TopFormation Voyagez au cœur de l'archéologie biblique !

Jean 13

    • JĂ©sus lave les pieds de ses disciples

      1 C’était juste avant la fête pascale. Jésus savait que le moment était venu pour lui de quitter ce monde pour s’en aller auprès de son Père. C’est pourquoi il voulut donner aux siens, qui allaient rester dans ce monde, une preuve suprême de l’amour dont il les avait toujours aimés.

      2 C’était au cours du repas pascal. Déjà le diable avait semé dans le cœur de Judas de Kérioth, fils de Simon, le dessein de trahir son Maître et de le livrer.

      3 Jésus savait aussi que le Père avait remis entre ses mains le pouvoir suprême sur toutes choses, qu’il était venu d’auprès de Dieu et allait retourner vers lui.

      4 Sachant tout cela, il se leva de table pendant le dîner, quitta ses vêtements de dessus et prit une serviette de lin qu’il noua autour de ses hanches en guise de tablier.

      5 Ensuite, il versa de l’eau dans une bassine destinée aux ablutions et se mit à laver les pieds de ses disciples, puis à les essuyer avec la serviette qu’il avait nouée autour de sa taille.

      6 Quand vient le tour de Simon Pierre, celui-ci proteste : — Toi Seigneur, tu veux me laver les pieds ?

      7 Jésus lui répond : — Ce que je fais, tu ne peux pas le comprendre pour l’instant, tu le comprendras par la suite.

      8 Mais Pierre lui réplique : — Toi, me laver les pieds ? À moi ? Jamais de la vie ! Jésus lui répond : — Si je ne te lave pas, tu n’auras plus de communion avec moi. —

      9 Dans ce cas, lui dit Simon Pierre, ne me lave pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tĂŞte.

      10 Jésus lui dit : — Celui qui vient de se baigner est entièrement propre, il n’a plus besoin de se faire laver, sauf les pieds. Or vous, vous êtes propres. Malheureusement pas tous.

      11 Jésus, en effet, connaissait celui qui allait le trahir. Voilà pourquoi il avait ajouté : « Malheureusement pas tous ».

      12 Après leur avoir lavé les pieds, il remit ses vêtements et se rassit à table. Alors, il leur dit : — Avez-vous compris ce que je viens de vous faire ?

      13 Vous m’appelez Maître et Seigneur, et vous avez raison, car je le suis, en effet.

      14 Si donc, en tant que Maître et Seigneur, je vous ai lavé les pieds, vous devez désormais, vous aussi, vous laver les pieds les uns aux autres.

      15 Je viens de vous donner un exemple, pour qu’à votre tour vous agissiez comme j’ai agi envers vous.

      16 Vraiment, je vous l’assure, un serviteur n’est jamais supérieur à son maître ni le messager plus grand que celui qui l’envoie.

      17 Maintenant que vous savez ces choses et que vous les avez comprises, vous serez heureux… à condition d’agir en conséquence. —

      18 Je ne parle pas de vous tous : je sais fort bien quels sont ceux que je me suis choisis, mais je sais aussi que les prédictions de l’Écriture doivent se réaliser. Or, il est écrit : Celui avec lequel j’ai partagé mon pain m’a donné un coup de pied.

      19 Je préfère vous le dire dès maintenant avant que cela ne se produise, pour qu’au moment où cela arrivera, vous croyiez que moi, je suis (celui qui est).

      20 Vraiment, je vous l’assure : recevoir l’un des messagers que j’enverrai, c’est me recevoir moi-même. Or, me recevoir, c’est recevoir Dieu lui-même qui m’a envoyé.

      JĂ©sus annonce que Judas va le trahir

      21 Après avoir dit cela, Jésus fut intérieurement fort troublé et, dans un profond sérieux, il déclara ouvertement : — Oui, vraiment, je vous l’assure : l’un d’entre vous me trahira.

      22 Ses disciples, visiblement décontenancés, se regardaient les uns les autres, en se demandant de qui il pouvait bien parler.

      23 L’un d’entre eux, le disciple que Jésus aimait, se trouvait à table juste à côté de Jésus.

      24 Simon Pierre lui fit signe pour qu’il demande à Jésus de qui il venait de parler.

      25 Et ce disciple, se penchant aussitôt sur la poitrine de Jésus, lui demanda : — Seigneur, de qui s’agit-il ?

      26 Et Jésus lui répondit : — Je vais tremper ce morceau (de pain dans la sauce). Celui à qui je le donnerai, c’est lui. Là-dessus, Jésus prit la bouchée qu’il avait trempée et l’offrit à Judas, fils de Simon de Kérioth.

      27 Aussitôt après avoir reçu cette bouchée, Judas fut saisi par l’esprit du mal, Satan entra en lui et prit possession de son cœur. Alors, Jésus lui dit : — Fais au plus vite ce que tu dois faire.

      28 Aucun de ceux qui Ă©taient Ă  table ne comprit pourquoi il lui disait cela.

      29 Comme Judas gérait la bourse commune et détenait l’argent, quelques-uns supposèrent que Jésus le chargeait d’acheter ce qu’il leur fallait pour la fête, ou qu’il lui commandait de donner quelque chose aux pauvres.

      30 Dès que Judas eut pris le morceau de pain, il se hâta de sortir. Il faisait nuit.

      Le nouveau commandement

      31 Quand il fut parti, Jésus dit : — Maintenant l’heure est venue où le Fils de l’homme a montré sa gloire, et la gloire de Dieu lui-même est apparue en lui.

      32 Puisque la gloire de Dieu apparaît en lui, Dieu, à son tour, fera lui-même paraître la gloire du Fils de l’homme. Et c’est bientôt qu’il va le faire.

      33 Mes chers enfants, je suis encore avec vous, mais ce n’est plus pour longtemps. Vous me chercherez, mais là où je vais, vous ne pouvez aller. Je l’ai déjà dit aux foules, je vous le répète à présent, car c’est aussi vrai pour vous.

      34 Je vous donne une directive nouvelle : aimez-vous les uns les autres. Oui, tel est mon commandement : comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres.

      35 La marque par laquelle tous les hommes pourront reconnaître si vous êtes mes vrais disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres.

      JĂ©sus annonce que Pierre le reniera

      36 Simon Pierre lui demanda : — Seigneur, où vas-tu ? Jésus lui répondit : — Tu ne peux me suivre maintenant là où je vais, mais plus tard tu passeras par le même chemin que moi.

      37 Mais Pierre insista : — Et pourquoi donc, Seigneur, ne pourrais-je pas te suivre dès maintenant ? Je suis prêt à sacrifier ma vie pour toi ! —

      38 Tu es prêt à sacrifier ta vie pour moi ? répartit Jésus. Vraiment, je te l’assure : avant que le coq ne se mette à chanter, tu m’auras déjà renié trois fois.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.