TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Josué 15

    • 1

      Selon leurs familles. Ce fut le nombre de ces familles qui détermina l'étendue du territoire.

      L'extrémité méridionale : de toute la Terre Sainte. Ces mots renforcent la simple idée du midi.

      2

      2 à 12 Frontières de Juda.

      2 √† 4 Fronti√®re du midi¬†; voir Nombres 34.3-5 o√Ļ se trouvent d√©j√† tous les m√™mes noms qu'ici, sauf Karka. Seulement ils figurent l√† comme extr√©mit√© m√©ridionale du pays tout entier et. non de la tribu de Juda seulement.

      Akrabbim, Tsin, Hetsron, Addar. Voir Nombres 34.4.

      Kadès-Barnéa : voir l'appendice en fin du chapitre 10 de Nombres.

      Karkaa : (sol battu, servant de plancher) : inconnue.

      4

      Atsmon : nom retrouvé peut-être dans celui dit Wadi Quasème, non loin de Kadès.

      5

      Frontière orientale : la mer Salée dans toute sa longueur.

      Frontière septentrionale. C'était en même temps celle de Benjamin vers l'est (18.15-19), et celle de Dan vers l'ouest. Elle est décrite avec le plus grand soin.

      6

      Beth-Hogla : ville de Benjamin (18.19-21), entre J√©richo et l'embouchure du Jourdain¬†; aujourd'hui A√Įn-Hagia.

      Beth-Araba : dans le désert de Juda, adjugée à Benjamin (18.22) ; encore indéterminée.

      La pierre de Bohan (la pierre du pouce) se trouvait sur le flanc de la montée vers le plateau ; car on y arrivait en montant quand on allait de l'est à l'ouest quand (voir les mots et s'élevait), et en descendant, en allant de l'ouest à l'est (18.17).

      7

      Débir : le Wadi Dabar, à moitié chemin de Jéricho à Jérusalem.

      La vallée d'Acor (7.24) : dans sa partie supérieure.

      Guilgal, non pas le Guilgal de 4.19, mais une autre localit√© appel√©e Gueliloth dans 18.17 etd√©termin√©e par ce qui suit : vis-√†-vis de la mont√©e d'Adummim. Cette mont√©e, dont le nom signifie rouge, a √©t√© d√©crite par Eus√®be sous le nom de Maledomim, abr√©viation de l'h√©breu Maal√©-Adummim. C'√©tait un site sauvage et mal fam√© par o√Ļ passait la route de J√©rusalem √† J√©richo. Son nom s'explique, d'apr√®s ce P√®re, par le sang qu'y r√©pandaient les brigands qui, alors, comme au temps du Seigneur, infestaient la contr√©e (Luc 10.30 et suivants). D'autres l'expliquent par la couleur rouge du sol et des pierres dans ces parages. Une tour, b√Ętie pour la protection des voyageurs et qui existait encore √† l'√©poque des Croisades, s'appelait la Maison Rouge. On en retrouve peut-√™tre, les restes dans un castel en ruines, appel√© El-Dem ou Ed-Dom, au nord de la route de J√©richo √† J√©rusalem. Au pied de cette ruine se trouve un vallon circulaire dont la forme rappelle le nom de Guilgal (cercle).

      Au sud du torrent : de celui qui dans son cours inférieur prend le nom de Wadi Hagla et se jette dans le Jourdain.

      Les eaux d'En-S√©m√®s (fontaine du Soleil) : aujourd'hui appel√©es la fontaine des Ap√ītres, √† deux kilom√®tres environ de B√©thanie. C'est la seule source que l'on trouve sur le chemin de B√©thanie √† la vall√©e du Jourdain.

      En-Roguel : au sud-ouest de En-S√©m√®s, source qui se trouve dans la banlieue de J√©rusalem (2Samuel 17.17¬†; 1Rois 1.9), au sud de la ville, renomm√©e encore aujourd'hui pour l'abondance de ses eaux et connue sous les noms de fontaine de Job ou de N√©h√©mie. Elle jaillit au sud de Silo√©, √† l'endroit o√Ļ se rencontrent les vall√©es du C√©dron et de Hinnom.

      8

      La vall√©e de Ben-Hinnom. Voir J√©r√©mie 7.31 note. Apr√®s avoir remont√© de l'est √† l'ouest la partie inf√©rieure de la vall√©e de Ben-Hinnom, la fronti√®re gravissait la montagne qui ferme la vall√©e √† l'ouest et longeait ensuite l'extr√©mit√© septentrionale de la plaine des R√©pha√Įm. Celle-ci s'√©tend au sud-ouest de J√©rusalem, sur une ]ongueur de 4 km et une largeur de 2 km. Elle √©tait et est encore tr√®s fertile (Esa√Įe 17.5). Son nom signifie : plaine des g√©ants (Gen√®se 14.5¬†; Esa√Įe 14.9¬†; 17.5, notes), et lui vient sans doute de la race qui y habitait primitivement.

      9

      Du sommet (de la ligne de fa√ģte) de la montagne qui s√©pare la vall√©e de Hinnom de la plaine des R√©pha√Įm, la fronti√®re remontait au nord et passait √† la fontaine de Nephthoach aujourd'hui fontaine de Samuel, dans le village de Liftah, √† 4 km au nord-ouest de J√©rusalem¬†; on voit que cette capitale restait en dehors de Juda.

      La montagne d'Ephron. Inconnue : elle ne figure pas dans le passage correspondant, 18.15.

      Baala, qui est Kirjath-Jéarim (9.17) : à trois heures au nord-ouest de Jérusalem.

      Baala (1Chroniques 13.6) signifie ma√ģtresse, cit√© propri√©taire (d'habitants). Outre les deux noms qui lui sont donn√©s ici, elle porte au verset 60 et 18.14, celui de Kiriath-Baal.

      10

      Séir : colline rocheuse très escarpée, au sud-ouest de Kirjath-Jéarim. au sommet de laquelle se trouve aujourd'hui le village de Saris.

      Késalon : aujourd'hui Kesla, au sud-ouest de Saris.

      Beth-Sémès (maison du soleil) : ville lévitique, dans la tribu de Juda (21.16) sur la frontière de Dan. L'arche de l'alliance y fut déposée (1Samuel 6.9). Aujourd'hui En-Schems, à 10 km au sud-ouest de Kesla.

      Thimna : ville qui plus tard (19.43, note) fut adjugée à Dan ; aujourd'hui Tibneh, à l'ouest de En-Schems.

      11

      Ekron (13. 3) : Ajourd'hui Akir.

      Sicron, inconnue.

      Le mont Baala : peut-√™tre la cha√ģne de collines qui de Akir s'√©tend parall√®lement √† la mer.

      Jabn√©el : aujourd'hui Jebna, √† 2 km de la mer et √† environ 16 km au sud de Jaffa¬†; autre localit√©, de ce nom dans la r√©gion du Liban (19.33). Elle ne fut conquise sur les Philistins que par Ozias, dans un temps o√Ļ elle s'appelait Jabn√© (2Chroniques 26.6). Du temps des Romains elle devint tr√®s importante, sous le nom de Jamnia.

      12

      Frontière occidentale. C'était la mer, en sorte que toute la Philistie se trouvait attribuée à Juda, voir 13.3. Mais cette frontière, ainsi que celle du sud, ne fut atteinte par les Israélites qu'après les victoires de David sur les Philistins et sur les peuplades nomades du midi.

      La répartition des villes situées sur les frontières des diverses tribus dut naturellement aussi bien que la désignation des villes lévitiques, incomber aux commissaires désignés pour étudier le pays. Ce travail ne fut accompli que peu à peu. Aussi certaines villes attribuées d'abord à l'une des tribus intéressées furent-elles plus tard adjugées à une autre. Ainsi en fut-il, par exemple, de Beth-Araba qui, au verset 61 assignée à Juda, devint cependant la propriété de Benjamin (18.22). Vovez aussi Thimna (verset 10).

      13

      13 à 20 Dotation de Caleb.

      Comparez 14.6-15. Cette dotation √©tait ind√©pendante du lot assign√© √† Juda¬†; voil√† pourquoi elle est mentionn√©e sp√©cialement, √† c√īt√© de l'indication de ce territoire. Chaque tribu devait en effet recevoir un inventaire d√©taill√© et complet non seulement de son domaine, mais encore des servitudes dont il pouvait √™tre grev√©. Le passage 14.6-15 √©tablissait uniquement le droit de Caleb sur le territoire d'H√©bron¬†; nous avons ici le r√©cit du fait par lequel ce territoire devint r√©ellement sa propri√©t√©.

      14
      15

      Débir : autre localité que celle du verset 7, dont elle est distinguée par la notice ajoutée à son nom.

      Kirjath-Sépher signifie : ville du livre.

      17

      Othniel (Juges 1.13¬†; 3.9)¬†; fr√®re cadet de Caleb¬†; il devint apr√®s la mort de Josu√© le premier juge d'Isra√ęl.

      Fils de Kénaz, c'est-à-dire Kénizien (14.6, note). Son mariage avec la fille de son frère n'était pas défendu par la loi (Lévitique 18.12-13).

      18

      Quand Acsa fut amen√©e √† son oncle pour devenir sa femme, elle le pressa, au moment o√Ļ il venait √† sa rencontre. de demander √† Caleb un champ. Encore anjourd'hui en Palestine les filles, ne pouvant √™tre h√©riti√®res, re√ßoivent, parfois de leur p√®re, dans les familles riches, au moment de leur mariage, un fonds de terre en pur et libre don. Acsa, voyant qu'Othniel h√©site √† faire cette demande, en prend tout √† coup l'initiative. Descendant brusquement de sa monture (Gen√®se 24.64), elle attire l'attention de son p√®re, qui lui demande ce qu'elle veut.

      19

      Elle lui montre le pays dess√©ch√© o√Ļ elle va s'√©tablir avec Othniel et lui demande d'y ajouter un terrain propre √† √™tre cultiv√© et abondant en sources, pour que son √©tablissement ne ressemble pas √† une punition, au lieu d'√™tre une r√©compense pour celui qui l'a obtenue.

      Les sources supérieures et les sources inférieures : au moyen desquelles le territoire conquis par Othniel pouvait être arrosé dans ses diverses parties.

      21

      21 à 62 Liste des villes échues à Juda.

      Ces villes sont groupées sous quatre rubriques correspondant aux quatre territoires bien distincts de la tribu de Juda : le Négueb, la Séphéla, la Montagne et le Désert.

      21à 32 Le Négueb ou le Midi.

      A l'extr√©mit√©, m√©ridionale. Cette r√©gion s'√©tendait de l'est √† l'ouest, de l'Araba √† la grande Mer¬†; elle √©tait born√©e au sud comme il est dit versets 2 √† 4, et au nord par une ligne partant du Wadi Sch√©riah, au sud de Gaza, et longeant les Monts de Juda (voir appendice Nombres, fin du chapitre 10). C'est une vaste steppe tr√®s accident√©e, dans les d√©pressions de laquelle les p√Ęturages abondent et le sol peut √™tre cultiv√©. Il forme la transition entre le d√©sert proprement dit et les terres arables et fertiles de la Palestine.

      Les villes de cette région forment quatre groupes, commençant chacun dans le texte hébreu par un nom qui n'est pas, comme les autres, relié au précédent par la conjonction et.

      Le premier groupe comprend neuf villes, versets 21 à 23. (Nous ne parlons dans ces notes que de celles dont nous avons quelque chose à dire.)

      Kabtséel : peut-être figurant, dans Néhémie 11.25, sous le nom de Jékabtséel.

      22

      Dimona : peut-√™tre le Dibon qui se trouve √† c√īt√© de J√©kabts√©el dans N√©h√©mie 11.25¬†; autre Dimona √† l'est du Jourdain (Nombres 21.30).

      Adada : Arouel dans les Septante, aujourd'hui Ar√Ęra, √† 12 km au sud-est de B√©ers√©ba. Ou serait-ce la Ts√©dad de Nombres 34.8¬†?

      23

      Kédès : différente de Kadès (Genèse 14.7) et de Kédès (Josué 12.22).

      24

      24 et 25 Second groupe : cinq villes.

      Ziph : différente de la ville de ce nom que notre verset 55 place dans le désert de Juda.

      T√©lem : peut-√™tre identique avec T√©la√Įm de 1Samuel 15.4, o√Ļ Sa√ľl rassembla ses troupes dans la guerre contre Amalek.

      Béaloth, adjugée plus tard à Siméon (19.8).

      25

      Hatso√Į-Hadattha : la Nouvelle Hatsor.

      Kérioth-Hetsron, qui est Hatsor : une autre Hatsor que la précédente et que celle du verset 23. Hatsor signifiant enclos, la fréquence de ce nom ne doit pas surprendre ; probablement différente de Hetsron du verset 3.

      26

      26 à 28 Troisième groupe : neuf villes.

      Schema et Molada, adjugées à Siméon (19.2). Schéma figure probablement dans Néhémie 11.26, sous le nom de Jésua. Molada est appelée Malatha par Josèphe ; aujourd'hui Tell-Milh, à 16 km à l'est de Béerséba.

      28

      Béerséba : Genèse 21.31, note.

      Biziothéia. Les Septante ont lu : Beniothéa : ses villages.

      29

      29 à 32 Quatrième groupe : treize villes, dans la partie occidentale du Négueb.

      Baala : peut-être Bala de 19.3, adjugée à Siméon.

      30

      El-Tholad : dans 1Chroniques 4.29, Tholad ; inconnue.

      K√©sil, chez les Septante Baithel, est un autre nom de la ville de B√©thul ou de B√©thu√ęl, indiqu√©e dans 19.4 et 1Chroniques 4.30 comme ville des Sim√©onites, entre El-Tholad et Horma. Voir aussi B√©thel 1Samuel 30.27.

      Horma. Voir Nombres 14.45, note.

      31

      Tsiklag, ville de Sim√©on (19.5), appartenait aux Philistins sous le r√®gne de Sa√ľl, fut donn√©e √† David par Achis et poss√©d√©e ensuite par les rois de Juda (1Samuel 27.6)¬†; aujourd'hui peut-√™tre Zuheilika, √† six kilom√®tres au nord du Wadi Scheriah.

      Madmanna :diff√©rente de Madm√©na (Esa√Įe 10.31), qui √©tait au nord de J√©rusalem¬†; cit√©e dans 1Chroniques 2.49¬†; probablement aujourd'hui Minjaj ou Minieh, au sud de Gaza.

      Sansanna : il y a un Wadi Suni au sud de Gaza. Au lieu de Madmanna et de Sansanna, on trouve 19.5 et 1Chroniques 4.31, parmi les villes de Siméon, Beth-Marcaboth (remise de chariots) et Hatsar-Susa (cour des chevaux) qui ne sont probablement que des surnoms donnés à ces localités servant de relais.

      32

      A√Įn et Rimmon. Les Septante en font un seul nom, ainsi que N√©h√©mie 11.29. Ce sont probablement deux localit√©s toutes voisines. Rimmon √©tait d'apr√®s Zacharie 14.10 √† l'extr√©mit√© m√©ridionale de Juda¬†; aujourd'hui Umm-er-Rummamin, √† 12 km au nord de B√©ers√©ba. A 2 km de l√† se trouve une source abondante. d√©sign√©e peut-√™tre ici par le nom de A√Įn. Nous sommes sur la limite entre le N√©gueb et la S√©ph√©la, ce qui explique pourquoi dans 19.7 ces deux localit√©s sont indiqu√©es parmi celles de la S√©ph√©la.

      En tout, vingt-neuf villes et leurs villages. Nous en avons trouv√© trente-six, sept de plus. Il est possible que A√Įn et Rimmon ne comptassent que pour une seule¬†; les six autres ont pu √™tre ajout√©es en marge apr√®s l'exil par un correcteur, alors qu'elles √©taient de nouveau occup√©es par le peuple. Ce sont Sch√©ma, Molada, Beth-Palet, Hatsar-Schual, B√©ers√©ba et Bizioth√©ia (versets 26 et 27).

      33

      33 à 47 La Séphéla ou bas-pays.

      Ses limites √©taient √† l'ouest la M√©diterran√©e, √† l'est les monts de Juda, au sud le N√©gueb, au nord le territoire de Dan. A l'exception des dunes qui forment la c√īte, toute cette r√©gion est remarquablement fertile. L'olivier y prosp√®re, et partout o√Ļ le sol est cultiv√© avec quelque soin, il produit de riches moissons. La S√©ph√©la n'est pas une plaine absolument plate. Jusque pr√®s de la mer elle est sillonn√©e de cha√ģnes de collines tant√īt parall√®les √† la c√īte, tant√īt se dirigeant vers l'int√©rieur o√Ļ elles s'√©tagent en gradins. Gr√Ęce √† ces ondulations du sol et aux d√©pressions qui les s√©parent, presque toutes les cultures des r√©gions m√©ridionales y prosp√®rent. Aujourd'hui encore les belles plantations et les splendides jardins, qu'y admire √ß√† et l√† le voyageur, montrent ce que devait √™tre cette contr√©e, bien cultiv√©e.

      Quatre groupes de villes :

      33 à 36 Premier groupe. : quatorze villes au nord-ouest.

      Esthaol, Tsoréa, adjugées à Dan (19.41) ; ordinairement indiquées ensemble (Juges 13.25 ; 18.2). Là se trouvait le tombeau de Samson (Juges 16.31). Tsoréa est aujourd'hui Sara, village sur une haute colline au nord du Wadi Sarar, affluent du Sorek. Esthaol, aujourd'hui Eschua, à trois km de Sara.

      Asna (la forte) : inconnue ; voir une ville du même nom verset 43.

      34

      Zanoah. Il existe aujourd'hui un Zanouah, au sud-est de Sara.

      En-Gannim (source des jardins). Inconnue.

      Thappuach (pommier) : distincte de celle de 12.17 ; inconnue.

      Enam : dans Gen√®se 38.14 Ena√Įm (la double source)¬†; inconnue¬†; sans doute pr√®s d'Adullam, o√Ļ nous place ce chapitre de la Gen√®se¬†; comparez notre verset 35.

      35

      Jarmuth : 10.3.

      Adullam : 12.15.

      Socho : fortifiée par Roboam, ainsi qu'Adullam et Azéka (2Chroniques 11.7,9), et, sous Achaz, prise par les Philistins (2Chroniques 28.18) ; aujourd'hui Schuweikeh, à deux heures et demie au nord-est de Beit-Djibrin.

      Azéka : près de Socho (1Samuel 17.1).

      36

      Saara√Įm : d'apr√®s 1Samuel 17.52 √† l'ouest des pr√©c√©dentes¬†; aujourd'hui Zakarija, village s√©par√© par un ravin d'un monceau de ruines du m√™me nom¬†; ainsi s'explique la terminaison a√Įm qui est celle du duel.

      Guédéra : aujourd'hui Ghedéra, village à une heure au sud-est de Jamnia.

      Gu√©d√©rotha√Įm (les deux bergeries) : simple d√©pendance de Gu√©d√©ra.

      Quatorze villes. Nous en avons de fait quinze. Mais Gu√©d√©rotha√Įm, omise par les Septante, est r√©unie √† Gu√©d√©ra.

      37

      37 à 41 Second groupe : seize villes dans la région moyenne.

      Tsénan a été rapprochée, sans probabilité, de Tsaanan, Michée 1.11.

      38

      Mitsp√© (poste d'observation) : aujourd'hui Es-Saphieh, au milieu de la plaine, au sommet d'une colline de craie blanche, sans doute l'Alba Specula du moyen-√Ęge.

      39

      Lakis : Esa√Įe 36.2 et Mich√©e 1.13, notes.

      Botskath : cit√©e 2Rois 22.1 comme lieu d'origine du grand-p√®re maternel de Josias¬†; peut-√™tre la ruine de Tubakah, au sud de Um-L√Ękhis.

      Eglon : 10.3.

      40

      Cabbon : probablement la ruine de Kubeibeh, qui a d√Ľ √™tre une forteresse tr√®s importante, √† 10 km √† l'est d'Eglon.

      Lachmas : aujourd'hui peut-être les ruines de El-Lahem, un peu plus à l'est.

      Kitélis : à une heure ou deux au sud de Kubeibeh.

      41

      Gu√©d√©roth (les bergeries), distincte de Gu√©d√©ra et de Gu√©d√©rotha√Įm, verset 36.

      Beth-Dagon (maison de Dagon), nom que nous retrouverons 19.27. Localité inconnue.

      Makkéda : 10.10.

      42

      42 à 44 Troisième groupe : neuf villes, dans la région méridionale confinant au Négueb.

      Libna : 10.29.

      Ether et Asan données plus tard aux Siméonites (19.7) ; inconnues. Asan est probablement la Cor-Asan de 1Samuel 30.30. C'était une ville lévitique (1Chroniques 6.59 ; texte hébreu, verset 44).

      43

      Asna : différente de celle du verset 33.

      44

      Kéila. David en chassa les Philistins (1Samuel 23.1). Aujourd'hui Kila, à une heure au sud d'Adullam.

      Aczib (Michée 1.14 et Genèse 38.5, notes) : ruines à cinq heures au sud-ouest de Beit-Djibrin (Eleuthéropolis).

      Marésa (Michée 1.15, note) : souvent mentionnée (1Chroniques 2.42 ; 4.21 ; 2Chroniques 20.37 ; 11.8 ; 14.9), et ville très importante encore après l'exil. Tout près de Beit-Djibrin, au sud.

      45

      45 √† 47 Quatri√®me groupe : trois villes le long de la c√īte maritime : c'√©taient des villes de chacune desquelles d√©pendaient politiquemerit d'autres villes, qui ne sont pas nomm√©es parce que ces contr√©es n'ont jamais √©t√© conquises par Juda, et beaucoup de villages environnants.

      Ekron, aujourd'hui Akir.

      Asdod, aujourd'hui Esdud.

      Gaza, aujourd'hui Ghuzzeh (13.3¬†; 11.22)¬†; Ekron est indiqu√©e 19.43 comme ayant r√©ellement appartenu √† Isra√ęl.

      46

      Toutes les villes près d'Asdod. C'est peut-être dans cette périphrase que se trouve comprise Askalon, qu'on est surpris de ne pas trouver dans cette liste. L'absence de Gath s'explique par sa position beaucoup plus orientale : il allait de soi qu'elle devait appartenir à Juda.

      47

      Torrent d'Egypte : voir verset 4.

      48

      48 à 60 La Montagne.

      Le territoire d√©sign√© sous ce nom forme la ligne de fa√ģte entre le bassin de la mer Morte et la c√īte m√©diterran√©enne. C'est la montagne de Juda proprement dite, entre la S√©ph√©la √† l'ouest, le Wadi Beit-Hanina (√† une bonne heure au nord de J√©rusalem), au nord, le N√©gueb au sud, et la r√©gion st√©rile, profond√©ment d√©chir√©e, dite d√©sert de Juda, sur la rive occidentale de la mer Morte, √† l'est. Ce massif montagneux s'√©l√®ve peu √† peu vers le sud jusque dans les environs d'H√©bron, o√Ļ il atteint sa plus grande hauteur, pr√®s de 1000 m√®tres au-dessus du niveau de la mer. La roche calcaire de cette r√©gion se d√©lite ais√©ment et renferme de grandes cavernes. Au temps de Jos√®phe cette r√©gion √©tait d'une prodigieuse fertilit√©. Aujourd'hui les for√™ts de ch√™nes et d'arbres fruitiers, ainsi que les plantations d'oliviers, ont presque disparu. Les vall√©es donnent encore de tr√®s bonnes r√©coltes en c√©r√©ales, huiles, fruits et vin.

      Cinq groupes de villes, ou plut√īt six, comme nous le verrons.

      48 à 51 Premier groupe : onze villes, dans la région sud-ouest de la Montagne.

      Samir : peut-être Soutra, à 20 km au sud d'Hébron.

      Jaithir : aujourd'hui Attir ; ville lévitique (21.14), à 8 km à l'ouest de la précédente.

      Socho, autre que celle du verset 35 ; aujourd'hui Schuweikeh, avec de belles ruines, à quatre heures au sud d'Hébron.

      49

      Kirjath-Sanna, qui est Débir : 10.38.

      50

      Anab : 11.21.

      Esth√©mo : aujourd'hui S√©mua¬†; ville l√©vitique (21.14)¬†; √† l'est de Socho, le village actuel est entour√© de restes de murailles et domin√© par un vieux ch√Ęteau.

      Anim. Eus√®be parle de deux localit√©s-sŇďurs du nom de An√©a, √† 10 km au sud d'H√©bron, l'une habit√©e par des chr√©tiens et l'autre habit√©e par des Juifs. Le nom pluriel Anim pourrait √™tre celui de cette ville double.

      51

      Gossen : 10.41.

      Holon : ville lévitique (21.15), à une petite heure au sud-ouest d'Hébron.

      Guilo : patrie d'Ahitophel (2Samuel 15.12) ; inconnue.

      52

      52 à 54 Second groupe : neuf villes, au nord du précédent.

      Arab (2Samuel 23.35) : inconnue.

      Duma : aujourd'hui Daumeh au sud-ouest d'Hébron, avec de nombreuses ruines.

      Eséan : Soma dans les Septante, peut-être Sama de 1Chroniques 2.43 : aujourd'hui ruines de Simia, au sud de Daumeh.

      53

      Beth-Thappuach. Comparez 1Chroniques 2.43. Aujourd'hui Et-Taffuh, à 8 km à l'ouest d'Hébron, sur une haute montagne couverte de ruines.

      54

      Kirjath-Arba : verset 13.

      Tsior. peut-√™tre Sa√Įr, √† 8 km au nord-est d'H√©bron.

      55

      55 à 57 Troisième groupe : dix villes, au nord-est des deux premiers groupes.

      Maon : patrie de Nabal (1Samuel 25.2)¬†; √† la fronti√®re du d√©sert de Juda qui s'appelle l√† d√©sert de Maon (1Samuel 23.25)¬†; aujourd'hui Tell-Ma√Įn, √† quatre heures au sud d'H√©bron.

      Carmel (1Samuel 25.2) : mentionnée sous Ozias ; à l'époque romaine bourgade importante ; aujourd'hui Kermel, un peu au nord de Maon.

      Ziph : dans le désert de ce nom, (1Samuel 23.15) ; ville fortifiée par Roboarn (2Chroniques 11.8) ; aujourd'hui Tell-Zif, sur un rocher de trente mètres de haut, à une heure et trois quarts au sud-est d'Hébron.

      Juta : ville lévitique (21.16) ; aujourd'hui Jata, gros bourg à 8 km au sud d'Hébron.

      56

      Jizréel : patrie d'Achinoam, femme de David (1Samuel 25.13) ; inconnue ainsi que les deux villes suivantes.

      57

      Ka√Įn : peut-√™tre Aakin, √† 4 km au sud-est d'H√©bron.

      Guibéa. Eusèbe nomme dans ces parages deux villages du nom de Gabaa et de Gabatha, mais dont l'emplacement est inconnu.

      Thimna : Genèse 38.12.

      58

      58 et 59 Quatrième groupe : six villes au nord d'Hébron.

      Halhul : au temps d'Eus√®be Allulh, aujourd'hui Halh√Ľl √† une heure et demie au nord d'H√©bron.

      Beth-Tsur (maison du rocher) : au nord-ouest de Halh√Ľl, fortifi√©e par Roboam (2Chroniques 11.7), boulevard des Maccab√©es contre les Idum√©ens (1 Maccab√©es 4.29, 61) qui s'√©tendaient alors jusqu'√† H√©bron.

      Guédor : aujourd'hui, Tuédour, à 6 km au nord de la précédente.

      59

      Beth-Anoth : dans les Septante Bethanom, dont on a rapproch√© la localit√© moderne de Beth-Amun, pr√®s de Halh√Ľl.

      60

      Cinquième groupe : deux villes à l'ouest de Jérusalem : Kirjath-Jearim (verset 9 ; 9.17), près de la frontière de Benjamin ; et Harabba (la grande), tout à fait inconnue en dépit de son nom.

      Chose remarquable, entre les versets 59 et 60 les Septante intercalent un sixi√®me groupe de onze villes qui sont : Th√©ko, Ephratha (Bethl√©em), Phagor, A√Įtan, Koulon, Tatam, Thob√®s, Karem, Galem, Baither et Manoko, avec leurs villages. Ces localit√©s, en majeure partie connues, repr√©sentent tout un district du territoire de Juda qui ne pouvait pas manquer dans notre chapitre. Il y a donc ici dans notre texte une omission qui provient sans doute d'un copiste, et qu'il importe de r√©parer en suivant le texte de la version grecque.

      Théko : Thékoa, 2Samuel 14.2 ; Amos 1.1 ; 2Chroniques 11.6 ; Néhémie 3.5,27 ; aujourd'hui Tékua, à deux heures au sud de Bethléem.

      Ephratha : Bethléem (Genèse 35.19 et Michée 5.1), notes.

      Phagor : aujourd'hui Phaghur, près de Bethléem.

      A√Įtan (Etam 2Chroniques 11.6) : entre les deux pr√©c√©dentes.

      Koulon : aujourd'hui Koulonieh, à une heure et demie au nord-ouest de Jérusalem.

      Karem : A√Įn-Karim, gros village √† deux heures √† l'ouest de J√©rusalem.

      Baither : le pauvre hameau de Bettir au sud-ouest de Jérusalem.

      Manoko : peut-être identique avec Manachath de 1Chroniques 8.6 : inconnue.

      61

      61 et 62 Le Désert.

      Entre les territoires de Maon, Th√©koa et Bethl√©em √† l'ouest, et la mer Morte √† l'est, s'√©tend du nord au sud, depuis Wadi Fikr√© √† la fronti√®re m√©ridionale de Benjamin, une zone comprenant trois plateaux, qui s'√©tagent les uns au-dessous des autres en descendant vers la mer Morte. C'est le d√©sert de Juda¬†; le sol crayeux n'offre de traces de v√©g√©tation que dans le voisinage de quelques sources¬†; la vie dispara√ģt √† mesure que l'on se rapproche de la mer Morte. Cette r√©gion servit de refuge √† David. On y trouve les ruines de nombreux monast√®res.

      Beth-Araba : verset 6.

      62

      Ir-Hamm√©lach (ville du sel) peut-√™tre dans la vall√©e du sel √† l'extr√©mit√© m√©ridionale de la mer Morte, o√Ļ David d√©fit les Syriens (2Samuel 8.13) et Joab les Edomites (Psaume 70, titre).

      En-Guédi (1Samuel 24.1 ; Ezéchiel 47.10, note) : aujourd'hui Ain-Djidy.

      63

      Explication de l'omission du territoire de Jérusalem. La ville de Jérusalem était dans le territoire de Benjamin (18.28) ; mais sa banlieue méridionale appartenait à Juda. Telle est sans doute, indépendamment de l'importance et de la force de cette ville, la raison pour laquelle les fils de Juda et même ceux de Siméon durent coopérer à la guerre contre ses anciens possesseurs (Juges 1.3,8).

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.