TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Exode 18

    • 1

      1 à 6 L'arrivée de Jéthro

      Cette arriv√©e eut-elle lieu pendant que le peuple √©tait encore camp√© √† R√©phidim ou seulement apr√®s son arriv√©e √† Sina√Į ¬†? Au premier coup d'Ňďil la seconde alternative para√ģt la seule possible¬†; car, au verset 5, Isra√ęl est d√©j√† camp√© en la montagne de Dieu, et il para√ģt bien difficile de placer dans le court s√©jour qu'il fit √† R√©phidim tous les √©v√©nements racont√©s dans ce chapitre : l'arriv√©e de J√©thro, son sacrifice, l'assembl√©e du peuple autour du tribunal de Mo√Įse, le conseil de J√©thro et l'ex√©cution de ce conseil par la nomination des juges. Il faut dans ce cas admettre dans le r√©cit une anticipation¬†; l'auteur aurait plac√© ici le r√©cit de la visite de J√©thro, pour ne pas interrompre plus tard celui de la l√©gislation sina√Įtique, qui commence au chapitre 19 et se prolonge jusqu'au chapitre 10 des Nombres.

      Cependant on peut opposer à ces raisons les raisons suivantes :

      1. 19.2 semble positivement placer la visite de J√©thro avant l'arriv√©e √† Sina√Į.
      2. Le verset 5 ne s'oppose pas nécessairement à cette manière de voir. Car nous avons vu 17.6 que Réphidim est déjà envisagé comme appartenant à Horeb, la montagne de Dieu. Le mot har, montagne, en hébreu, désigne aussi bien un district montagneux, un groupe de montagnes, qu'une sommité particulière.
      3. L'espace de temps que l'on peut attribuer au s√©jour √† R√©phidim est suffisant pour y placer tous les faits du chapitre 18, si seulement l'on consent √† admettre que l'ex√©cution du conseil de J√©thro n'eut lieu que plus tard, pendant le s√©jour √† Sina√Į. En effet, il s'est √©coul√© 45 jours depuis l'arriv√©e au d√©sert de Sin jusqu'√† l'arriv√©e √† Sina√Į. Celle-l√† eut lieu le 15 du second mois (16.1 et 19.1). Nous pouvons placer :
        • du 16 au 20 les circonstances relatives au don de la manne
        • le 21 et le 22 les deux campements de Dophka et d'Alousch
        • le 23, l'arriv√©e √† R√©phidim
        • les 24 et 25, le combat avec les Amal√©kites
        • le 26, l'arriv√©e de J√©thro
        • les 27 √† 30, le s√©jour de J√©thro
        • le 1ier du mois suivant (3i√®me mois), le voyage de R√©phidim √† Sina√Į

      Nous croyons donc devoir en rester à l'ordre des faits, tels qu'ils sont rapportés ici (voir encore à 19.4-2), excepté en ce qui concerne la nomination des juges (versets 21-26) qui peut fort bien être mentionnée en cet endroit par anticipation, pour constater l'exécution subséquente de la mesure proposée par Jéthro.

      Sur Nombres 11.16 et Deutéronome 1.13-18, voir à ces passages.

      Sur Jéthro, voir à 3.1,note.

      Il y a un contraste remarquable entre la conduite des Amal√©kites et celle de J√©thro, chef de la tribu madianite des K√©niens (Juges 4.11). Les uns sont les premiers des Gentils qui entrent en hostilit√© avec Isra√ęl et son Dieu¬†; J√©thro et son peuple, qu'il repr√©sente, sont au contraire les premiers qui viennent rendre hommage √† l'Eternel et √† son peuple. Le bruit des merveilles accomplies en Egypte par l'Eternel, le lib√©rateur d'Isra√ęl, √©tait parvenu jusqu'√† lui et il avait cru en ce Dieu (verset 10).

      2

      Voir √† 4.26, note. Il n'y a aucune raison de se d√©fier de la r√©alit√© de ce renvoi mentionn√© ici par le r√©cit sacr√©. Mo√Įse savait en partant de la terre de Madian pour l'Egypte qu'il reviendrait √† Sina√Į¬†; il en avait pour garant la promesse de Dieu 3.12. Il avait donc pu juger plus prudent de renvoyer sa femme et ses enfants chez son p√®re jusqu'√† ce moment.

      3

      Guersom. voir à 2.22

      Eliézer : Dieu est secours. Sa circoncision a été racontée 4.25

      Arraché à l'épée de Pharaon : par la réussite de sa fuite au désert de Madian, 2.15

      5

      La montagne de Dieu : voir l'introduction à ce chapitre.

      7

      7 √† 9 L'accueil que Mo√Įse fait √† J√©thro

      Se prosterna et l'embrassa. Si glorieux que f√Ľt son r√īle actuel, Mo√Įse rend hommage √† la dignit√© de J√©thro, sacrificateur et chef de la tribu qui l'a re√ßu dans son sein. Le baiser est la forme ordinaire de salutation en Orient. H√©rodote dit des Perses : Quand ils se rencontrent, vous pouvez juger s'ils sont √©gaux en rang, car, dans ce cas, au lieu de se parler, ils s'embrassent sur les l√®vres¬†; autrement ils s'embrassent sur la joue.

      10

      10 à 12 Le sacrifice de Jéthro

      Vous a tir√©s : vous d√©signe peut-√™tre Mo√Įse et Aaron seulement¬†; car le peuple est nomm√© ensuite.

      11

      Jéthro proclame la supériorité de l'Eternel sur les autres divinités, mais il ne professe pas le néant de celles-ci.

      Car il a √©t√© grand... Il y a dans cette seconde moiti√© du verset une forte ellipse qui permet de l'entendre diversement. On pourrait traduire : C'est par leur propre fureur contre Isra√ęl que les Egyptiens ont √©t√© d√©truits.
      Mais notre sens para√ģt confirm√© par l'allusion faite √† ce passage, N√©h√©mie 9.10.

      12

      Comme hommage √† J√©hova, J√©thro offre un holocauste¬†; puis il y ajoute des sacrifices d'actions de gr√Ęces en vue d'un repas sacr√© auquel il invite les repr√©sentants d'Isra√ęl. Manger ensemble a √©t√© de tout temps un signe d'alliance et de bonne amiti√©. Comparez Gen√®se 31.46

      Aaron ayant coop√©r√© avec Mo√Įse √† la d√©livrance jouissait d√©j√† d'une consid√©ration particuli√®re.

      Sur les Anciens, voir à 3.16 ; 4.29, etc. Cette charge existant déjà en Egypte, s'était maintenue depuis la sortie.

      Pourquoi Mo√Įse n'est-il pas nomm√©¬†? Sa pr√©sence s'entend-elle d'elle-m√™me¬†? C'est peu probable¬†; le narrateur ne redoute pas les d√©tails. Etait-il retenu par les soins du gouvernement du peuple¬†? Ou lui r√©pugnait-il de prendre part √† un sacrifice qui √©tait offert √† J√©hova, non en sa qualit√© de Dieu unique, mais seulement en qualit√© de premier des dieux¬†?

      13

      13 à 27 Le conseil de Jéthro

      15

      Pour consulter Dieu : pour conna√ģtre la d√©cision de Dieu sur chaque cas litigieux. Etant en relation particuli√®re avec Dieu, Mo√Įse √©tait envisag√© comme l'organe de la justice et de la sagesse divines.

      16

      Et je leur fais conna√ģtre... Mo√Įse profitait de chaque cas particulier pour graver dans le cŇďur du peuple les r√®gles g√©n√©rales du droit et de l'√©quit√©, dont il puisait lui-m√™me la connaissance aupr√®s de son Dieu.

      18

      Et le peuple... On peut entendre ces mots dans ce sens : Une fois que tu auras succomb√©, c'en sera bient√īt fait du peuple dont l'existence d√©pend de la tienne.
      Mais la plupart comprennent ainsi : Obligé d'attendre si longtemps une décision, les gens se fatigueront et finiront par se faire justice à eux-mêmes, ce qui conduira à une dissolution générale.

      19

      19 et 20
      Il est tr√®s convenable que Mo√Įse communique au peuple les r√®gles g√©n√©rales pour l'administration de la justice, telles que Dieu lui-m√™me les lui enseigne.

      21

      21 et 22
      Mais quant à l'application de ces principes aux cas particuliers, il doit s'en décharger sur des juges choisis dans ce but et revêtus d'une compétence plus ou moins grande.

      Chefs de milliers... Une telle institution est parfaitement conforme à l'organisation patriarcale des tribus nomades, qui sont réunies par clans ou groupes de familles, par groupes de clans, etc.

      Il est probable que les chiffres 10, 50, 100, 1000 devaient correspondre autant que possible √† ces divisions naturelles. C'est ce qui ressort de Deut√©ronome 1.13, o√Ļ est d√©crite la mani√®re dont Mo√Įse proc√©da pour instituer les juges. En arabe une dizaine signifie une famille, et le nom de milliers √©tait chez les Juifs celui des branches de la tribu (Nombres 1.16¬†; Mich√©e 5.1).

      On peut conclure de la distinction que Mo√Įse √©tablit au verset 22, entre les affaires qui doivent lui revenir et celles qui seront de la comp√©tence des juges inf√©rieurs, que c'√©tait de l'importance des affaires que r√©sultait le degr√© plus ou moins √©lev√© du tribunal auquel elles √©taient soumises. Le juge de l'ordre plus √©lev√© fonctionnait sans doute aussi en cas d'appel de la sentence rendue par le juge d'ordre inf√©rieur.

      23

      Et que Dieu te donne des ordres. J√©thro n'a donn√© qu'un conseil¬†; pour que ce conseil devienne un ordre, il faut que, pr√©sent√© √† Dieu par Mo√Įse, Dieu le ratifie.

      Viendra en paix en son lieu. Plusieurs entendent par ce lieu la terre de Canaan o√Ļ le peuple arrivera heureusement. Mais ce sens ne convient ni √† la bouche dans laquelle ce mot est plac√©, ni au contexte. Le sens est d√©termin√© par le verset 14. Le peuple ne sera plus oblig√© d'attendre l√† tout le jour¬†; l'affaire promptement r√©gl√©e, chacun pourra retourner en paix dans sa tente.

      25

      Pour l'ex√©cution de cette mesure, voir Deut√©ronome 1.13 et suivants. Mo√Įse remit le choix des juges au peuple lui-m√™me, et ce fut lui qui les installa¬†; comparez Actes 6.3-6, la nomination des diacres par l'Eglise et leur installation par les ap√ītres. Cet acte ne put √™tre accompli que pendant l'ann√©e pass√©e au Sina√Į. Nous voyons par Nombres 31.14 l'existence d'une organisation militaire semblable en Isra√ęl.

      27

      Apr√®s avoir donn√© ce conseil salutaire, J√©thro repartit pour le Midi, o√Ļ il habitait (3.1, note), tandis que Mo√Įse se remettait en marche pour le Sina√Į.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.