TopFormation Voyagez au cŇďur de l'arch√©ologie biblique !

Juges 7

    • 1

      1 à 18 Les apprêts de la bataille.

      Au-dessus de la source d'Harod, c'est-√†-dire sur une hauteur au pied de laquelle se trouvait cette source. D'apr√®s les donn√©es des versets 22, 24 et 6.33, il est probable que cette source est celle qui s'appelle aujourd'hui A√Įn-Djalud¬†; c'est un √©tang de 12 √† 15 m√®tres de large, situ√© au nord-est de la montagne de Guilboa et d'o√Ļ sort le Nahr-Djalud, qui coule √† l'est vers Beth-S√©an et se jette dans le Jourdain. Cette source jaillit dans une grotte au bas d'une paroi de rochers. C'est probablement celle qui est appel√©e source de Jisr√©el dans 1Samuel 29.1. Si cette identification est exacte, la colline de Mor√©, pr√©s de laquelle campaient les Madianites, serait le Petit-Hermon, aujourd'hui Ed-Dahi.

      2

      L'armée de Gédéon comptait 32000 hommes, celle des Madianites et de leurs alliés environ 135000 ; voir 8.10.

      3

      Cette proclamation était prescrite dans la loi : Deutéronome 20.8.

      Guilboa. Le texte porte Galaad, qui ne se comprend pas ici puisqu'il n'est parlé nulle part d'une montagne de Galaad à l'ouest du Jourdain. Il faut admettre une faute de copiste, qui s'explique par la ressemblance des noms.

      4

      Assurément l'idée qu'après le départ de 22000 hommes l'armée fut encore trop nombreuse, ne pouvait venir naturellement à l'esprit de Gédéon.

      Le triage nouveau que Dieu exige dans sa sagesse s'opère au moyen d'un signe auquel les individus eux-mêmes concourront sans s'en douter.

      5

      5 et 6 Voici selon nous la seule explication possible de ces deux versets dans lesquels les interprètes ont trouvé de grandes difficultés et dont on a même proposé de corriger le texte. Les hommes désignés au verset 5 comme lapant l'eau de leur langue ainsi que les chiens, sont ceux qui, se couchant à plat ventre, approchent pour boire leur figure de l'eau, puis encore ceux qui se mettent à genoux pour en faire autant. Les uns et les autres doivent être congédiés. Les autres sont ceux qui, demeurant debout, puisent l'eau dans leur main pour la porter à leur bouche ; ils lapent aussi l'eau (comment faire autrement sans vase pour boire ?) mais ils boivent debout et dans leurs mains.

      6

      Et tout le reste du peuple. L'auteur reprend ici la premi√®re classe, celle du verset 5. C'√©tait une rude √©preuve de foi que celle √† laquelle Dieu soumettait G√©d√©on. Mais c'est par l√† que sa victoire devient le type de celles que l'Eglise, d√©pourvue de tous moyens humains, remporte sur le monde¬†; comparez Esa√Įe 9.3¬†; 10.26¬†; H√©breux 11.32.

      7

      Qui ont lapé. Sous-entendu : dans leurs mains.

      8

      Les trois cents reçoivent des vivres dans des vases et en outre les trompettes que leur avaient laissées les troupes congédiées, en sorte que chacun put avoir une trompette et une cruche (verset 16). On se servait de cruches pour transporter les vivres.

      9

      9 et 10 Dans cette épreuve de sa foi, Gédéon reçoit un puissant encouragement.

      Cette nuit : celle qui précéda la bataille.

      Tombe sur le camp, pour l'attaquer.

      10

      Mais, si tu crains encore, descends vers le camp et ta crainte se dissipera.

      Pura, ton serviteur : l'√©cuyer portant les armes de son ma√ģtre (9.54).

      13

      L'image du pain est peut-√™tre emprunt√©e √† l'id√©e de la vie agricole d'Isra√ęl, oppos√©e √† celle des peuples nomades¬†; le terme de pain d'orge rappelle probablement la pauvret√© et la faiblesse actuelles du peuple.

      Jusqu'à la tente : la principale, celle du général.

      15

      Il se prosterna. Fortifi√© dans sa foi, G√©d√©on rend gr√Ęces pour cet encouragement venant d'une bouche ennemie et pour la victoire qu'il lui pr√©sage.

      16

      D'eux tous. Voir verset 8, note.

      Flambeaux : torches de bois résineux.

      Dans les cruches. Ces cruches, qu'on doit se repr√©senter avec une grande ouverture, devaient servir √† cacher la lumi√®re des torches jusqu'au moment o√Ļ les Isra√©lites les briseraient avec fracas l'une contre l'autre, et o√Ļ la flamme des torches √©claterait tout √† coup. Un voyageur raconte qu'en Egypte les sergents de police, en faisant leurs rondes, portent des torches qui br√Ľlent sans flamme et dont le bout est cach√© de quelque mani√®re, mais qui jettent une vive flamme d√®s qu'elles sont tout √† coup expos√©es au courant d'air.

      19

      19 à 8.21 Défaite et poursuite des ennemis.

      La veille du milieu. Voir Lamentations 3.19, note. La division de la nuit en quatre veilles (Matthieu 14.25) ne fut introduite que plus tard ; elle fut empruntée aux Romains.

      20

      Le son des trompettes, le bruit des cruches bris√©es, l'√©clat subit des flambeaux et le cri de guerre pouss√© de tous les c√ītes √† la fois par les Isra√©lites, r√©veillent subitement les Madianites et jettent dans leur camp une terreur panique.

      21

      Et ils rest√®rent chacun √† sa place : laissant les ennemis s'entre-tuer ou s'enfuir. La fuite eut lieu du c√īt√© du Jourdain, par le Wadi Djalud, puis au midi par la vall√©e du Jourdain. Peut-√™tre l'arm√©e des tribus du nord les emp√™chait-elle de fuir du c√īt√© oppos√© (6.35).

      22

      Beth-Sitta : endroit des acacias, localité probablement rapprochée encore du champ de bataille et sur le plateau.

      Vers Tserérath. Ces deux mots, qui n'en forment en hébreu qu'un seul (Tserératha), se trouvent dans les traductions anciennes sous la forme Tsérérath, qui rappelle le nom de Tsarthan (Josué 3.16). L'identité réelle de ces deux noms ressort de 1Rois 7.46 et 2Chroniques 4.17.

      Abel-Méhola (la prairie de la danse), patrie d'Elisée (1Rois 19.16) ; probablement dans la vallée du Jourdain (1Rois 4.12), au sud de Beth-Séan.

      Tabbath : inconnue, probablement au sud d'Abeth-Méhola.

      23

      Les hommes d'Isra√ęl... : les 22000 hommes cong√©di√©s qui se trouvaient encore dans le voisinage et qui purent se mettre imm√©diatement √† la poursuite des Madianites. Les gens de Zabulon seuls ne sont pas nomm√©s, nous ne savons pourquoi¬†; voir 6.35.

      24

      Des messagers, qui pouvaient gagner du temps sur les Madianites chargés de bagages et empêchés par leur multitude même.

      Toute la montagne d'Ephra√Įm. Habitant au sud, les Ephra√Įmites pouvaient rendre de bons services en ce moment-l√†.

      Descendez : de la montagne d'Ephra√Įm dans la vall√©e du Jourdain.

      Les passages des eaux. Ce sont les nombreux torrents, (il y en a quatre principaux), qui descendent de la montagne d'Ephra√Įm au Jourdain, et que les Madianites devaient traverser en fuyant, vers le sud.

      Jusqu'à Beth-Bara. Gédéon prévoyait que ce serait par ce gué que les Madianites chercheraient surtout à passer le Jourdain.

      Et le Jourdain. Il s'agissait non seulement de les arrêter et de leur faire perdre du monde au passage des torrents, mais surtout de leur intercepter celui du fleuve.

      25

      Oreb,le corbeau¬†; Z√©eb, le loup. Les noms de ces deux chefs, subordonn√©s aux rois madianites (8.5), sont rest√©s attach√©s aux localit√©s o√Ļ ils furent pris et tu√©s.

      De l'autre c√īt√© du Jourdain. Ceci arriva un peu plus tard, alors que d√©j√† G√©d√©on avait pass√© √† l'est du Jourdain (8.4).

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.