Juges 18

    • 1

      Pas de roi... Remarque destinée à faire ressortir de nouveau ce qu'il y avait d'anormal dans la situation. Un gouvernement régulier aurait trouvé le moyen de procurer aux Danites l'espace necessaire à leur complet établissement.

      Il ne lui était rien échu. Cette tribu avait bien reçu un héritage, tout comme les autres, mais elle n'avait pas réussi à s'en emparer, et de fait elle restait sans propriété suffisante (Josué 19.40 ; Juges 1.34).

      2

      Tsoréa et Esthaol : les deux premières villes indiquées dans la liste des villes danites (Josué 19.41) ; voir 13.2,25.

      Explorer le pays : trouver quelque part un espace libre o√Ļ une partie de la tribu pourrait s'√©tablir. C'√©tait naturellement sur les confins du pays qu'ils pouvaient esp√©rer de r√©ussir dans cette recherche.

      La montagne d'Ephra√Įm. En se rendant vers le nord, ils devaient traverser cette contr√©e

      3

      Ils reconnurent la voix. Prise à la lettre, cette expression supposerait qu'ils connaissaient déjà ce jeune homme, ce qui est improbable. On a expliqué : entendirent sa voix, lorsqu'il célébrait le culte. Mais le terme reconnurent ne convient pas à ce sens. Il est donc probable qu'il faut expliquer ce mot sa voix dans ce sens : Ils entendirent parler de lui.

      Qu'as-tu ici ? Quel est ton salaire ?

      5

      Cette consultation eut lieu par le moyen de l'éphod.

      6

      Sous les yeux de l'Eternel, littéralement : devant lui ; bien connu et par conséquent approuvé de lui ; comparez Proverbes 5.21 ; Psaumes 1.6.

      7

      La√Įs ou L√©schem (Josu√© 19.47) : pr√®s du Liban et d'une des sources du Jourdain¬†; aujourd'hui Nahr-Ledd√Ęn, sur une colline appel√©e actuellement Tell-el-Kadi, colline du juge¬†; C'est la traduction arabe du nom de Dan qui en h√©breu signifie juge¬†; voir Gen√®se 14.14.

      A la mani√®re des Sidoniens. d'apr√®s les lois et les coutumes des Sidoniens, plut√īt agriculteurs et commer√ßants que guerriers.

      Eloign√©s des Sidoniens : ne pouvant donc pas recevoir de secours d'eux, en cas d'attaque subite. La√Įs √©tait peut-√™tre une colonie sidonienne¬†; voir 10.12, note.

      N'avaient affaire avec personne : ne vivaient sur un pied de contestation et de guerre avec aucun voisin.

      9

      Contre eux. Ils ne les nomment pas, peut-√™tre parce que c'√©tait justement dans cette contr√©e qu'on les avait envoy√©s. C'√©tait une grande l√Ęchet√© et un manque de foi en l'Eternel que d'attaquer ainsi √† l'improviste une tribu paisible, au lieu de conqu√©rir sur les Amorrh√©ens le pays qui leur avait √©t√© assign√©.

      10

      Dieu l'a livré. Peut-être allusion à l'oracle favorable du lévite.

      11

      Six cents hommes. Cette première troupe devait frayer la voie à une émigration plus considérable, car la tribu de Dan comptait 64400 combattants, d'après Nombres 26.13.

      12

      Montèrent... : avec leurs familles, leurs biens et leur bétail (verset 21).

      Kirath-Jéarim : voir Josué 9.17, note.

      Derrière : à l'ouest. Ce campement dura sans doute un certain temps, puisqu'il laissa son nom à cette localité, qui était à quatorze kilomètres de Tsoréa et d'Esthaol, de sorte que ce Mahané-Dan n'est pas le même que celui de 13.25.

      14

      Voyez maintenant... Dans l'√©loignement o√Ļ ils vont se trouver de Silo, il est sage de saisir l'occasion de se procurer un sanctuaire.

      15

      Ils se dirigèrent. Il s'agit ici des cinq espions qui se sont détachés des six cents Danites.

      Saluèrent amicalement, littéralement : s'informèrent de son bien-être.

      17

      Pendant que le lévite s'entretient avec les six cents hommes qui stationnaient près de la porte, les cinq hommes. qui connaissaient déjà les lieux, montent au sanctuaire qui se trouvait à l'étage supérieur et en emportent les objets de culte.

      20

      Ici l'objet en fonte, séparé versets 17 et 18 de l'image taillée, est omis, peut-être par simple abréviation, ou parce qu'on laissa au moins ce piédestal au propriétaire.

      21

      Devant eux : par crainte d'être attaqués par derrière par Mica et ses gens.

      23

      Qu'as-tu ? Les Danites paient d'audace.

      24

      Que j'ai faits. Quel sarcasme involontaire dans cette parole de l'idol√Ętre¬†!

      25

      25 et 26 Brutale application du droit du plus fort.

      27

      Ils les frapp√®rent... Cette conduite des Danites para√ģtra cruelle, abominable¬†; mais il faut se rappeler que cette peuplade √©tait canan√©enne et par cons√©quent vou√©e √† l'interdit.

      Mirent le feu : pour la reb√Ętir √† neuf et √† leur mani√®re.

      28

      La vallée qui est près de Beth-Réhob : la partie supérieure de la vallée du Jourdain au nord du lac Mérom. Beth-Réhob est la même localité que Réhod, voir Nombres 13.22, note.

      30

      Fils de Guersom : fils dans le sens de descendant, car Jonathan √©tait encore jeune (17.7) et ne pouvait √™tre le petit-fils de Mo√Įse.

      Fils de Mo√Įse. La plupart des manuscrits lisent ici : fils de Manass√©. Ce nom ne diff√®re en h√©breu de celui de Mo√Įse que par un n. Mais les documents rendent eux-m√™mes t√©moignage de l'insertion post√©rieure de cette lettre en ne l'alignant pas avec les autres du m√™me mot et en la pla√ßant un peu plus haut. On a voulu par cette correction √©viter d'attribuer l'√©tablissement d'un tel culte √† un si proche descendant de Mo√Įse, et dans un temps post√©rieur au r√®gne de l'impie Manass√© on a profit√© de la ressemblance des deux noms pour substituer celui de ce roi idol√Ętre au nom v√©n√©r√© du l√©gislateur.

      Jusqu'au jour de la captivité du pays. Ce terme, pris dans son sens ordinaire, doit désigner la captivité assyrienne, soit celle dont il est parlé dans 2Rois 15.29, lorsque Tiglath-Piléser (740 avant J-C) emmena en Orient la population de ces tribus septentrionales, soit celle dans laquelle Sargon, en 722, transporta en exil la plus grande partie de la population du royaume des dix tribus.

      Mais nous avons vu que ce récit ne peut avoir été rédigé que dans les premiers temps de l'époque des Rois. On a donc supposé qu'il devait y avoir eu de bonne heure une catastrophe inconnue, dont cette colonie danite avait été la victime. Mais le terme : la captivité du pays, ne peut guère s'appliquer qu'à un événement connu. D'autres explications sont plus improbables encore. Nous pensons que notre verset est une remarque ajoutée, comme annotation et en vue de la lecture publique, après l'exil, ainsi que tant d'autres que nous avons signalées dans le Pentateuque et spécialement dans le Deutéronome. Elle était à l'usage de l'officiant qui faisait la lecture au peuple. Ce qui confirme cette supposition, c'est que le verset suivant renferme une seconde donnée chronologique, d'un contenu tout différent.

      Il résulte de notre verset que la famille chargée de ce culte illégal resta en fonctions jusqu'à la captivité. En effet, après avoir été sans doute supprimé (verset 31 ) sous Samuel, David et Salomon, il fut rétabli lorsque Jéroboam institua à Dan le culte du veau d'or, et la famille de Jonathan resta chargée de ce sacerdoce officiel jusqu'à la captivité.

      31

      Tout le temps que la maison de Dieu fut √† Silo. Le sanctuaire central, qui avait √©t√© √©tabli √† Silo par Josu√©, doit avoir t√īt apr√®s sa mort perdu beaucoup de sa consid√©ration¬†; nous l'avons constat√© d√©j√† dans l'histoire de G√©d√©on. Ce discr√©dit alla croissant jusqu'au temps d'Eli et de ses fils, o√Ļ l'√©loignement et la perte de l'arche lui port√®rent le dernier coup. Ce fut √† la faveur de cette situation que s'√©tablit et subsista le culte install√© √† Dan, jusqu'au moment o√Ļ, par le minist√®re de Samuel, l'√©tat religieux commen√ßa √† s'am√©liorer, pour reprendre enfin sous David son caract√®re normal. Le culte idol√Ętre de Dan cessa alors pour un temps, et ne reparut que sous la forme nouvelle que lui donna J√©roboam.

Seuls les √Čvangiles sont disponibles en vid√©o pour le moment.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.