Exode 20.3

¬Ľ Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Le premier commandement mentionne qui doit √™tre l'objet de notre adoration¬†: l‚Äô√Čternel et Lui seulement. Cela signifie qu'il est interdit d'adorer les cr√©atures. Quel que soit le fait qui puisse entraver notre amour, notre gratitude, notre r√©v√©rence ou notre adoration envers Dieu, nous ne devons pas c√©der √† un sentiment de d√©ception qui ne peut conduire qu'√† une transgression de ce commandement. Tout ce que nous faisons doit √™tre fait √† la gloire de Dieu.

Le second commandement se rapporte √† l'adoration que nous devons ressentir envers le Seigneur, notre Dieu. Il est interdit de fabriquer une image ou une repr√©sentation quelconque de la D√©it√©, sous quelque forme ou intention que ce soit. Mais la signification spirituelle de ce commandement est plus √©tendue¬†: tous les types de superstition sont d√©fendus, ainsi que toutes les ¬ę¬†inventions¬†¬Ľ humaines qui d√©forment la v√©ritable adoration de Dieu.

Le troisi√®me commandement concerne la fa√ßon d'adorer¬†: elle doit √™tre faite avec toute la r√©v√©rence et le s√©rieux possibles. Tout serment inconsid√©r√© est prohib√©. Toutes les injures au nom de l'√Čternel et tous les jurons ne sont que d'affreuses offenses √† Ses commandements. Cela ne concerne pas uniquement les injures contre la Parole de Dieu ou les choses saintes, mais aussi toutes celles qui sont vaines, malsaines ou relatives aux plaisirs douteux. Le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoquera Son Nom en vain.

Le quatri√®me commandement est particulier¬†: c'est un ¬ę¬†rappel¬†¬Ľ, c'est-√†-dire que ce n'√©tait pas la premi√®re fois qu'il √©tait ordonn√©, mais que les hommes le connaissaient d√©j√†. Un jour sur sept doit √™tre sanctifi√©. Six jours sont consacr√©s au travail, mais il ne faut pas n√©gliger ensuite le service de Dieu et le soin √† apporter √† notre √Ęme. Aujourd'hui, nous devons accomplir tout notre travail dans le temps imparti, sans en pr√©voir pour le sabbat, le jour du repos. Christ a permis d'accomplir en ce jour particulier les travaux de n√©cessit√©, de charit√© et de pi√©t√©¬†; car le sabbat a √©t√© fait pour l'homme et non l'inverse, Marc 2:27¬†; tout ce qui concerne le luxe, la vanit√© ou l'autosatisfaction est √† √©viter. Tout acte commercial, tout paiement de transaction, toute lettre d'affaires, toute √©tude industrielle, d√©placement, voyage mondain ou conversations l√©g√®res, ne font que g√Ęter la saintet√© de ce jour, que Dieu a mis √† part.

La paresse et l'indolence font partie des attitudes ¬ę¬†du monde¬†¬Ľ, mais ne concernent pas le saint repos. Le sabbat doit √™tre un jour o√Ļ l'on se repose du travail journalier, pour se consacrer au service de Dieu. Les avantages du respect de ce jour sanctifi√©, sont la bonne sant√© et la joie des hommes, ce temps mis √† part √©tant consacr√© au soin de l'√Ęme et au rappel de l'excellence de la Parole de Dieu. Ce jour est b√©ni¬†; les hommes qui le respectent sont b√©nis, en lui et par lui. Cette b√©n√©diction et ce respect de la saintet√© ne sont pas consacr√©s √† un septi√®me jour ordinaire, mais au jour du sabbat.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...