Campagne collectif missionnaire

Genèse 1.5

Et Dieu appela. Une fois l'alternance de l'obscurité et de la lumière établie, Dieu donne un nom à chacun de ces deux espaces de temps, ce qui signifie qu'ils doivent se succéder désormais d'une manière régulière et irrévocable. L'auteur ne veut donc pas dire que Dieu créa les mots hébreux jour et nuit, mais qu'il fixa d'une manière stable les notions qui en Hébreu, sont exprimées par les mots employés ici.

Et il y eut un soir et il y eut un matin. Quelques interpr√®tes ont pens√© que le soir d√©signe ici tout l'espace √©clair√© qui s'ach√®ve avec le soir, et le matin, tout l'espace de temps t√©n√©breux qui s'ach√®ve avec le matin¬†; la journ√©e s'√©tendrait ainsi de matin √† matin. Mais il est difficile de comprendre comment le mot soir pourrait d√©signer ce que nous appelons le jour, et le mot matin ce que nous appelons la nuit¬†; autant vaudrait dire que le mot la mort peut d√©signer la vie, parce que la vie aboutit √† la mort. D'ailleurs il est constant que les Juifs faisaient commencer leur jour de vingt-quatre heures entre les deux soirs, c'est-√†-dire au moment o√Ļ le jour faisait place √† la nuit, et que par cons√©quent la premi√®re moiti√© du jour de vingt-quatre heures √©tait la nuit et la seconde le jour. D'apr√®s cela, nous entendons par le soir la nuit chaotique qui a pr√©c√©d√© l'apparition de la lumi√®re, et par le matin l'apparition de la lumi√®re avec le jour qui l'a suivie. Quoique cette nuit ne corresponde pas exactement √† la notion de soir, puisqu'elle n'a pas √©t√© pr√©c√©d√©e d'une p√©riode √©clair√©e, elle re√ßoit cependant ce nom par analogie avec les soirs suivants.

Ces expressions de soir et de matin sont emprunt√©es √† la m√™me image g√©n√©rale sur laquelle repose toute cette narration, celle d'une semaine de travail humain, o√Ļ l'Ňďuvre de chaque jour est suivie du repos de la nuit. Appliqu√© au travail divin, ce symbole du soir et du matin d√©signe √† chaque fois le d√©veloppement paisible de l'Ňďuvre pr√©c√©dente et le commencement de l'Ňďuvre nouvelle.

Ce fut un jour. On peut traduire aussi : Ce fut le premier jour. L'adjectif cardinal étant souvent pris dans le sens de l'adjectif ordinal quand il s'agit du jour de la semaine ou du mois. L'auteur a-t-il voulu parler d'un jour de vingt-quatre heures ou d'une période d'une durée incalculable ?

Il para√ģt bien en raison des six jours de travail, des six nuits de repos qui les s√©parent et du jour de sabbat qui les termine, que l'auteur a eu devant les yeux comme type une semaine de travail humain¬†; mais il ne peut avoir oubli√© que l'ouvrier, ici, c'est Dieu m√™me, et qu'un tel ouvrier n'a pas besoin de dormir toutes les douze heures, ni de se reposer tous les sept jours¬†; or avec la notion de l'ouvrier grandit n√©cessairement celle de jour de travail.

Comme dans la vision prophétique Daniel voit des semaines qui ne sont pas des semaines de jours, mais des semaines d'années, ainsi, pour l'auteur de la Genèse, nos jours de vingt-quatre heures ne sont que l'image des grandes journées du travail divin. Ces journées, dans sa pensée, ne sauraient être équivalentes aux jours de vingt-quatre heures, d'abord parce que la nuit qui les précède et qui est pour lui le premier soir est par sa nature même d'une durée incalculable ; ensuite parce que le soleil qui, par son lever et son coucher, détermine nos nuits et nos jours de douze heures, n'existait pas encore, ou du moins n'exerçait pas encore son influence périodique sur notre terre. Les trois premiers jours étant par conséquent indépendants de la mesure des vingt-quatre heures, les autres doivent l'être aussi, puisque la semaine créatrice ne peut comprendre que des jours de même nature.

Enfin dans ce r√©cit m√™me (comme dans toute la Bible) le mot jour est employ√© d'une mani√®re tr√®s √©lastique¬†; il d√©signe : 1¬į le jour de vingt-quatre heures (verset 14)¬†; 2¬į la partie √©clair√©e de ce jour, comprenant douze heures (verset 18)¬†; 3¬į toute la p√©riode de la cr√©ation ( 2.4).

Nous trouvons de m√™me, dans un passage des Nombres 3.1, le terme de jour appliqu√© aux six semaines du s√©jour de Mo√Įse sur le Sina√Į. Un jour peut donc d√©signer une dur√©e ind√©finie ayant pour contenu une Ňďuvre unique.

Nous concluons qu'en employant l'image de la semaine, l'auteur n'a pas √©t√© dirig√© par une id√©e de dur√©e, mais plut√īt par la notion d'une Ňďuvre accomplie graduellement, avec des intervalles de travail et de repos et aboutissant √† un √©tat stable et permanent qui en est le terme. De plus il est bien manifeste que ce cadre a √©t√© choisi dans le but de faire ressortir la saintet√© du sabbat.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Gen√®se 1

      5 Dieu appela la lumière jour, et les ténèbres nuit. Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le premier jour.
      8 Dieu appela l'étendue ciel. Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le deuxième jour.
      13 Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le troisième jour.
      19 Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le quatrième jour.
      23 Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le cinquième jour.
      31 Dieu regarda tout ce qu'il avait fait, et il constata que c'était très bon. Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le sixième jour.

      Genèse 8

      22 Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l'√©t√© et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront pas.¬†¬Ľ

      Psaumes 19

      2 Le ciel raconte la gloire de Dieu et l‚Äô√©tendue r√©v√®le l‚ÄôŇďuvre de ses mains.

      Psaumes 74

      16 A toi appartient le jour, à toi appartient la nuit ; tu as établi la lune et le soleil.

      Psaumes 104

      20 Tu fais venir les ténèbres, et c’est la nuit. Tous les animaux des forêts se mettent alors en mouvement ;

      Esa√Įe 45

      7 Je forme la lumière et je crée les ténèbres, je donne la paix et je crée le malheur. C’est moi, l'Eternel, qui suis l’auteur de tout cela.

      Jérémie 33

      20 ¬ę¬†Voici ce que dit l‚ÄôEternel¬†: Si vous pouviez rompre mon alliance avec le jour et avec la nuit et faire en sorte qu‚Äôils n‚Äôapparaissent plus au moment fix√© pour eux,

      1 Corinthiens 3

      13 l'Ňďuvre de chacun sera d√©voil√©e¬†: le jour du jugement la fera conna√ģtre, car elle se r√©v√©lera dans le feu et l‚Äô√©preuve du feu indiquera ce que vaut l'Ňďuvre de chacun.

      Ephésiens 5

      13 mais tout ce qui est d√©masqu√© par la lumi√®re appara√ģt clairement, car tout ce qui appara√ģt ainsi est lumi√®re.

      1 Thessaloniciens 5

      5 Vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes pas de la nuit ni des ténèbres.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.