TopFormation Voyagez au cœur de l'archéologie biblique !

Romains 4

    • L'exemple d'Abraham

      1 Comment ce qui précède s’accorde-t-il avec les Écritures, par exemple avec l’histoire d’Abraham, l’ancêtre de notre peuple, selon la descendance physique ? Comment a-t-il obtenu le salut ? Que pouvons-nous dire à son sujet ?

      2 S’il fut déclaré juste aux yeux de Dieu, le devait-il à ses efforts et à ses mérites ? Dans ce cas, certes, il aurait pu en concevoir quelque fierté. Mais telle ne fut pas son attitude devant Dieu.

      3 En effet, que dit l’Écriture ? Abraham eut confiance en Dieu et, à cause de cela,
      Dieu a porté sa foi à son crédit et l’a déclaré juste.

      4 Généralement, lorsque quelqu’un a fait un travail, il a droit à son salaire. Ce qu’il perçoit n’est pas une gratification, c’est un dû.

      5 Par contre, si un homme ne s’appuie pas sur ce qu’il a fait, mais qu’il place toute sa confiance en Dieu, alors ce Dieu qui justifie le pécheur tient compte de son acte de foi et déclare cet homme juste en portant sa foi à son crédit.

      6 C’est exactement ce que dit aussi David. Il proclame heureux l’homme que Dieu déclare juste sans qu’il ait aucune œuvre méritoire à présenter :

      7 Heureux ceux dont les offenses ont été pardonnées
      et dont les péchés ont été couverts.

      8 Heureux l’homme au compte de qui
      le Seigneur ne porte pas le péché.

      9 Une question se pose : ce bonheur n’est-il réservé qu’aux Juifs ou bien est-il aussi accessible à tous les hommes ? Nous disons qu’Abraham a été déclaré juste parce que Dieu a porté son acte de foi à son crédit.

      10 À quel moment cela s’est-il passé ? Avant ou après le rite de la circoncision ?

      11 Dieu l’a déclaré juste avant qu’il ne soit circoncis, et lui a donné ensuite le signe de la circoncision. Elle devait être un sceau de la justice qu’il avait déjà reçue avant sa circoncision, par sa confiance placée en Dieu. C’est pourquoi il devint le père des croyants de tous les peuples qui sont appelés justes à cause de leur foi, sans être obligés de se faire circoncire.

      12 Et il devint aussi le père des Juifs, de ceux qui ne se contentent pas seulement du signe rituel extérieur, mais qui marchent sur les traces de l’homme de foi que fut Abraham, et qui croient comme il a cru avant d’être circoncis.

      La promesse de Dieu reçue par la foi

      13 Car la promesse de recevoir le monde en héritage ne fut pas donnée à Abraham et à ses descendants à cause de son obéissance à la loi, mais parce qu’il fit confiance à Dieu. Voilà pourquoi il fut agréé par Dieu.

      14 En effet, si l’héritage était réservé à ceux qui satisfont aux exigences de la loi, la foi perdrait son sens et sa valeur, la promesse serait annulée.

      15 Car la loi ne nous attire que la colère de Dieu (puisque tous la transgressent). Par contre, là où il n’y a pas de loi, il n’y a pas non plus de transgression.

      16 Par conséquent, les bénédictions de Dieu dépendent d’un acte de foi, afin que l’héritage soit un don gratuit de la grâce divine. Ainsi seulement, il est accessible et garanti à toute la descendance d’Abraham, non seulement à sa lignée selon la loi, mais encore à tous ceux qui ont la même foi que notre père commun.

      17 N’est-il pas écrit : Je t’ai établi père d’une multitude de peuples ? Il est notre père à tous, et comment l’est-il devenu ? Parce qu’il a fait confiance à Dieu qui donne la vie aux morts et fait sortir l’être du néant.

      18 Là où toute espérance paraissait insensée, il a espéré et s’est cramponné avec foi à cette promesse : Nombreuse sera ta descendance. Ainsi, il est devenu le père d’une multitude de peuples.

      19 Naturellement, il savait qu’étant presque centenaire, son corps n’avait plus le pouvoir de procréer ; il savait aussi que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants. Mais toutes ces considérations ne l’ont pas fait vaciller dans sa foi.

      20 S’appuyant sur la promesse divine, il ne succomba pas au doute. Puisant sa force dans la foi, il fit honneur à Dieu,

      21 étant pleinement persuadé que Dieu est capable de tenir parole et d’accomplir ce qu’il a promis.

      22 C’est précisément cette attitude qui lui attira la bienveillance divine ; cette foi lui fut créditée comme justice et lui valut d’être déclaré juste.

      23 Or, si l’Écriture note que sa foi fut portée à son crédit, ce n’est pas seulement à propos d’Abraham qu’elle le fait,

      24 c’est aussi pour notre instruction. Car nous aussi, nous serons acceptés par Dieu et déclarés justes si nous plaçons notre confiance en celui qui a ressuscité notre Seigneur Jésus-Christ d’entre les morts.

      25 Ne fut-il pas livré à cause de nos fautes et ressuscité afin que nous soyons déclarés justes aux yeux de Dieu ?
Seuls les Évangiles sont disponibles en vidéo pour le moment.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.