1 Samuel 28.7

Sa√ľl dit alors √† ses serviteurs¬†: ¬ę¬†Cherchez-moi une femme capable d‚Äôinvoquer les esprits et j'irai la consulter.¬†¬Ľ Ses serviteurs lui dirent¬†: ¬ę¬†A En-Dor il y a une femme capable d‚Äôinvoquer les esprits.¬†¬Ľ
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Sa√ľl d√©sira consulter une femme qui invoquait les morts¬†; cette pratique √©tait express√©ment interdite, \\#De 18:11\\.

Quand le Seigneur semble ne pas donner de r√©ponse √† la pri√®re, dans une vie chr√©tienne normale, toute tentative d'acc√®s √† la sorcellerie ou √† la conjuration, v√©ritable ou feinte, en vue d'obtenir des informations de certaines personnes ou esprits, ne peut √™tre que vaine. Nous n'avons jamais pu constater que Sa√ľl, lorsqu'il traversait des moments difficiles, allait chercher conseil aupr√®s de Samuel, du vivant de ce dernier¬†; tout semblait bien se d√©rouler dans la vie du roi¬†; mais maintenant que Samuel est mort, Sa√ľl r√©clame sa pr√©sence¬†!

Beaucoup de personnes ayant dédaigné ou persécuté les saints et les serviteurs de Dieu ici-bas, seraient heureux de les avoir ensuite à leur disposition, alors qu'ils sont maintenant dans l'au-delà.

Tous ces faits r√©v√®lent que le cŇďur de l'homme est enclin √† la fraude et √† la tromperie. Bien que la voyante n'ait aucune raison personnelle de faire appara√ģtre Samuel, Sa√ľl lui en donna l'occasion. La surprise et la terreur de cette femme montr√®rent que l'apparition avait un aspect peu commun et inattendu. Sa√ľl ayant d√©daign√© les avertissements solennels de Samuel, alors que ce dernier √©tait encore en vie, cherchait maintenant √† obtenir quelques conseils et encouragements divins¬†: Dieu ne pourrait-il pas en effet permettre √† l'√Ęme de Son proph√®te d√©c√©d√©, d'appara√ģtre √† Sa√ľl, afin de confirmer la sentence qui lui √©tait r√©serv√©e et le sort malheureux qui l'attendait¬†?

L'expression, ¬ę¬†Toi et tes fils, vous serez avec moi¬†¬Ľ, ne signifiait pas que le roi et sa descendance conna√ģtraient la f√©licit√© √©ternelle¬†: cela d√©montre au contraire avec beaucoup de solennit√©, que Dieu, par le biais de l'√Ęme du proph√®te Samuel, venu t√©moigner du ciel, confirmait le jugement qu'il avait annonc√© ici-bas, de son vivant, envers Sa√ľl.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music ADORE SESSIONS
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...