TopFormation Voyagez au cœur de l'archéologie biblique !

2 Samuel 2

    • A HĂ©bron, David est consacrĂ© roi de Juda

      1 Après ces événements, David consulta le Seigneur : « Dois-je me rendre dans une des villes de Juda ? » demanda-t-il. « Oui », répondit le Seigneur. « Dans laquelle ? » demanda encore David. « A Hébron », dit le Seigneur.

      2 David s’y rendit, accompagné de ses deux femmes, Ahinoam, de Jizréel, et Abigaïl, veuve de Nabal, de Karmel.

      3 Il emmena également ses compagnons et leurs familles, qui s’installèrent dans les localités voisines d’Hébron.

      4 Alors les gens de Juda vinrent à Hébron pour y consacrer David roi de Juda. Lorsqu’on informa David que les habitants de Yabech, en Galaad, avaient enterré Saül,

      5 il envoya des messagers leur dire : « Que le Seigneur vous bénisse d’avoir enterré Saül votre maître et d’avoir montré un tel attachement à son égard.

      6 Que le Seigneur à son tour vous traite avec bonté et fidélité. Quant à moi, je vous ferai aussi du bien, puisque vous avez agi ainsi.

      7 Et maintenant, reprenez courage, soyez des hommes résolus. Votre maître Saül est mort, et c’est moi que les gens de Juda ont consacré pour que je règne sur eux. »

      Ichebaal désigné comme roi d'Israël

      8 Abner, fils de Ner, le général en chef de Saül, avait emmené Ichebaal, fils de Saül, à Mahanaïm.

      9 Là, il l’avait proclamé roi pour les régions de Galaad, d’Asser, de Jizréel, d’Éfraïm et de Benjamin, bref pour tout Israël.

      10 Ichebaal avait quarante ans lorsqu’il devint roi d’Israël, et il régna deux ans. Seule la tribu de Juda reconnut l’autorité de David.

      11 Celui-ci régna sur Juda, à Hébron, durant sept ans et demi.

      Bataille entre Juda et Israël à Gabaon

      12 Abner, fils de Ner, et la garde d’Ichebaal, fils de Saül, quittèrent Mahanaïm et prirent la direction de Gabaon.

      13 Joab, dont la mère s’appelait Serouia, et la garde de David se mirent aussi en route. Les deux troupes se rencontrèrent près du réservoir de Gabaon et prirent position de part et d’autre de ce réservoir.

      14 Abner dit à Joab : « Je propose que nos jeunes soldats luttent en combat singulier devant nous. » – « D’accord », répondit Joab.

      15 Des soldats s’avancèrent ; on en compta douze de la tribu de Benjamin, représentant Ichebaal, et douze de la garde de David.

      16 Chaque soldat saisit son adversaire par la tête et lui planta son épée dans le côté, de sorte qu’ils tombèrent tous ensemble. On appela cet endroit de Gabaon le Champ des Rochers.

      17 Le mĂŞme jour, un combat extrĂŞmement violent Ă©clata. Abner et ses hommes furent battus par la garde de David.

      18 Joab, Abichaï et Assaël, dont la mère s’appelait Serouia, étaient présents. Assaël, qui était aussi léger et rapide qu’une gazelle sauvage,

      19 se mit à poursuivre Abner, sans dévier ni à droite ni à gauche.

      20 Abner, tournant la tête, demanda : « Est-ce bien toi, Assaël ? » – « Oui, c’est bien moi », répondit-il.

      21 « Poursuis quelqu’un d’autre, à droite ou à gauche, lui dit Abner. Essaie d’attraper l’un des jeunes soldats et de t’emparer de son équipement. » Mais Assaël ne voulut pas cesser de poursuivre Abner.

      22 Celui-ci reprit : « Assaël, cesse de me poursuivre ! Pourquoi m’obliger à te tuer ? Ensuite je ne pourrais plus regarder ton frère Joab en face. »

      23 Assaël refusa pourtant de changer de direction. Alors Abner le frappa en plein ventre avec l’extrémité de sa lance ; celle-ci ressortit dans le dos d’Assaël, qui s’affaissa et mourut sur place. Tous ceux qui arrivèrent à l’endroit où gisait Assaël s’arrêtèrent.

      24 Alors Joab et Abichaï se lancèrent à la poursuite d’Abner. Le soleil se couchait lorsqu’ils arrivèrent à Guibéa-Amma, à l’est de Guia sur le chemin du désert de Gabaon.

      25 Les soldats benjaminites se groupèrent en rangs serrés auprès d’Abner, et occupèrent le sommet d’une colline.

      26 Abner interpella Joab : « Allons-nous sans fin brandir l’épée pour nous exterminer ? Ne comprends-tu pas que cette affaire finira tristement ? Qu’attends-tu donc pour ordonner à tes soldats d’arrêter cette poursuite fratricide ? » –

      27 « Par le Dieu vivant, s’écria Joab, je t’assure que si tu n’avais pas demandé cet arrêt, mes hommes n’auraient pas cessé de vous poursuivre avant demain matin. »

      28 Joab fit sonner de la trompette. Ses soldats cessèrent de poursuivre les Israélites et mirent fin au combat.

      29 Abner et ses hommes cheminèrent toute cette nuit-là dans la vallée du Jourdain, puis franchirent le fleuve, traversèrent tout le Bitron et arrivèrent à Mahanaïm.

      30 Joab, ayant cessé de poursuivre Abner, rassembla sa troupe. Seuls dix-neuf soldats de la garde de David manquaient à l’appel, en plus d’Assaël.

      31 Par contre, la garde de David avait frappé à mort trois cent soixante Benjaminites et autres soldats d’Abner.

      32 On emporta le corps d’Assaël et on le déposa dans le tombeau de son père à Bethléem. Ensuite Joab et ses hommes marchèrent toute la nuit et atteignirent Hébron au lever du jour.
Seuls les Évangiles sont disponibles en vidéo pour le moment.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.