Juges 13.15

Manoach dit √† l'ange de l'Eternel¬†: ¬ę¬†Permets-nous de te retenir et de te pr√©parer un chevreau.¬†¬Ľ
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Cependant, toute information compl√©mentaire, r√©pondant √† sa curiosit√©, lui fut refus√©e. Dieu, dans Sa Parole, nous a donn√© toutes les directives, pour r√©pondre aux questions concernant notre devoir, et non pour solutionner celles sans importance. Il existe des secrets qu'il ne nous appartient pas de conna√ģtre¬†: sachons accepter de notre ignorance en ce domaine, tant que nous sommes ici-bas¬†!

Le nom de notre Seigneur est merveilleux et comporte en m√™me temps un c√īt√© ¬ę¬†secret¬†¬Ľ¬†; mais, par Ses Ňďuvres magnifiques, Il se r√©v√®le Lui-m√™me, avec pertinence, dans le cadre de nos diff√©rents besoins. La pri√®re est une v√©ritable ¬ę¬†ascension¬†¬Ľ de l'√Ęme vers Dieu. Mais sans Christ, sans la foi dans notre cŇďur, tout ce que nous accomplirons ici-bas ne sera pour Lui, qu'une simple ¬ę¬†fum√©e naus√©abonde¬†¬Ľ¬†; avec Lui seul, nous serons √† m√™me de pouvoir convenablement effectuer notre service.

Nous pouvons appliquer ce principe au sacrifice que Christ a accompli pour nous¬†: Il a subi Lui-m√™me l'ardeur des flammes de Son ¬ę¬†offrande¬†¬Ľ pour nous sauver¬†; par Son propre sang, Il est entr√© une fois pour toutes dans le lieu tr√®s saint, Heb 9:12.

Dans les r√©flexions faites par Manoach, on peut discerner une grande crainte¬†: ¬ę¬†nous allons mourir, car nous avons vu Dieu¬†¬Ľ. Par contre, sa femme fit preuve d'une profonde foi¬†: elle fortifia et encouragea son mari¬†!

Que les croyants qui sont en communion avec Dieu, par la lecture de la Parole et la pri√®re, qui ont re√ßu personnellement la manifestation de Sa Gr√Ęce, et qui ont des raisons de penser que leurs Ňďuvres sont en parfaite harmonie avec Sa volont√©, puissent, aux jours sombres de l'√©preuve, √™tre encourag√©s. Dieu n'aurait pas autant agi pour le salut de mon √Ęme, s'Il avait pr√©vu finalement de m'abandonner et de me laisser p√©rir¬†; Ses Ňďuvres sont parfaites¬†!

Sachons raisonner comme le fit la femme de Manoach¬†: ¬ę¬†si l'√Čternel e√Ľt voulu nous faire mourir, Il n'aurait pas pris de nos mains l'holocauste et l'offrande, Il ne nous aurait pas fait voir tout cela, et il ne nous aurait pas maintenant fait entendre de pareilles choses¬†¬Ľ.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...