TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

1 Samuel 14

    • 1

      1 à 15 L'exploit de Jonathan.

      Jonathan dit... Il se trouvait probablement sur le bord oppos√©, du c√īt√© de Gu√©ba, d'o√Ļ il pouvait voir le poste ennemi. Son dessein est de descendre dans la vall√©e, puis de remonter de l'autre c√īt√© pour attaquer ce poste peu nombreux.

      Il n'en dit rien à son père... : pour ne pas être arrêté par lui. Cette fin du verset 4 jusqu'au verset 5 y compris, est une parenthèse explicative.

      2

      A Guibéa : à environ 4 km au sud-ouest.

      Migron. Ce mot ne peut d√©signer la localit√© dont il est parl√© Esa√Įe 10.28, qui √©tait au nord de Micmas, tandis que Sa√ľl devait √™tre camp√© au sud de la vall√©e. C'est donc ici un nom commun¬†; son sens le plus probable est aire. Cette aire √©tait situ√©e √† l'extr√©mit√© des champs de Guib√©a. du c√īt√© du nord.

      Six cents hommes : 13.15.

      3

      Ce verset sert à préparer le verset 18.

      Ahija était le petit-fils du grand sacrificateur Eli, par son père Ahitub qui était fils de Phinées, fils d'Eli.

      Frère d'Icabod : comparez 4.21. Ahitub est qualifié comme frère d'Icabod, parce que celui-ci a déjà figuré dans le récit.

      Portait l'√©phod et par cons√©quent aussi l'Urim et le Thummim. Il √©tait aupr√®s de Sa√ľl pour le diriger au besoin par ce moyen, ce qui √©tait devenu plus n√©cessaire depuis l'√©loignement de Samuel.

      4

      Entre les passages. Robinson dit que de chaque c√īt√© du Wadi-√®s-Subeinit se trouvent dans la cha√ģne nord et sud des d√©pressions (les passages) par lesquelles on peut descendre au fond du wadi et en remonter. Ces d√©pressions aboutissent dans leur partie inf√©rieure aux deux pics dont, nous avons parl√© et d'o√Ļ l'on a la vue sur le plateau oppos√©. Ce fut par cette voie naturelle que Jonathan trouva le moyen d'arriver jusqu'au poste philistin.

      Botsets, brillant ; Séné, buisson.

      9

      La pensée de Jonathan était celle-ci : S'ils descendent vers nous avec précautions, nous nous retirerons. S'ils nous défient en se moquant (verset 10), nous monterons.

      11

      Voilà les Hébreux... Ironique : Ils se décident enfin à sortir de leurs trous !

      13

      En voyant la hardiesse de ces deux hommes, ils se croient l'objet d'un coup monté par les Israélites et sont saisis de peur. Jonathan se jette sur les premiers et, à mesure qu'ils tombent, son écuyer les achève.

      15

      Les fuyards répandent la terreur dans le camp.

      La terre trembla. Expression hyperbolique pour dépeindre le frémissement du sol sous les pieds des fuyards et des chevaux et sous les roues des chariots.

      Terreur de Dieu : la terreur la plus extrême, ou même une terreur d'origine surnaturelle.

      16

      16 à 23 Fuite et déroute des Philistins.

      Les sentinelles de Sa√ľl : post√©es sur le bord m√©ridional du ravin pour observer les mouvements des Philistins.

      17

      Il a compris que la cause de ce désordre chez les ennemis ne pouvait provenir que d'une attaque faite sans ses ordres.

      18

      Ahija : le grand sacrificateur (verset 3).

      Fais approcher l'arche. La présence de l'arche est ici un trait tout-à-fait inattendu et le terme fais approcher, qui s'applique ordinairement à l'éphod, dans lequel le souverain sacrificateur portait l'Urim et le Thummin, étonne également. De là la correction des Septante : Apporte l'éphod. Pour défendre le texte ordinaire, il faudrait supposer que le sacrificateur ne devait consulter l'Urim que devant l'arche, symbole de la présence divine.

      19

      Retire ta main. Sa√ľl suspend la consultation pour se h√Ęter de profiter du d√©sordre de l'arm√©e ennemie. Ce mot jette quelque jour sur la mani√®re dont se faisait la consultation. Il para√ģt que le sacrificateur mettait sa main dans la poche int√©rieure du pectoral (Exode 28.30, note) pour en retirer le signe de la r√©ponse divine. L'interpr√©tation de ce signe pouvait apr√®s cela prendre un certain temps.

      21

      Les Hébreux : ceux que les Philistins avaient emmenés avec eux en traversant le pays et qu'ils avaient forcés de servir dans leur armée.

      23

      Beth-Aven : voir 13.5.

      24

      24 √† 31 Pr√©cipitation de Sa√ľl.

      Cette défense devait prévenir tout ce qui aurait pu retarder la poursuite.

      Que je me sois veng√© de mes ennemis. Ces mots montrent combien Sa√ľl rapportait d√©j√† tout √† sa personne.

      25

      Le miel d√©coulait des arbres creux o√Ļ s'√©taient √©tablies les abeilles.

      28

      Le peuple défaillait. Cette remarque est destinée à préparer le reproche sévère de Jonathan (verset 29).

      31

      31 √† 46 R√©sultat, de la poursuite et cons√©quences des mesures pr√©cipit√©es prises par Sa√ľl.

      Ajalon : voir Josué 10.12, note.

      32

      Avec le sang : voir Lévitique 19.26.

      33

      Une grosse pierre : pour faciliter l'√©coulement du sang et emp√™cher que la chair n'en f√Ľt tremp√©e.

      35

      B√Ętit un autel. Cet autel √©tait-il un simple monument de sa victoire, dans le genre de celui dont il est parl√© Josu√© 22.10 et suivants, ou bien √©tait-ce un v√©ritable autel destin√© √† des sacrifices, tel que ceux que jusqu'ici Samuel seul avait √©lev√©s¬†? Dans ce dernier cas, nous voyons Sa√ľl sortir de plus en plus des limites de sa charge royale. Mais le premier sens convient mieux √† 15.12, o√Ļ Sa√ľl accomplit un second acte de ce genre.

      36

      Pendant qu'il fait nuit... : cette nuit même, après que le peuple aura pris son repas.

      Et le sacrificateur dit. L'intervention d'Ahija provient sans doute du secret sentiment qu'il a, comme souverain sacrificateur, qu'une faute pèse sur le peuple, qui pourrait lui attirer malheur.

      Approchons-nous ici : ici même, sur le champ, avant de rien entreprendre.

      37

      Ne r√©pondit pas. Le silence de Dieu est la preuve que le sentiment du grand sacrificateur √©tait fond√©. La question pos√©e √† Dieu ne devait pas √™tre r√©solue avant que cette affaire e√Ľt re√ßu sa solution.

      38

      Ce péché : celui que vient de signaler le silence de Dieu.

      39

      Qui vient de délivrer : auquel par conséquent nous devons être prêts à faire les plus grands sacrifices.

      Personne ne lui r√©pondit. Nul en Isra√ęl ne voulait donner son assentiment √† la menace qu'il venait de prof√©rer.

      40

      Il est difficile de croire que Sa√ľl n'e√Ľt pas quelque id√©e d'une faute commise par Jonathan¬†; il semble qu'il f√Ľt d√©j√† agit√© par la jalousie, en voyant les actes de vaillance par lesquels son fils l'√©clipsait peu √† peu.

      41

      41 et 42 Comparez Josué 7.16-18.

      Donne une certitude¬†! Sa√ľl demande √† Dieu de rompre le silence qu'il a gard√© (verset 37).

      43

      43 √† 46. Le serment despotique et t√©m√©raire impos√© au peuple par Sa√ľl avait mis tout le peuple et Sa√ľl lui-m√™me dans une position fausse vis-√†-vis de Dieu. En vertu de ce serment Jonathan et, par lui, le peuple, se trouvent responsables d'un p√©ch√© qui en r√©alit√© n'en est pas un. Ce p√©ch√© exige une expiation¬†; si elle est offerte, ce ne peut √™tre que par la mort de Jonathan¬†; mais cette mort ne peut avoir lieu¬†; le p√©ch√© restera donc inexpi√©. Tout cela provient de la t√©m√©rit√© du serment impos√© par Sa√ľl.

      47

      47 et 48 Coup d'Ňďil g√©n√©ral sur les c√īt√©s glorieux du r√®gne de Sa√ľl.

      A l'entour : Moab au sud-est ; Ammon à l'est ; Edom au sud ; Tsoba au nord-est ; les Philistins au sud-ouest.

      Amalek. Voir l'histoire détaillée de cette expédition au chapitre suivant.

      49

      49 √† 51 D√©tails sur la famille de Sa√ľl.

      51
      52

      Ce dernier verset se rattache √† l'id√©e des guerres de Sa√ľl (versets 47 et 48), et en particulier √† la persistance de celle qu'il eut √† soutenir contre les Philistins¬†; il explique la cr√©ation d'une arm√©e permanente n√©cessit√©e par la force militaire de ce peuple.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.