Psaumes 14.1

Au chef de chŇďur. De David. Le fou dit dans son cŇďur¬†: ¬ę¬†Il n‚Äôy a pas de Dieu¬†!¬†¬Ľ *Ils se sont corrompus, ils ont commis des actions abominables¬†; il n‚Äôy en a aucun qui fasse le bien.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Une description de la dépravation de la nature humaine et la corruption déplorable d'une grande partie de l'humanité.

- L'insens√© a dit en son cŇďur, il n'y a pas de Dieu. Le p√©cheur ici d√©crit est ath√©e, c'est √† dire qu'il est persuad√© qu'il n'y a aucun Juge ou Gouverneur de ce monde, aucune Providence dirigeant les affaires des hommes. Il n'en est pas certain tout √† fait, mais esp√®re cette absence et se pla√ģt dans cette √©ventualit√©. Il se persuade qu'il n'y a rien. Ce p√©cheur est un fou. Il est simpliste et manque de sagesse ce qui d√©montre le fait¬†: c'est un m√©chant et un impie.

La Parole de Dieu discerne ce genre de pens√©es. Aucun homme ne dira ¬ę¬†il n'y a pas de Dieu¬†¬Ľ, jusqu'√† ce que le p√©ch√© l'endurcisse au point de pouvoir dire dans son propre int√©r√™t qu'il ne devrait y avoir personne qui puisse lui redemander des comptes.

Le d√©sastre du p√©ch√© a infect√© la race enti√®re de l'humanit√©. Les hommes vont tous de pair, il n'en est aucun qui fasse le bien, pas m√™me un seul. Quelle que soit la bont√© pr√©sente dans le cŇďur des hommes, au vu du bien qu'ils pratiquent, cela ne vient pas d'eux, c'est l'Ňďuvre de Dieu dans leur cŇďur. Ils pratiquent la droiture que r√©clame leur devoir, ils empruntent les voies qui m√®nent au bonheur mais sont engag√©s dans les sentiers du destructeur. Lamentons-nous sur la corruption de notre nature et voyons √† quel point nous avons besoin de la gr√Ęce de Dieu¬†: √©merveillons nous du fait que nous devons √™tre n√©s de nouveau. De plus nous ne devons pas nous contenter de demeurer en toutes choses pr√®s de Christ, et d'√™tre de nouvelles cr√©atures sanctifi√©es par son esprit.

Le psalmiste s'efforce de convaincre les p√©cheurs du mal qu'ils pratiquent alors qu'ils estiment √™tre sages, bons, et dignes de confiance. Leur m√©chancet√© est bien d√©finie¬†: il s'agit de ceux qui ne se soucient gu√®re du peuple de Dieu, des pauvres et de Dieu lui-m√™me. Les gens pratiquent toutes sortes de m√©chancet√©s, ne recherchant en aucune mani√®re la gr√Ęce divine.

Que peut-on espérer de bon avec ceux qui vivent sans la prière ? Mais ceux qui ne craignent pas Dieu seront confrontés à la crainte qu'ils ressentiront au simple tremblement d'une feuille. Toute la connaissance que nous avons sur la dépravation de la nature humaine devrait nous faire désirer le salut qui vient de Sion. Mais dans les cieux on trouvera seulement le rassemblement des rachetés réunis dans une joie complète, à jamais. Le monde est mauvais ; oh, si le Messie pouvait venir et changer tout cela ! Il y a une corruption universelle. À quand le temps des réformes ? Le triomphe du Roi de Sion sera le joyau des enfants de Dieu. La seconde venue de Christ, dans le but final de repousser la domination du péché et de Satan, sera l'accomplissement de son salut et fera l'objet de l'espérance et de la joie de chaque Israélite. Forts de cette assurance, cela devrait nous encourager, ainsi que les autres, dans ce monde de péché et de souffrance des Saints.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...