Esa√Įe 44

    • 1

      1 √† 5 L'effusion de l'Esprit et la conversion des pa√Įens.

      Verset 1 voir √† 41.8. Les promesses qui suivent s'adressent √† Isra√ęl purifi√© par le jugement.

      2

      Comparez 43.1.

      J√©surun : terme de tendresse, pour d√©signer Isra√ęl¬†; ce mot ne se retrouve que dans le Deut√©ronome (Deut√©ronome 32.15¬†; 33.5,26)¬†; c'est un diminutif de jaschar : le droit, le fid√®le qui servait de nom d'honneur √† Isra√ęl, comme le montrent les paroles de Balaam (Nombres 23.10,21).

      3

      Tableau des bénédictions temporelles et spirituelles qui seront répandues sur la Terre Sainte et sur ses habitants (comparez 30.20-25 ; 51.3 ; 32.15).

      4

      Pour l'image des arbres bien arrosés, voyez Psaumes 1.3.

      Voir dans Jo√ęl 2.19-29 les m√™mes bienfaits, d'abord mat√©riels, puis spirituels, r√©unis comme ici et plac√©s dans le m√™me ordre.

      5

      On pourrait appliquer ce verset aux Isra√©lites, dans ce sens : il viendra un moment o√Ļ tout Isra√ęl confessera joyeusement son Dieu et o√Ļ le nom Isra√©lite ne sera plus envisag√© comme un opprobre¬†; on se glorifiera au contraire de le porter. Mais l'expression il c√©l√©brera (litt√©ralement : nommer avec respect, prendre pour titre d'honneur) le nom d'Israel, ne convient pas bien aux Juifs, qui portent d√©j√† ce nom et n'ont pas √† le prendre. Il est donc plus naturel de rapporter ce passage aux pa√Įens, qui, voyant la gloire du peuple de Dieu (versets 3 et 4), consid√©reront, comme le plus grand honneur de se joindre √† lui et se r√©clameront avec lui du nom de J√©hova¬†; ainsi l'opprobre d'Isra√ęl sera effac√© (43.28¬†; comparez 25.8). Voir 2.3¬†; 19.18¬†; Psaumes 87.1-7.

      Prendra sur sa main la marque (le signe, le nom) de l'Eternel. Cette image exprime la joyeuse confession du nom de l'Eternel¬†; elle est tir√©e de l'usage, tr√®s r√©pandu de nos jours encore en Orient de se tatouer. Chez les Arabes, il y a des gens qui font le m√©tier de tatoueurs. Les pa√Įens prenaient sur le front, les bras, les mains, le signe (le nom) de leurs dieux, On se marque du chiffre de ceux qu'on aime. Comparez Exode 13.16¬†; Apocalypse 13.16.

      6

      6 √† 23 Les dieux de n√©ant des pa√Įens et le Dieu vivant d'Isra√ęl. Ce discours a pour but de confirmer les promesses qui pr√©c√®dent, en rappelant une fois de plus √† Isra√ęl que son Dieu est le seul vrai (versets 6 √† 8), tandis que les idoles ne sont rien (versets 9 √† 20), et en lui renouvelant l'assurance de sa gr√Ęce (versets 21 √† 23).

      6 à 8 L'Eternel, seul Dieu véritable.

      Le Roi d'Isra√ęl : voir 41.21.

      Le premier et le dernier : l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin de tout ; comparez Apocalypse 1.8,11 ; 22.13. Ni le passé, ni l'avenir n'échappent donc à sa connaissance et à son pouvoir. Seul par conséquent il peut prédire les choses futures (versets 7 et 8).

      7

      Comparez 41.22-23.

      Un peuple √©ternel : Isra√ęl, ce peuple qui, tandis que les autres peuples passent, seul demeure (2Samuel 7.24). Le mot rendu par √©ternit√© d√©signe en h√©breu une dur√©e ind√©finie : 32.14, note.

      8

      Le peuple de Dieu ne doit point s'effrayer des maux de l'exil, comme s'ils ne devaient jamais finir : l'Eternel ne lui a-t-il pas promis la délivrance que déjà l'on voit poindre ? Comparez 40.27.

      Point d'autre rocher : le seul protecteur (17.10) : les idoles ne peuvent rien contre Isra√ęl.

      9

      9 à 20 Le néant des idoles ; confusion de leurs adorateurs.

      Ce passage est le plus important de ceux o√Ļ le proph√®te argumente contre l'idol√Ętrie. Comparez 40.19-20¬†; 46.6-7¬†; J√©r√©mie 10.1-16.

      Leurs t√©moins. Les pa√Įens sont t√©moins pour leurs idoles, comme Isra√ęl l'est pour J√©hova (verset 8¬†; comparez 43.9-10).

      10

      Qui est assez insens√© pour travailler √† une telle Ňďuvre¬†?

      11

      Ce sont des hommes : des créatures, qui créent des dieux et les opposent au Créateur !

      12

      12 et 13 Nous assistons à la fabrication de l'idole : verset 12, l'idole de métal ; verset 13, l'idole de bois.

      15

      On se rappelle ici les vers de La Fontaine :

      Un bloc de marbre était si beau
      Qu'un statuaire en fit l'emplette.
      Qu'en fera, dit-il, mon ciseau ?
      Sera-t-il Dieu, table ou cuvette ?

      16

      16 et 17 Sens : une moitié pour le chauffage ; une moitié pour la cuisine ; et s'il reste quelque chose de ces deux moitiés, ce sera pour faire le dieu.

      18

      Ils : les idol√Ętres (verset 9). Comparez Romains 1.21-23.

      19

      Une abomination. Si les pa√Įens voulaient seulement user de leur bon sens (Romains 1.20), C'est ainsi qu'ils nommeraient l'idole. Voyez √† 41.24.

      20

      Il se repa√ģt de cendres : l'idol√Ętre poursuit des choses vaines (Job 13.12¬†; Os√©e 12.2). Ce qu'il tient dans sa main, l'idole, est mensonge : elle n'est pas ce que dit son nom, et trompe ceux qui s'y confient, (J√©r√©mie 10.14-15).

      21

      21 √† 23 Qu'Isra√ęl s'attende donc avec, assurance √† l'Eternel, qui le sauve.

      Ce que ceux-l√† ne comprennent pas (versets 18 √† 20), Isra√ęl s'en souviendra, lui que J√©hova s'est si particuli√®rement attach√©.

      Tu ne seras pas oublié : réponse aux doutes provoqués, même chez les fidèles, par les longues humiliations de l'exil (40.27 ; 49.14-15).

      22

      Comme le vent dissipe les nuages et r√©tablit la puret√© du ciel, ainsi l'Eternel fait dispara√ģtre ais√©ment et en un clin d'Ňďil le p√©ch√© qui s'interposait entre lui et son peuple (comparez 43.25). Le salut est d√©j√† accompli¬†; Isra√ęl n'a qu'√† venir le chercher aupr√®s de son Dieu. La gr√Ęce a pr√©c√©d√© sa conversion.

      23

      Les cieux et la terre ont √©t√© pris √† t√©moin du p√©ch√© d'Isra√ęl (1.2) et s'en sont comme √©pouvant√©s (J√©r√©mie 2.12-13). Ils doivent maintenant se r√©jouir avec le peuple √©ternel pardonn√© et purifi√©.

      Il y a ici une personnification poétique de la nature. Mais cette forme repose sur une réalité. L'homme étant le roi de la création, tout l'univers doit participer avec lui au salut. Le monde moral et le monde extérieur forment une unité.

      24

      44.24 √† 45.25 Cyrus, l'oint de l'Eternel, le lib√©rateur d'Isra√ęl.

      La prophétie se précise ici davantage, le libérateur promis est enfin désigné par son nom. Ce nouveau discours se compose de quatre parties :

      1. L'Eternel accomplira ses promesses¬†; Cyrus reb√Ętira sa ville et son temple, versets 24 √† 28.
      2. Dieu déclare à Cyrus que s'il remporte des victoires, il les doit à l'Eternel, qui veut que son nom soit glorifié dans toute la terre, 45.1-8.
      3. Il exhorte Isra√ęl √† la confiance et lui promet le plus glorieux avenir, versets 9 √† 17.
      4. Il invite les pa√Įens √† regarder au seul vrai Dieu pour √™tre sauv√©s, versets 18 √† 25.

      Le but des voies de Dieu, dans l'envoi de Cyrus, est donc celui-ci : tous, Isra√ęl, les pa√Įens, Cyrus lui-m√™me, doivent parvenir au salut par la connaissance du Dieu unique et v√©ritable.

      24 à 28 L'Eternel accomplit ses promesses par l'envoi de Cyrus.

      Comparez le verset 24 avec le début tout pareil du précédent discours (verset 6).

      La toute-puissance de Dieu est la garantie de l'accomplissement de ses promesses (40.12 et suivants).

      Déployé les cieux : comme une tente (40.22).

      Qui a √©t√© avec moi... : qui m'a aid√© dans l'Ňďuvre de la cr√©ation (40.13-14)¬†?

      25

      Les pa√Įens ont aussi leurs proph√®tes¬†; mais Dieu met √† n√©ant leurs pr√©dictions en ne permettant pas qu'elles s'accomplissent¬†; c'est ainsi qu'il confond, en face de Joseph, de Mo√Įse, d'Elie, les sages de l'Egypte et les pr√™tres de Baal. Il s'agit ici des sages de Babylone, qui ne pr√©disent √† cette ville que du bien, au moment m√™me o√Ļ elle va tomber au pouvoir de Cyrus. Comparez 47.10-13¬†; Daniel 5.7.

      26

      L'Eternel seul donne de vraies proph√©ties, que l'√©v√©nement confirme : son serviteur (le proph√®te Esa√Įe lui-m√™me, comparez 20.3) et ses envoy√©s (les proph√®tes en g√©n√©ral) ne parlent pas en vain : leur conseil, qui n'est autre que celui de Dieu proclam√© par eux, s'ex√©cute.

      Jérusalem, les villes de Juda : comme 40.9.

      27

      Babylone doit tomber pour que Jérusalem se relève (verset 26).

      L'ab√ģme : l'Euphrate (Zacharie 10.11¬†; comparez Esa√Įe 19.5 ou le Nil est appel√© une mer). Le fleuve sera mis √† sec, comme autrefois la mer Rouge, afin Cyrus puisse entrer dans Babylone (comparez11.15¬†; 33.21, note). On sait que Cyrus p√©n√©tra dans la ville par le lit de l'Euphrate, dont il avait d√©tourn√© les eaux (H√©rodote I, 191).

      28

      Cyrus, en hébreu Korès. Ce nom est le même que celui du fleuve Kur (22.6). D'après Strabon, le conquérant se nommait dans l'origine Agradatès ; il ne prit que plus tard le surnom de Cyrus. Voir encore sur ce nom l'inroduction aux chapitres 40 à 66.

      Mon berger : pour rassembler et ramener en Canaan Isra√ęl dispers√©. Cette pr√©diction nominative de Cyrus n'a sa pareille que dans celle relative √† Josias (1Rois 13.2) et ne peut s'expliquer que par l'importance exceptionnelle de la mission que Dieu r√©servait √† ce monarque et dont, au dire unanime de l'antiquit√©, il fut digne par ses vertus. En relevant Isra√ęl de son profond abaissement, il fut comme un Messie anticip√© et pr√©para l'extension du r√®gne de Dieu chez les gentils. Son nom, prononc√© d'avance par la proph√©tie, dut √™tre, lorsque ses premi√®res victoires le rendirent c√©l√®bre, un signe pour Isra√ęl captif, en m√™me temps que le moyen de disposer Cyrus lui-m√™me √† lib√©rer le peuple de Dieu. On ne comprendrait gu√®res, en effet, sans une influence de ce genre, qu'un de ses premiers soins, apr√®s avoir pris Babylone, e√Ľt √©t√© de renvoyer ce peuple en Palestine. Le r√©cit de Jos√®phe (Antiquit√©s XI, 1, 2) n'a donc rien que de vraisemblable¬†; comparez Esdras 1.2.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.