Psaumes 118.18

L’Eternel m’a corrigé, mais il ne m’a pas livré à la mort.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • 2¬†Samuel 12

      10 Désormais, puisque tu m'as méprisé et que tu as pris la femme d'Urie le Hittite pour faire d’elle ta femme, l'épée ne s'éloignera plus de ton foyer.

      2 Samuel 13

      1 Apr√®s cela, voici ce qui arriva. Absalom, le fils de David, avait une sŇďur qui √©tait belle et qui s'appelait Tamar. Or Amnon, le fils de David, tomba amoureux d‚Äôelle.
      2 Amnon √©tait anxieux jusqu'√† se rendre malade √† cause de sa sŇďur Tamar. En effet, elle √©tait vierge et il lui paraissait difficile de faire la moindre tentative aupr√®s d‚Äôelle.
      3 Amnon avait un ami du nom de Jonadab. C’était un fils de Shimea, le frère de David, et un homme très rusé.
      4 Il lui demanda¬†: ¬ę¬†Pourquoi deviens-tu donc chaque matin plus abattu, toi qui es un fils de roi¬†? Ne veux-tu pas me le dire¬†?¬†¬Ľ Amnon lui r√©pondit¬†: ¬ę¬†J'aime Tamar, la sŇďur de mon fr√®re Absalom.¬†¬Ľ
      5 Jonadab lui dit¬†: ¬ę¬†Mets-toi au lit et fais le malade. Quand ton p√®re viendra te voir, tu lui diras¬†: ‚ÄėPermets √† ma sŇďur Tamar de venir me donner √† manger. Qu'elle pr√©pare un plat sous mes yeux, afin que je le voie, et qu‚Äôelle me serve elle-m√™me √† manger.‚Äô¬†¬Ľ
      6 Amnon se coucha et fit le malade. Le roi vint le voir et Amnon lui dit¬†: ¬ę¬†Que ma sŇďur Tamar vienne donc faire deux g√Ęteaux sous mes yeux et qu‚Äôelle me les serve elle-m√™me.¬†¬Ľ
      7 David fit dire √† Tamar dans ses appartements¬†: ¬ę¬†Va donc chez ton fr√®re Amnon et pr√©pare-lui un plat.¬†¬Ľ
      8 Tamar alla chez son fr√®re Amnon, qui √©tait couch√©. Elle prit de la p√Ęte, la p√©trit, pr√©para des g√Ęteaux devant lui et les fit cuire.
      9 Elle prit ensuite la poêle et les déposa devant lui, mais Amnon refusa de manger. Il ordonna de faire sortir tout le monde, et tout le monde sortit de chez lui.
      10 Alors Amnon dit √† Tamar¬†: ¬ę¬†Apporte le plat dans la chambre et sers-moi.¬†¬Ľ Tamar prit les g√Ęteaux qu'elle avait faits et les porta √† son fr√®re Amnon dans la chambre.
      11 Comme elle les lui pr√©sentait √† manger, il l‚Äôattrapa et lui dit¬†: ¬ę¬†Viens, couche avec moi, ma sŇďur.¬†¬Ľ
      12 Elle lui r√©pondit¬†: ¬ę¬†Non, mon fr√®re, ne me d√©shonore pas, car on n'agit pas de cette mani√®re en Isra√ęl. Ne commets pas cet acte odieux¬†!
      13 O√Ļ irais-je, moi, tra√ģner ma honte¬†? Et toi, tu serais comme l'un des plus ignobles en Isra√ęl. Maintenant, parle donc au roi et il ne m‚Äôemp√™chera pas d‚Äô√™tre √† toi.¬†¬Ľ
      14 Mais il ne voulut pas l'écouter. Il se montra plus fort qu’elle et il la viola, il coucha avec elle.
      15 Puis Amnon √©prouva de la haine envers elle, une haine plus forte encore que ne l'avait √©t√© son amour, et il lui dit¬†: ¬ę¬†L√®ve-toi, va-t'en¬†!¬†¬Ľ
      16 Elle lui r√©pondit¬†: ¬ę¬†Non¬†! N'augmente pas, en me chassant, le mal que tu m'as d√©j√† fait.¬†¬Ľ
      17 Il refusa de l'√©couter. Appelant le gar√ßon qui √©tait √† son service, il dit¬†: ¬ę¬†Qu‚Äôon fasse partir cette femme de chez moi, qu'on la mette dehors¬†! Et ferme la porte derri√®re elle¬†!¬†¬Ľ
      18 Elle portait une robe de plusieurs couleurs. C'était en effet la tenue que portaient les filles du roi aussi longtemps qu'elles étaient vierges. Le serviteur d'Amnon la fit sortir et ferma la porte derrière elle.
      19 Tamar déversa de la cendre sur sa tête et déchira sa robe multicolore. Elle mit la main sur sa tête et s'en alla en poussant des cris.
      20 Son fr√®re Absalom lui dit¬†: ¬ę¬†Est-ce que ton fr√®re Amnon a couch√© avec toi¬†? Maintenant, ma sŇďur, garde le silence, car c'est ton fr√®re. Ne prends pas cette affaire trop √† cŇďur.¬†¬Ľ Et Tamar s‚Äôinstalla, accabl√©e, chez son fr√®re Absalom.
      21 Le roi David apprit tout ce qui s’était passé et il en fut très irrité.
      22 Quant √† Absalom, il ne parla ni en bien ni en mal √† Amnon, mais il √©prouva de la haine pour lui parce qu'il avait d√©shonor√© sa sŇďur Tamar.
      23 Deux ans apr√®s, comme il avait les tondeurs de moutons chez lui √† Baal-Hatsor, pr√®s d'Ephra√Įm, Absalom invita tous les fils du roi.
      24 Il alla trouver le roi et dit¬†: ¬ę¬†Ton serviteur a les tondeurs de moutons chez lui. Que le roi et ses serviteurs viennent chez ton serviteur.¬†¬Ľ
      25 Le roi dit √† Absalom¬†: ¬ę¬†Non, mon fils¬†! Nous n'irons pas tous chez toi, nous risquerions d‚Äô√™tre une charge pour toi.¬†¬Ľ Absalom insista aupr√®s de lui, mais le roi ne voulut pas y aller. Toutefois, il le b√©nit.
      26 Absalom dit¬†: ¬ę¬†Permets du moins √† mon fr√®re Amnon de venir avec nous.¬†¬Ľ Le roi lui r√©pondit¬†: ¬ę¬†Pourquoi irait-il chez toi¬†?¬†¬Ľ
      27 Sur l’insistance d'Absalom, le roi laissa Amnon et tous ses fils partir avec lui.
      28 Absalom donna cet ordre √† ses serviteurs¬†: ¬ę¬†Faites bien attention au moment o√Ļ le cŇďur d'Amnon sera r√©joui par le vin et o√Ļ je vous dirai de le frapper¬†! Alors faites-le mourir sans crainte¬†! N'est-ce pas moi qui vous l'ordonne¬†? Montrez-vous forts et pleins de courage¬†!¬†¬Ľ
      29 Les serviteurs d'Absalom traitèrent Amnon comme Absalom l'avait ordonné. Tous les fils du roi se levèrent alors, montèrent chacun sur son mulet et s'enfuirent.
      30 Ils étaient encore en chemin quand le bruit parvint à David qu'Absalom avait tué tous les fils du roi et qu'il n’y avait pas un seul survivant.
      31 Le roi se leva, déchira ses habits et se coucha par terre. Tous ses serviteurs se tenaient là, les habits déchirés.
      32 Jonadab, fils de Shimea, le fr√®re de David, prit la parole. Il dit¬†: ¬ę¬†Que mon seigneur ne pense pas que ce sont tous les jeunes gens, tous les fils du roi, qu‚Äôon a fait mourir. En effet, seul Amnon est mort. Absalom avait pris cette d√©cision le jour o√Ļ Amnon avait viol√© sa sŇďur Tamar.
      33 Que le roi mon seigneur ne se tourmente donc pas √† l'id√©e que tous ses fils seraient morts. En effet, seul Amnon est mort.¬†¬Ľ
      34 Absalom prit la fuite. Or le jeune homme plac√© en sentinelle leva les yeux et regarda. Il vit une grande troupe venir par le chemin qui √©tait derri√®re lui, du c√īt√© de la montagne.
      35 Jonadab dit au roi¬†: ¬ę¬†Voici les fils du roi qui arrivent¬†! Cela confirme ce que disait ton serviteur.¬†¬Ľ
      36 Il finissait de parler quand les fils du roi arrivèrent. Ils se mirent à pleurer tout haut ; le roi et tous ses serviteurs pleurèrent eux aussi abondamment.
      37 Absalom avait pris la fuite et il se rendit chez Talma√Į, fils d'Ammihur et roi de Gueshur. Quant √† David, il menait tous les jours deuil sur son fils.
      38 Absalom resta 3 ans √† Gueshur, o√Ļ il s‚Äô√©tait rendu apr√®s avoir pris la fuite.
      39 Le roi David cessa de poursuivre Absalom lorsqu’il fut consolé de la mort d'Amnon.

      2 Samuel 16

      1 Lorsque David eut un peu d√©pass√© le sommet, Tsiba, le serviteur de Mephibosheth, vint √† sa rencontre avec deux √Ęnes munis de b√Ęts. Ils portaient 200 pains, 100 g√Ęteaux aux raisins secs, 100 aux fruits d'√©t√© et une outre de vin.
      2 Le roi demanda √† Tsiba¬†: ¬ę¬†Que veux-tu faire de cela¬†?¬†¬Ľ Tsiba r√©pondit¬†: ¬ę¬†Les √Ęnes serviront de monture √† la famille du roi, le pain et les fruits d'√©t√© sont destin√©s √† nourrir les jeunes gens, et le vin √† d√©salt√©rer ceux qui seront fatigu√©s dans le d√©sert.¬†¬Ľ
      3 Le roi demanda¬†: ¬ę¬†O√Ļ est le fils de ton ma√ģtre¬†?¬†¬Ľ Tsiba r√©pondit au roi¬†: ¬ę¬†Il est rest√© √† J√©rusalem, car il s‚Äôest dit¬†: ‚ÄėAujourd'hui la communaut√© d'Isra√ęl me rendra le royaume de mon p√®re.‚Äô¬†¬Ľ
      4 Le roi dit √† Tsiba¬†: ¬ę¬†Tout ce qui appartient √† Mephibosheth est √† toi.¬†¬Ľ Et Tsiba dit¬†: ¬ę¬†Je me prosterne¬†! Que je trouve gr√Ęce √† tes yeux, roi mon seigneur¬†!¬†¬Ľ
      5 Le roi David √©tait arriv√© √† Bachurim. Et voici qu‚Äôun homme du clan et de la famille de Sa√ľl, un d√©nomm√© Shime√Į, fils de Gu√©ra, sortit de l√†. Il s'avan√ßa en pronon√ßant des mal√©dictions,
      6 et il jeta des pierres au roi David ainsi qu’à tous ses serviteurs, alors même que tout le peuple et tous les hommes vaillants se tenaient à la droite et à la gauche du roi.
      7 Voici ce que disait Shime√Į en le maudissant¬†: ¬ę¬†Va-t'en, va-t'en, homme sanguinaire, vaurien¬†!
      8 L'Eternel fait retomber sur toi tout le sang de la famille de Sa√ľl. Tu as r√©gn√© √† sa place et l'Eternel a livr√© le royaume entre les mains de ton fils Absalom. Te voil√† donc malheureux comme tu le m√©rites, car tu es un homme sanguinaire¬†!¬†¬Ľ
      9 Abisha√Į, fils de Tseruja, dit alors au roi¬†: ¬ę¬†Pourquoi ce chien mort maudit-il le roi mon seigneur¬†? Laisse-moi donc aller lui couper la t√™te.¬†¬Ľ
      10 Mais le roi dit¬†: ¬ę¬†Qu'ai-je affaire avec vous, les fils de Tseruja¬†? S'il prof√®re des mal√©dictions, c'est que l'Eternel lui a dit¬†: ‚ÄėMaudis David¬†!‚ÄôQui donc pourrait lui dire¬†: ‚ÄėPourquoi fais-tu cela¬†?‚Äô¬†¬Ľ
      11 Puis David dit √† Abisha√Į et √† tous ses serviteurs¬†: ¬ę¬†Mon fils, celui qui est issu de moi, en veut √† ma vie. A plus forte raison ce Benjaminite¬†! Laissez-le et qu'il me maudisse, si l'Eternel lui a dit de le faire.
      12 Peut-√™tre l'Eternel verra-t-il ma d√©tresse et me fera-t-il du bien au lieu des mal√©dictions d'aujourd'hui.¬†¬Ľ
      13 David et ses hommes continu√®rent leur chemin. Shime√Į marchait sur le flanc de la montagne pr√®s de David et tout en marchant il le maudissait, jetait des pierres contre lui et faisait voler la poussi√®re.
      14 Le roi et tout le peuple qui était avec lui arrivèrent épuisés [au bord du Jourdain], et là ils reprirent leur souffle.
      15 Absalom et tout le peuple, tous les Israélites, étaient entrés dans Jérusalem. Achitophel était avec lui.
      16 Lorsque Husha√Į, l'Arkien qui √©tait un ami de David, fut arriv√© vers Absalom, il lui dit¬†: ¬ę¬†Vive le roi¬†! Vive le roi¬†!¬†¬Ľ
      17 Absalom lui dit¬†: ¬ę¬†Voil√† donc l'attachement que tu as pour ton ami¬†! Pourquoi n'as-tu pas accompagn√© ton ami¬†?¬†¬Ľ
      18 Husha√Į r√©pondit √† Absalom¬†: ¬ę¬†C'est que je veux appartenir √† celui qu'ont choisi l'Eternel et tout ce peuple, tous les Isra√©lites, et c'est avec lui que je veux rester.
      19 D'ailleurs, qui vais-je servir¬†? Son fils¬†! Je te servirai tout comme j'ai servi ton p√®re.¬†¬Ľ
      20 Absalom dit √† Achitophel¬†: ¬ę¬†Tenez conseil ensemble¬†! Que devons-nous faire¬†?¬†¬Ľ
      21 Achitophel dit √† Absalom¬†: ¬ę¬†Aie des relations avec les concubines que ton p√®re a laiss√©es pour garder le palais. Ainsi, tout Isra√ęl saura que tu t'es rendu d√©testable pour ton p√®re et les mains de tous ceux qui sont avec toi se fortifieront.¬†¬Ľ
      22 On dressa une tente sur le toit pour Absalom, et Absalom eut des relations avec les concubines de son p√®re aux yeux de tout Isra√ęl.
      23 Les conseils donnés à cette époque-là par Achitophel avaient autant d'autorité que si l'on avait consulté Dieu lui-même. C’était le cas de tous les conseils d'Achitophel, que ce soit pour David ou pour Absalom.

      Job 5

      17 ¬Ľ Il est heureux, l'homme que Dieu corrige. Ne rejette pas l‚Äôinstruction du Tout-Puissant¬†!
      18 En effet, c’est lui qui inflige la blessure, mais il la soigne. Il frappe, mais c’est sa main qui guérit.

      Job 33

      16 Il leur communique alors son message et confirme les avertissements qu’il leur donne.
      17 Il veut ainsi détourner l'homme de sa manière de faire. Il évite à l’homme fort de tomber dans l'orgueil,
      18 il pr√©serve son √Ęme de la tombe et sa vie de la menace du javelot.
      19 ¬Ľ Par la douleur aussi, l'homme est corrig√©, quand il est clou√© au lit, quand tous ses os s‚Äôengourdissent.
      20 Alors il prend en d√©go√Ľt la nourriture, m√™me les aliments les plus d√©sirables.
      21 Sa chair d√©p√©rit √† vue d‚ÄôŇďil, ses os qu'on ne voyait pas transparaissent.
      22 Son √Ęme s'approche de la tombe, et sa vie des messagers de la mort.
      23 Cependant, s'il y a pour lui un ange intercesseur, ne serait-ce qu’un sur les mille qui annoncent à l'homme le chemin à suivre,
      24 Dieu lui fait gr√Ęce et dit¬†: ‚ÄėD√©livre-le afin qu'il ne descende pas dans la tombe¬†! J'ai trouv√© une ran√ßon.‚Äô
      25 ¬Ľ Son corps retrouve alors la fra√ģcheur de la jeunesse, il revient √† l‚Äô√©poque de son adolescence.
      26 Il adresse sa prière à Dieu et il reçoit un accueil favorable ; il entre dans la présence de Dieu avec des cris de joie et Dieu le déclare à nouveau juste.
      27 Il chante devant les hommes et dit¬†: ‚ÄėJ'ai p√©ch√©, j'ai perverti ce qui √©tait droit, et je n'ai pas √©t√© trait√© comme je le m√©ritais.
      28 Dieu a rachet√© mon √Ęme pour qu‚Äôelle n‚Äôaille pas dans la tombe et ma vie peut contempler la lumi√®re¬†!‚Äô
      29 ¬Ľ Voil√† tout ce que Dieu fait, deux fois, trois fois, avec un homme
      30 pour √©carter son √Ęme de la tombe et pour qu‚Äôil jouisse encore de la lumi√®re des vivants.

      Psaumes 66

      10 En effet, tu nous as mis √† l‚Äô√©preuve, √ī Dieu, tu nous as purifi√©s au creuset comme l‚Äôargent.
      11 Tu nous as amenés dans un piège, tu as mis sur nos reins un fardeau pesant,
      12 tu as fait monter des hommes sur notre tête ; nous avons traversé le feu et l’eau, mais tu nous en as tirés pour nous donner l’abondance.

      Psaumes 94

      12 Heureux l’homme que tu corriges, Eternel, et que tu enseignes, par ta loi,
      13 pour lui donner de la tranquillité quand vient le malheur, tandis que la tombe est creusée pour le méchant !

      Psaumes 118

      18 L’Eternel m’a corrigé, mais il ne m’a pas livré à la mort.

      Proverbes 3

      11 *Mon fils, ne m√©prise pas la correction de l'Eternel et ne sois pas d√©go√Ľt√© lorsqu'il te reprend,
      12 car l'Eternel reprend celui qu'il aime, comme un père l'enfant qui a sa faveur.

      Jonas 2

      6 ¬Ľ L‚Äôeau m'a couvert jusqu'√† m'enlever la vie. L'ab√ģme m'a envelopp√©, les algues s'enroulaient autour de ma t√™te.

      1 Corinthiens 11

      32 Mais quand nous sommes jugés, c’est le Seigneur qui nous corrige afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

      2 Corinthiens 1

      9 Nous avions intérieurement accepté notre arrêt de mort afin de ne pas placer notre confiance en nous-mêmes mais en Dieu qui ressuscite les morts.
      10 C'est lui qui nous a délivrés d'une telle mort et qui nous en délivre encore. Oui, nous avons en lui cette espérance qu'il nous en délivrera encore,
      11 et vous y contribuerez vous-m√™mes par la pri√®re. Ainsi, la gr√Ęce obtenue pour nous par beaucoup de personnes sera pour beaucoup une occasion de remercier Dieu √† notre sujet.

      2 Corinthiens 6

      9 comme des inconnus, quoique bien connus ; comme des mourants, et pourtant nous vivons. Nous sommes comme condamnés, et pourtant pas mis à mort ;

      Hébreux 12

      10 Nos pères nous corrigeaient pour un peu de temps, comme ils le trouvaient bon, tandis que Dieu le fait pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté.
      11 Certes, au premier abord, toute correction semble un sujet de tristesse, et non de joie, mais elle produit plus tard chez ceux qu’elle a ainsi exercés un fruit porteur de paix : la justice.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...