Promotion "Coupé en 4" (2)

Genèse 22.2

Prends ton fils... Abraham avait quitt√© sa patrie, sa famille, s'√©tait s√©par√© de Lot, le dernier repr√©sentant de sa parent√©, avait chass√© Isma√ęl, devenu cher √† son cŇďur. Isaac lui restait, le don de Dieu, le porteur des promesses, la joie de ses derniers jours. Dieu lui dit : Prends-le, lui, ton fils, et il ajoute, comme s'il voulait lui retourner le poignard dans la plaie ton unique, celui que tu aimes, et pour qu'il ne s'y trompe pas, Isaac.

Il ne doit pas seulement se le laisser prendre par Dieu au moyen d'un accident, d'une maladie¬†; il doit le prendre et l'immoler lui-m√™me, Dieu a le droit de redemander ses propres dons, et il le fait lorsque le don menace de prendre dans le cŇďur la place du donateur. Mais il ne le fait pas par un sacrifice forc√©, car il faut que le sacrifice passe par le cŇďur et la volont√© de celui qui est appel√© √† passer par cette √©preuve¬†; la perte simplement subie n'est point encore le sacrifice.

Au pays de Morija : le pays dont la montagne appelée Morija était le point central. Ce pays ne portait probablement. pas encore ce nom, qui ne peut guère lui avoir été donné qu'à la suite de l'événement raconté dans ce chapitre (comparez verset 14).

Morija signifie, en effet, apparition de l'Eternel. Ce mot aura remplac√©, dans la tradition qui est √† la base de notre r√©cit, l'expression m√™me que Dieu a employ√©e en parlant √† Abraham. Ce mot ne se retrouve dans tout l'Ancien Testament que dans 2Chroniques 3.1, o√Ļ il d√©signe la colline sur laquelle fut b√Ęti le temple de J√©rusalem.

Quelques interpr√®tes, qui n'admettent pas l'identification de ces deux localit√©s, pensent qu'il est ici question de Mor√©, pr√®s de Sichem (12.6). Mais de B√©ers√©ba, o√Ļ il habitait, Abraham n'aurait, pas pu arriver en trois jours (verset 4)¬†; jusqu'√† cet endroit qui en est √©loign√© de trente-cinq lieues, tandis qu'il pouvait fort, bien arriver dans cet espace de temps jusqu'√† la localit√© o√Ļ est situ√©e J√©rusalem, qui n'est distante de B√©ers√©ba que de vingt lieues.

Offre-le en holocauste. Les sacrifices humains √©taient en usage chez tous les peuples environnants (Ph√©niciens, Moabites, Ammonites). Il est dit d'eux sp√©cialement qu'ils faisaient passer leurs enfants par le feu, et quand les Isra√©lites se laiss√®rent aller √† l'idol√Ętrie, ils les imit√®rent aussi sur ce point. Voir 2Rois 16.3¬†; 17.17¬†; 21.6, etc.

Dieu ne voulait en r√©alit√© que le sacrifice int√©rieur. Mais pour que celui-ci f√Ľt s√©rieusement offert, il fallait qu'Abraham se f√Ľt montr√© pr√™t √† offrir m√™me le sacrifice ext√©rieur. Et pour que le peuple d'Isra√ęl comprit bien que le don de ses enfants r√©clam√© par son Dieu √©tait non l'immolation ext√©rieure, mais l'offrande de la reconnaissance et de la cons√©cration spirituelle, il fallait plus qu'une parole abstraite¬†; il fallait une sc√®ne vivante et √† jamais ineffa√ßable, telle que celle qui va suivre.

Sur une montagne... Comme, lors de son premier appel √† Abraham (12.1), Dieu ne lui avait indiqu√© que la direction dans laquelle il devait marcher, se r√©servant de lui d√©signer plus tard le pays o√Ļ il devrait s'arr√™ter, il en agit de m√™me en ce moment. Ce sera peu avant le sacrifice qu'il lui en indiquera le lieu pr√©cis (versets 4 et 9).

Ce passage suffirait √† prouver combien peu la voix de l'Eternel, dont parle si souvent l'Ecriture, peut √™tre confondue avec les inspirations de l'√Ęme religieuse. L'ordre divin √©tait diam√©tralement √† tous les sentiments du cŇďur d'Abraham.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Gen√®se 17

      19 Dieu dit¬†: ¬ę¬†C‚Äôest certain, ta femme Sara te donnera un fils et tu l'appelleras Isaac. J'√©tablirai mon alliance avec lui comme une alliance perp√©tuelle pour sa descendance apr√®s lui.

      Genèse 21

      12 Cependant, Dieu dit √† Abraham¬†: ¬ę¬†Que cela ne te d√©plaise pas √† cause de l'enfant et de ton esclave. Quoi que te dise Sara, √©coute-la, car *c'est par Isaac qu‚Äôune descendance te sera assur√©e.

      Genèse 22

      2 Dieu dit¬†: ¬ę¬†Prends ton fils unique, celui que tu aimes, Isaac. Va-t'en au pays de Morija et l√† offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je t‚Äôindiquerai.¬†¬Ľ
      12 L'ange dit¬†: ¬ę¬†Ne porte pas la main sur l'enfant et ne lui fais rien, car je sais maintenant que tu crains Dieu et que tu ne m'as pas refus√© ton fils unique.¬†¬Ľ
      16 Il dit¬†: ¬ę¬†*Je le jure par moi-m√™me ‚Äď d√©claration de l'Eternel ‚Äď, parce que tu as fait cela et que tu n'as pas refus√© ton fils unique,

      Juges 11

      31 toute personne qui, √† mon heureux retour de chez les Ammonites, sortira de chez moi pour venir √† ma rencontre appartiendra √† l'Eternel, et je l'offrirai en holocauste.¬†¬Ľ
      39 Au bout des deux mois, elle revint vers son p√®re et il accomplit sur elle le vŇďu qu'il avait fait. Elle n'avait pas eu de relations avec un homme. Il y eut depuis lors une prescription en Isra√ęl¬†:

      2 Rois 3

      27 Il prit alors son fils a√ģn√©, celui qui devait devenir roi √† sa place, et l'offrit en holocauste sur la muraille. Les Isra√©lites √©prouv√®rent alors un tel sentiment d‚Äôindignation qu‚Äôils s'√©loign√®rent du roi de Moab et retourn√®rent dans leur pays.

      2 Chroniques 3

      1 Salomon commen√ßa √† construire la maison de l'Eternel √† J√©rusalem, sur le mont Morija, o√Ļ il √©tait apparu √† David, son p√®re. David y avait pr√©par√© un emplacement sur l'aire de battage d'Ornan, le J√©busien.

      Michée 6

      7 L'Eternel acceptera-t-il des milliers de b√©liers, des quantit√©s de torrents d'huile¬†? Donnerai-je mon fils a√ģn√© pour ma r√©volte, mon enfant pour mon propre p√©ch√©¬†?¬†¬Ľ

      Jean 3

      16 En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.

      Romains 5

      8 Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous : alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.

      Romains 8

      32 Lui qui n'a pas épargné son propre Fils mais l'a donné pour nous tous, comment ne nous accorderait-il pas aussi tout avec lui ?

      Hébreux 11

      17 C'est par la foi qu'Abraham a offert Isaac lorsqu’il a été mis à l'épreuve. Oui, il a offert son fils unique en sacrifice, bien qu’il ait reçu les promesses

      1 Jean 4

      9 Voici comment l'amour de Dieu s’est manifesté envers nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que par lui nous ayons la vie.
      10 Et cet amour consiste non pas dans le fait que nous, nous avons aimé Dieu, mais dans le fait que lui nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.