Luc 16.19

áŒŒÎœÎžÏÏ‰Ï€ÎżÏ‚ Ύέ τÎčς ጊΜ Ï€Î»ÎżÏÏƒÎčÎżÏ‚, Îșα᜶ ጐΜΔΎÎčΎύσÎșÎ”Ï„Îż Ï€ÎżÏÏ†ÏÏÎ±Îœ Îșα᜶ ÎČÏÏƒÏƒÎżÎœ ΔᜐφραÎčÎœÏŒÎŒÎ”ÎœÎżÏ‚ ÎșαΞ’ áŒĄÎŒÎ­ÏÎ±Îœ Î»Î±ÎŒÏ€Ïáż¶Ï‚.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Il ne nous est pas dit ici que l'homme riche obtint ses biens en fraudant, ou par l'oppression ; Christ montre cependant qu'une personne peut avoir de grandes richesses et beaucoup de plaisirs ici-bas, et périr sous la malédiction divine.

Cet homme riche a péché : il ne s'occupait que de lui. Il y avait aussi un brave homme, Lazare, qui lui, devait connaßtre la félicité éternelle, aprÚs avoir traversé sur terre le plus profond de l'adversité et de la détresse.

Il arrive souvent que certains serviteurs de Dieu, mĂȘme les plus chers Ă  Son cƓur, soient grandement affligĂ©s ici-bas. Il ne nous est pas dit que l'homme riche ait fait le moindre mal, mais, malgrĂ© tout, nous ne lisons pas qu'il se soit prĂ©occupĂ© du sort de Lazare... Nous voyons ensuite la diffĂ©rence de condition dans laquelle se trouvaient ces deux hommes, au sĂ©jour des morts. L'homme riche, en enfer, levait ses yeux, Ă©tant en plein tourment. Il est impensable qu'il puisse y avoir des dialogues entre les « saints glorifiĂ©s » et les « pĂ©cheurs damnĂ©s », mais cette scĂšne rĂ©vĂšle la misĂšre dĂ©sespĂ©rĂ©e et les vains dĂ©sirs qui peuvent animer les esprits condamnĂ©s.

Le jour vient, oĂč ceux qui, aujourd’hui, dĂ©testent et mĂ©prisent les enfants de Dieu, recevront nĂ©anmoins de leur part une certaine marque de prĂ©venance. Le damnĂ©, en enfer, n'aura pas le moindre soulagement de ses tourments : les pĂ©cheurs sont maintenant prĂ©venus : souvenez-vous-en ! S’ils ne se repentent pas, ils n’auront aucun moyen pour Ă©viter ce tourment. De mĂȘme que les mĂ©chants n’ont de dĂ©lices qu’ici-bas, et qu'ils seront, Ă  l’heure de la mort, sĂ©parĂ©s Ă  jamais de tout ce qui leur est cher, les hommes pieux et bons, n’ont Ă  supporter, quant Ă  eux, de pĂ©nibles instants que dans cette vie ; Ă  leur mort, ils en seront dĂ©livrĂ©s, Ă  jamais !

BĂ©ni soit Dieu, qu’il n’y ait pas, en ce monde, le moindre abĂźme qui sĂ©pare l’homme, inique par nature, de la GrĂące : nous pouvons passer de notre Ă©tat de pĂ©cheur, Ă  celui de pardonnĂ©s par Dieu ; si par contre, nous mourons dans nos pĂ©chĂ©s, il n'y a plus d’échappatoire Ă  la colĂšre divine.

Nous voyons dans ce texte que cet homme riche avait cinq frĂšres et qu’il aurait voulu les arrĂȘter dans leur conduite coupable ; leur venue dans ce lieu de tourments allait accentuer davantage la misĂšre de ce triste personnage, et il voulait leur montrer la possibilitĂ© de ne pas en prendre le chemin !

Combien dĂ©sireraient faire « marche arriĂšre », pour annuler les fautes qu'ils ont pu commettre ! Ceux qui tenteraient de faire ce type de priĂšre, que l'homme riche fit Ă  Abraham pour essayer de justifier les siens, devront chercher bien loin des preuves pour tenter de les disculper : un pĂ©cheur damnĂ© n’a rien pour ĂȘtre dĂ©fendu : il n’a que ses fautes Ă  prĂ©senter ! Il n'y a certainement aucun encouragement Ă  suivre l’exemple de cet homme riche : toutes ses priĂšres ont Ă©tĂ© vaines.

Un « messager » revenant de la mort, ne pourrait pas en dire plus que ce qui est dit dans les Écritures. La mĂȘme force de dissuasion, capable de briser toute conviction positive de la Parole de Dieu, serait Ă©galement capable de triompher du tĂ©moignage d’un individu revenant du sĂ©jour des morts...

Cherchons « à la loi et au témoignage », comme il nous est dit dans Isa 8:19,20 : c'est en effet la véritable parole de prophétie, sur laquelle nous pouvons nous reposer, 2Pierre 1:19.

Les circonstances de chaque Ă©poque nous montrent qu'aucune frayeur, aucun argument, ne peuvent conduire Ă  la vĂ©ritable repentance ; cette derniĂšre ne peut se produire sans la GrĂące particuliĂšre que Dieu nous accorde et qui renouvelle le cƓur du pĂ©cheur !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
DĂ©couvrir sur TopMusic
History Makers Music Qui Tu Es
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptĂ©s Ă  vos centres d'intĂ©rĂȘts. En savoir plus...