Jérémie 36

    • 2

      Un volume. On écrivait sur de longues bandes de parchemin, qui s'enroulaient autour d'un cylindre. Les Juifs se servent encore aujourd'hui de rouleaux semblables dans les synagogues.

      Contre toutes les nations : comparez 25.19-27.

      Dès le temps de Josias jusqu'à aujourd'hui, c'est-à-dire durant 23 ans (25.1, note).

      3

      Et je pardonnerai... Même maintenant, la situation n'est pas encore désespérée, tant il y a de patience en Dieu.

      5

      Je suis empêché... Etait-ce par la maladie ou par quelque souillure légale, telle que l'attouchement d'un mort, etc. ? En tout cas, Jérémie n'était pas en prison (versets 19 et 26).

      6

      Au jour du je√Ľne. Ce n'√©tait pas le je√Ľne ordinaire, qui se c√©l√©brait dans le septi√®me mois (L√©vitique 16.29), tandis que la solennit√© mentionn√©e ici eut lieu dans le neuvi√®me (verset 9). Ce je√Ľne extraordinaire se justifiait suffisamment par la gravit√© circonstances. Qui l'avait ordonn√©¬†? Assur√©ment pas le roi, qui √©tait trop endurci pour avoir recours √† un pareil moyen. C'√©taient donc probablement les pr√™tres qui avaient pris l'initiative de cette mesure.

      7

      Arrivera, littéralement : tombera. On dépose une requête aux pieds du souverain.

      8

      Ce verset indique sommairement l'exécution de l'ordre donné à Baruc. Le récit détaillé suit.

      10

      L'appartement de Gu√©maria √©tait situ√© tout pr√®s du temple, dans l'un des √©difices o√Ļ se trouvaient les portes qui ouvraient sur le parvis sup√©rieur, appel√© aussi parvis des pr√™tres. Les diff√©rents parvis qui entouraient le temple s'√©levaient en gradins¬†; celui des pr√™tres, d'o√Ļ on entrait dans le temple m√™me, √©tait le plus √©lev√©. Le peuple √©tait rassembl√© dans le parvis plus ext√©rieur, situ√© un peu plus bas. C'√©tait de l√† qu'il entendait la lecture.

      La porte neuve : voir 26.10.

      Guémaria était peut-être le frère d'Achikam, fils de Saphan (26.24).

      Secrétaire : l'un des secrétaires d'Etat.

      Guémaria lui-même n'était pas présent (verset 12) ; mais il avait mis cette pièce à la disposition de Baruc.

      11

      On voit que Michée, aussi bien que son père Guémaria, appartenait au parti favorable au prophète ; il désirait que les paroles de Jérémie fussent aussi entendues des chefs.

      12

      Ces hommes étaient les hauts dignitaires civils et militaires du royaume.

      Elnathan : voir 26.22.

      14

      Jéhudi, personnage inconnu.

      15

      Assieds-toi : invitation amicale.

      16

      S'étant communiqué leur effroi : ils ont foi aux menaces de Dieu (verset 29), et ils en tremblent.

      Nous ne manquerons pas... Le roi sur qui pesait la plus grande part de responsabilité dans le parti qui allait être pris, ne devait pas ignorer ce suprême avertissement.

      17

      Ils veulent conna√ģtre exactement le degr√© d'autorit√© qu'ils doivent attribuer √† cet √©crit. Ils admettent bien que J√©r√©mie avait prononc√© autrefois ces proph√©ties, mais ils d√©sirent apprendre si c'est simplement Baruc qui les a r√©dig√©es de m√©moire, ou s'il a √©crit sous dict√©e.

      19

      Ces personnages connaissaient assez le caractère vindicatif du roi pour mesurer le danger que couraient Jérémie et Baruc, quand il serait instruit du contenu du livre (verset 26).

      20

      C'est, √©galement cette connaissance qu'ils ont des sentiments du roi qui les engage √† laisser le volume dans la salle o√Ļ ils se trouvaient.

      22

      Le brasier. On était au neuvième mois, soit en décembre. Ce brasier était sans doute un mortier de pierre ou un bassin de métal rempli de charbons ardents et que l'on plaçait au milieu de l'appartement, comme cela se fait encore aujourd'hui dans le Midi ; comparez Jean 18.18.

      23

      Le texte était écrit par colonnes. A peine le roi eut-il entendu lire les premiers paragraphes qu'il détruisit tout le volume.

      24

      Les serviteurs particuliers de la personne du roi partagent son endurcissement, tandis que les dignitaires protestent et s'affligent (verset 25).

      26

      Fils du roi : un prince du sang royal.

      Le roi se venge du livre sur l'auteur, après s'être vengé de l'auteur sur le livre. Aucun roi de Juda n'avait encore poussé si loin peut-être le mépris insolent pour la parole de Dieu.

      Les cacha. Dieu ne permit pas que ceux qui les cherchaient, pussent d√©couvrir le lieu o√Ļ ils s'√©taient retir√©s.

      30

      Il n'aura pas un des siens assis... J√©hojachin, fils de J√©hojakim, ne r√©gna que trois mois, et m√™me pendant ce temps il ne fut pas assis sur le tr√īne de son p√®re. Car √† ce moment tout le pays √©tait au pouvoir des Chald√©ens et J√©rusalem elle-m√™me √©tait assi√©g√©e. S√©d√©cias, qui lui succ√©da, n'√©tait ni son fils, ni son fr√®re, mais son oncle.

      32

      Le nouveau volume que le prophète dicta, et qui comprenait un plus grand nombre de prophéties que le premier, ne peut être le recueil des prophéties que nous possédons ; voir l'introduction.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.