Esa√Įe 40.12

Qui a mesuré les océans dans le creux de sa main ? Qui a fixé les dimensions du ciel dans une mesure et fait tenir toute la poussière de la terre dans un tiers de mesure ? Qui a pesé les montagnes à la balance et les collines à la bascule ?
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Tout cela magnifie l'Amour que Dieu témoigne envers le monde : Bien que ce dernier ne représente à Ses yeux que peu de chose, Il a voulu le racheter, par le don de Son Fils unique, Jean 3:16.

Les services accomplis au sein de l'√©glise n'apportent rien √† Dieu. Notre √Ęme doit, spirituellement, p√©rir √† jamais, le Fils unique du P√®re, de Son c√īt√©, a tout donn√© pour nous¬†!

    • Job 11

      7 ¬Ľ Pr√©tends-tu p√©n√©trer les profondeurs de la pens√©e de Dieu¬†? Pr√©tends-tu d√©couvrir ce qui touche √† la perfection du Tout-Puissant¬†?
      8 Elle est aussi haute que le ciel : comment t’y prendras-tu ? Elle est plus profonde que le séjour des morts : que pourras-tu en savoir ?
      9 Ses dimensions sont plus longues que la terre et plus larges que la mer.

      Job 28

      25 ¬Ľ Quand il a d√©termin√© le poids du vent et fix√© la mesure de l‚Äôeau,

      Job 38

      4 ¬Ľ O√Ļ √©tais-tu quand j‚Äôai fond√© la terre¬†? D√©clare-le, puisque tu es si intelligent¬†!
      5 Qui a fixé ses dimensions ? Tu le sais, n’est-ce pas ? Ou qui a déplié le ruban à mesurer sur elle ?
      6 Sur quoi ses bases reposent-elles ? Ou qui en a posé la pierre angulaire
      7 alors que les étoiles du matin éclataient ensemble en chants d'allégresse et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ?
      8 ¬Ľ Qui a bloqu√© la mer avec des portes quand, dans son jaillissement, elle est sortie du ventre maternel,
      9 quand j’ai fait des nuages son habit et de l'obscurité ses langes,
      10 quand je lui ai fixé des limites et imposé verrou et portes,
      11 quand j‚Äôai dit¬†: ‚ÄėTu pourras venir jusqu'ici, tu n'iras pas plus loin. Ici s'arr√™tera l'orgueil de tes vagues‚Äô¬†?

      Psaumes 102

      25 Je dis¬†: ¬ę¬†Mon Dieu, ne m‚Äôenl√®ve pas au milieu de ma vie, toi dont l‚Äôexistence traverse les g√©n√©rations¬†!¬†¬Ľ
      26 *Autrefois tu as fond√© la terre, et le ciel est l‚ÄôŇďuvre de tes mains.

      Psaumes 104

      2 L’Eternel s’enveloppe de lumière comme d’un manteau, il étend le ciel comme une tente.
      3 Il construit sa demeure au-dessus de l’eau, il fait des nuages son char, il s’avance sur les ailes du vent.

      Proverbes 8

      26 Il n'avait encore fait ni la terre, ni les campagnes, ni le premier grain de poussière du monde.
      27 ¬Ľ Lorsqu'il a dispos√© le ciel, j'√©tais l√†¬†; lorsqu'il a trac√© un cercle √† la surface de l'ab√ģme,
      28 lorsqu'il a plac√© les nuages en haut et que les sources de l'ab√ģme ont jailli avec force,

      Proverbes 30

      4 Qui est monté au ciel et qui en est descendu ? Qui a rassemblé le vent dans le creux de ses mains ? Qui a serré l’eau dans son manteau ? Qui a fixé les limites de la terre ? Quel est son nom et quel est le nom de son fils ? Le sais-tu ?

      Esa√Įe 40

      12 Qui a mesuré les océans dans le creux de sa main ? Qui a fixé les dimensions du ciel dans une mesure et fait tenir toute la poussière de la terre dans un tiers de mesure ? Qui a pesé les montagnes à la balance et les collines à la bascule ?

      Esa√Įe 48

      13 C’est ma propre main qui a fondé la terre, ma main droite qui a déployé le ciel. Il suffit que je les appelle et ils se présentent tous ensemble.

      Hébreux 1

      10 Et¬†: C'est toi, Seigneur, qui au commencement as fond√© la terre, et le ciel est l'Ňďuvre de tes mains.
      11 Eux, ils dispara√ģtront, tandis que toi, tu restes l√†. Ils vieilliront tous comme un v√™tement.
      12 Tu les enrouleras comme un manteau, ils seront remplacés [comme un vêtement]. Mais toi, tu es toujours le même et ton existence n’aura pas de fin.

      Apocalypse 20

      11 Je vis alors un grand tr√īne blanc et celui qui y √©tait assis. La terre et le ciel s'enfuirent loin de lui et l‚Äôon ne trouva plus de place pour eux.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...