TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Osée 14

    • 2

      Prenez des paroles : comme on fait d'un présent qu'on offre à un roi. Ce sont des paroles d'humiliation et de reconnaissance, comme il ressort de ce qui suit.

      Dites-lui, Dieu dicte d'avance les paroles qu'Isra√ęl doit lui apporter, comme pour lui indiquer les sentiments du cŇďur qui le rendront agr√©able √† ses yeux.

      Ote toute l'iniquit√© : √īter l'iniquit√© signifie √† la fois la pardonner et la d√©truire. En reconnaissance de ce bienfait, Isra√ęl promet d'offrir en guise d'holocaustes (taureaux) des actions de gr√Ęce¬†; litt√©ralement : Nous t'offrirons en retour pour taureaux nos l√®vres.

      3

      L'action de gr√Ęce future par laquelle Isra√ęl pardonn√© et purifi√© glorifiera Dieu est mise d'avance dans sa bouche. Isra√ęl renonce d√©finitivement √† tous ses anciens appuis charnels :

      1. à la protection de l'Assyrie
      2. √† sa propre force militaire (les chevaux)¬†; peut-√™tre le proph√®te pense-t-il ici au secours de l'Egypte d'o√Ļ Isra√ęl tirait ses chevaux et avec laquelle il faisait alliance contre Assur (7.11)¬†; comparez Psaumes 33.16-17¬†; Esa√Įe 31.1,3
      3. au secours qu'il demandait aux idoles.

      L'orphelin, type du faible abandonn√©, par cons√©quent de la d√©tresse d√©sesp√©r√©e o√Ļ Isra√ęl se trouvera, une fois le ch√Ętiment consomm√©.

      4

      Je gu√©rirai leur infid√©lit√© : cette infid√©lit√© que le proph√®te avait d√©crite, dans les trois premiers chapitres, sous l'image de la conduite d'une femme d√©grad√©e, qu'Os√©e ne pouvait √©pouser que par ob√©issance et par devoir, mais avec d√©go√Ľt. Tel √©tait le sentiment du Seigneur envers son peuple infid√®le.

      De bon cŇďur, non plus seulement par devoir ou par piti√©, mais par v√©ritable amour. Isra√ęl compl√®tement purifi√© n'aura plus rien de repoussant pour la saintet√© divine elle-m√™me.

      5

      5 √† 8 Dans ces versets la beaut√© d'Isra√ęl restaur√© est d√©crite sous l'image de celle d'un arbre prosp√®re : l'arrosement divin¬†; la beaut√© glorieuse¬†; les solides racines¬†; les rejetons nombreux¬†; le fruit savoureux¬†; le parfum exquis, l'ombre d√©licieuse¬†; la fleur admirable¬†; la r√©putation √©tendue.

      La rosée, par opposition au vent desséchant de 13.15, image de la bénédiction divine, source de toute cette prospérité.

      Le lis, symbole de la pureté qui remplacera la corruption.

      Ses racines comme le Liban. Il est parl√© plus d'une fois dans les proph√®tes des racines des montagnes, qui sont cens√©es p√©n√©trer profond√©ment dans la terre. C'est donc la solidit√© du bonheur final d'Ephra√Įm qui est repr√©sent√©e par ce trait.

      6

      La gloire de l'olivier. Cette gloire consiste dans l'excellence de son fruit, précieux par l'huile qui en découle.

      Le parfum du Liban : le parfum vivifiant qui s'exhale de la riche végétation qui couvre ses pentes.

      7

      Son ombre : la protection d'Ephra√Įm compar√© √† l'arbre. En tant que peuple, il abrite chacun des individus qui le composent.

      Son nom... Son nom prononc√© r√©jouira, comme le vin exquis du Liban. Ce dernier trait est le r√©sultat de tous les pr√©c√©dents¬†; c'est le pendant du premier, la ros√©e du ciel, qui est la source de toutes ces perfections particuli√®res. A trois reprises, √† partir du verset 6, le Liban sert de point de comparaison aux b√©n√©dictions que Dieu r√©serve √† son peuple. Les splendeurs de cette cha√ģne qui borne au nord la Terre Sainte, sont aux yeux du proph√®te le type des magnificences du r√®gne de Dieu accompli en Isra√ęl. On sent qu'Os√©e vit dans le royaume du nord.

      8

      Ephra√Įm,... idoles. Dieu lui suffit pleinement¬†; d√©sormais, il n'a plus rien √† demander √† ses anciens faux dieux.

      Qu'aurait-il... littéralement : que m'a-t-il encore à faire avec les idoles ?

      C'est moi qui... : Les idoles, qui n'ont ni bouche, ni yeux, ni bras, ne pouvaient ni lui r√©pondre, ni le suivre du regard (Psaumes 115.4-8). En opposition √† ces divinit√©s impuissantes et mortes, semblables √† des arbres dess√©ch√©s, Dieu se compare √† l'arbre le plus vivace, le cypr√®s, qui ne perd jamais sa verdure et qui rappelle l'arbre de vie. Qu'Ephra√Įm reste uni √† lui, et il ne cessera jamais de m√©riter son nom : double f√©condit√©.

      9

      Le sentiment qui, apr√®s de si magnifiques promesses, inspire au proph√®te cette conclusion s√©rieuse et m√™me mena√ßante, est sans doute celui de la r√©sistance obstin√©e que la plus grande partie d'Isra√ęl opposera jusqu'√† la fin √† ses reproches, √† ses invitations. Il voit ce malheureux peuple se priver par l√†, dans une grande partie de ses membres, du salut qu'il vient de lui promettre √† la condition de son retour √† l'Eternel. Cette conclusion a quelque analogie avec celle d'Esa√Įe 66.24.

      Les voies de l'Eternel sont droites. Ces voies sont ses commandements d'une saintet√© parfaite qui conduisent droit √† la vie, ses plans admirablement trac√©s pour le bonheur de son peuple, ses dispensations et ses jugements d'une parfaite sagesse en vue de son √©ducation morale¬†; comparez Romains 11.33. Le juste qui s'y conforme marchera ainsi s√Ľrement jusqu'au terme glorieux qui vient d'√™tre d√©crit¬†; le rebelle, au contraire, se heurtera √† toutes ces manifestations divines et tombera de mani√®re √† rester gisant sur la voie. C'est ainsi que saint Paul dit de l'Evangile qu'il est √† la fois un parfum vivifiant pour les sauv√©s et un parfum mortel pour ceux qui p√©rissent 1Corinthiens 2.15-16¬†; comparez Esa√Įe 8.14-15.

      Conclusion

      Nous avons d√©j√† fait remarquer dans l'introduction que le livre d'Os√©e ne s'occupe pas de la personne du Messie. Le proph√®te semble absorb√© par la vue de l'√©tat mis√©rable dans lequel le peuple est plong√© et des malheurs qui l'attendent. L'unique pens√©e qui lui reste √† c√īt√© de celle-l√†, est celle de la transformation qu'un miracle de gr√Ęce op√©rera chez lui, quand un mouvement s√©rieux de repentance l'aura amen√© enfin aux pieds de son Dieu. Cet avenir saint et glorieux des derniers jours est le c√īt√© messianique de ce livre. Peut-√™tre la s√©paration des dix tribus d'avec la famille royale de Juda a-t-elle contribu√© au silence du proph√®te sur la personne glorieuse du futur fils de David. Il y a cependant un passage dans lequel cette intuition semble tout pr√®s d'√©clore¬†; c'est 3.5.

      Mais quel peut √™tre l'accomplissement des promesses faites, en particulier dans le chapitre 14, aux Isra√©lites des dix tribus¬†? Ce peuple emmen√©, en captivit√© ne s'est-il pas fondu d√®s longtemps avec les nations asiatiques parmi lesquelles il a √©t√© transport√© par le conqu√©rant assyrien¬†? Il est vrai, mais le chapitre 14 semble plac√© l√† pour nous donner la clef de ce probl√®me. Les promesses de Dieu sont conditionnelles, non en elles-m√™mes (Romains 11.29), elles se r√©aliseront toujours, mais quant aux individus en qui elles s'accomplissent. Os√©e fait pressentir (14.9) qu'une partie du peuple se rendra d√©cid√©ment indigne des gr√Ęces promises. Ce sont ceux d'entre les Isra√©lites qui, pa√Įens d√©j√† sur la terre d'Isra√ęl, le deviendront tout √† fait, une fois transport√©s au milieu des Gentils. Mais il fait comprendre aussi que certains membres de ce peuple s'attacheront fid√®lement √† Dieu et participeront finalement √† son r√®gne. Ce furent premi√®rement les membres du peuple des dix tribus qui continu√®rent √† peupler la Galil√©e depuis la ruine et qui, au temps du Messie, form√®rent le noyau de l'Eglise. Puis ce furent aussi ceux qui, apr√®s avoir subi la captivit√©, prirent part sous Zorobabel √† la restauration du peuple et du culte de J√©hova. Ces membres du peuple des dix tribus se retrouv√®rent ainsi sur la ligne des b√©n√©dictions divines et eurent part √† la venue du r√®gne messianique. Ainsi commen√ßa √† s'accomplir la r√©union d'Ephra√Įm et de Juda en un seul peuple, pr√©dite par Os√©e, plus tard par J√©r√©mie et par Ez√©chiel, et consomm√©e dans l'Eglise du Christ, le fils de David.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.