Découvrez la nouvelle version de l'Appli du Top !

Matthieu 16.16

Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Christ ajouta qu'Il le nommait Pierre, faisant ainsi allusion √† sa constance et sa fermet√©, √† professer la V√©rit√©. Le terme traduit par ¬ę¬†roc¬†¬Ľ (ou pierre dans certaines traductions*), n'est pas le m√™me mot que Pierre, mais il a une signification semblable. Il est compl√®tement faux de supposer que Christ signifiait par l√†, que la personne de Pierre √©tait ¬ę¬†le¬†¬Ľ roc. Sans aucun doute, Christ Lui-m√™me est ce Roc, le seul, le v√©ritable Fondement de l'√©glise¬†; et malheur √† celui qui tente d'en imposer un autre¬†! La confession de Pierre est ce roc, en tant que doctrine. Si certains pr√©tendent que J√©sus n'est pas le Christ, ils tentent d‚Äôaffirmer par l√†, que celui qui Le poss√®de n‚Äôest alors aucunement participant de la v√©ritable √Čglise¬†: ils ne cherchent qu‚Äô√† fourvoyer les autres.

Notre Seigneur annon√ßa ensuite l'autorit√© dont Pierre allait √™tre investi. J√©sus indiqua que l‚Äôap√ītre allait √™tre le premier ¬ę¬†√©l√©ment¬†¬Ľ qui allait constituer l‚Äô√©glise, avec toute la fraternit√© qui allait ensuite en d√©couler, parmi ses membres. Il manquait encore aux disciples une certaine aptitude √† discerner le ¬ę¬†fond¬†¬Ľ du cŇďur humain, risquant de ce fait, par leur attitude, de commettre toujours des erreurs, voire certains p√©ch√©s¬†; ils furent cependant gard√©s de tout √©garement dans l‚Äôannonce de la voie qui m√®ne au salut, √† l‚Äôob√©issance, au comportement du croyant, et celle de la ruine finale qui attend les impies et les hypocrites. Leurs connaissances et leur comp√©tence sur de tels sujets √©taient correctes, en accord avec l‚Äôenseignement c√©leste.

Toutes les ¬ę¬†solutions¬†personnelles¬†¬Ľ auxquelles peut pr√©tendre un homme, quel qu'il soit, pour absoudre ou pour pr√©venir les p√©ch√©s des hommes, ne sont que blasph√®mes et absurdit√©s. Nul autre que Dieu ne peut pardonner l‚Äôiniquit√©.

Les verbes ¬ę¬†lier et d√©lier¬†¬Ľ, (verset Matthieu 16:19*) dans le langage commun des Juifs, signifiaient interdire, permettre, ou enseigner ce qui √©tait l√©gal ou illicite.

* Parenthèses ajoutées par le traducteur pour faciliter la compréhension du texte.

Favoris

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Partager

Si vous avez aimé l'article, partagez le autour de vous

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...