Genèse 22.3

Abraham se leva de bon matin, sella son √Ęne et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l'holocauste et partit pour aller √† l'endroit que Dieu lui avait indiqu√©.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Il est s√Ľr que ce que Dieu nous commande de faire, concourt √† notre bien¬†; ce qu'Il promet ne peut √™tre rendu caduc. Celui qui marche vraiment avec Dieu, n'aura probablement pas l'occasion d'offrir un sacrifice aussi cruel.

Le patriarche se l√®ve t√īt, et commence son triste voyage. Il marche ensuite pendant trois jours, contemplant en permanence Isaac¬†! Plus le malheur se rapproche, plus l'atmosph√®re devient horrible. L'expression, ¬ę¬†nous reviendrons vers vous¬†¬Ľ prouve qu'Abraham s'attendait √† ce qu'Isaac, √©tant ressuscit√© des morts, retourne vers ses serviteurs, avec lui. La question pos√©e par Isaac √† son p√®re, quand ils √©taient en chemin, √©tait pleine d'affection¬†: ¬ę¬†mon p√®re¬†¬Ľ, a dit Isaac¬†; cette parole a du fendre le cŇďur d'Abraham, qui devait trouver cela encore plus p√©nible que de frapper Isaac. Pourtant il pr√™te attention √† la question de son fils. Puis Abraham, sans le savoir, a pour ainsi dire proph√©tis√©¬†: ¬ę¬†mon fils, Dieu se pourvoira de l'agneau pour l'holocauste¬†¬Ľ. Le Saint Esprit, par sa bouche, semble annoncer l'agneau de Dieu, descendu ici-bas pour √īter le p√©ch√© du monde. Abraham arrange le bois pour le sacrifice d'Isaac, et lui tient maintenant ces propos √©tonnants¬†: Isaac, tu es l'agneau que Dieu a fourni¬†! Abraham, sans aucun doute, a encourag√© son fils avec les m√™mes espoirs qui l'avaient lui-m√™me soulag√©. Il est n√©cessaire que la victime expiatoire soit li√©e. √Ä la croix, notre Seigneur, qui, selon toutes les proph√©ties, devait √™tre ex√©cut√©, √† √©t√© attach√©¬†; il devait en √™tre ainsi pour Isaac. Ceci fait, Abraham prend le couteau, et √©tend sa main pour donner le coup mortel. Voici un acte de foi et d'ob√©issance, qui se doit d'√™tre vu par Dieu, par les anges, et par les hommes. Dieu nous appelle parfois √† √™tre un v√©ritable ¬ę¬†Isaac¬†¬Ľ, et nous devons ob√©ir, avec soumission, √† Sa Sainte Volont√©, 1Samuel 3:18.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...