement le cas de Samson¬†; cela signifiait qu'ils ne devaient pas attacher d'importance √† leur corps et ne pas chercher √† se parer d'ornements en tous genres. Ceux qui se s√©paraient du monde, pour se consacrer √† Dieu, devaient garder leur conscience pure, loin des Ňďuvres mortes, ils ne devaient pas toucher ce qui √©tait souill√©. Pendant tous les jours consacr√©s √† cette ¬ę¬†s√©paration¬†¬Ľ, ils devaient √™tre saints, consacr√©s √† l'√Čternel. C'√©tait un t√©moignage indispensable, vis-√†-vis de leur entourage¬†: ils montraient ainsi leur vŇďu de Nazir√©at. Aucune peine ni sacrifice n'√©taient inflig√©s √† ceux qui d√©lib√©r√©ment, voulaient rompre ce vŇďu¬†; ils avaient alors la possibilit√© de diff√©rer leur cons√©cration √† l'√Čternel, leur Dieu¬†; ils devaient n√©anmoins √©viter toute souillure volontaire avec le p√©ch√©. Rien dans l'√Čcriture ne ressemble plus √† ce vŇďu de Nazir√©at, que l'engagement religieux dans l'√©glise catholique romaine. Par contre, entre ces deux cons√©crations, bon nombre de points diff√®rent et sont m√™me fondamentalement oppos√©s¬†! Par exemple, les religieux l'√©glise catholique ne doivent pas se marier¬†; aucune restriction de la sorte n'entravait les nazir√©ens. L'√©glise romaine commande de s'abstenir de certaines viandes, alors que les nazir√©ens pouvaient manger n'importe quelle nourriture permise aux Isra√©lites. Il n'est pas interdit aux religieux catholiques de boire du vin, m√™me lors des jours de f√™te, alors que les nazir√©ens ne devaient pas en boire une goutte, quel que soit le moment. Les pr√™tres de l'√©glise romaine s'engagent pour toute leur vie, parfois m√™me, sous la pression de certains parents, √† l'inverse des nazir√©ens qui ne faisaient un vŇďu que pour un temps limit√©, selon leur propre volont√©¬†; de telles dissemblances fondamentales r√©v√®lent bien la diff√©rence qu'il y a entre les ¬ę¬†inventions humaines¬†¬Ľ et les r√®gles dict√©es par l'√Čcriture.

N'oublions pas que le Seigneur J√©sus est non seulement notre ¬ę¬†Rocher¬†¬Ľ in√©branlable, mais qu'Il est aussi notre Exemple. Pour Lui, nous devons renoncer √† certains plaisirs du monde, nous abstenir des convoitises charnelles, nous s√©parer de la compagnie des p√©cheurs, professer notre foi, avoir de la mod√©ration dans nos affections naturelles, √™tre tourn√©s vers les choses spirituelles et consacr√©es au service de Dieu, √©tant d√©sireux d'√™tre des exemples pour notre entourage.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic