Campagne PassLeMot été 2022

Actes 17.29

« Ainsi, nous sommes les enfants de Dieu. Donc, nous ne devons pas penser que Dieu ressemble Ă  des statues d’or, d’argent ou de pierre que les gens ont fabriquĂ©es ou imaginĂ©es. Les humains ont fabriquĂ© ces choses parce qu’ils ne connaissaient pas Dieu.
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Exode 20

      4 » Tu ne te feras pas de sculpture sacrĂ©e ni de reprĂ©sentation de ce qui est en haut dans le ciel, en bas sur la terre et dans l’eau plus bas que la terre.

      Exode 32

      4 Il les reçut de leurs mains, jeta l'or dans un moule et fit un veau en mĂ©tal fondu. Ils dirent alors : * « IsraĂ«l, voici tes dieux qui t’ont fait sortir d'Egypte. »

      Psaumes 94

      7 et ils disent : « L’Eternel ne le voit pas. Le Dieu de Jacob n’y fait pas attention. »
      8 Faites attention, idiots ! Hommes stupides, quand ferez-vous preuve de bon sens ?
      9 Celui qui a fixĂ© l’oreille n’entendrait-il pas ? Celui qui a formĂ© l’Ɠil ne verrait-il pas ?

      Psaumes 106

      20 Ils ont Ă©changĂ© leur gloire contre la reprĂ©sentation d’un bƓuf qui mange l’herbe !

      Psaumes 115

      4 *Leurs idoles, ce n’est que de l’argent et de l’or ; elles sont faites par la main des hommes.
      5 Elles ont une bouche mais ne parlent pas, elles ont des yeux mais ne voient pas,
      6 elles ont des oreilles mais n’entendent pas, elles ont un nez mais ne sentent pas,
      7 elles ont des mains mais ne touchent pas, des pieds mais ne marchent pas ; leur gosier ne produit aucun son.
      8 Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.

      EsaĂŻe 40

      12 Qui a mesuré les océans dans le creux de sa main ? Qui a fixé les dimensions du ciel dans une mesure et fait tenir toute la poussiÚre de la terre dans un tiers de mesure ? Qui a pesé les montagnes à la balance et les collines à la bascule ?
      13 *Qui a compris l'Esprit de l'Eternel et quel homme a Ă©tĂ© son conseiller pour l’instruire ?
      14 Avec qui a-t-il délibéré pour se laisser éclairer par lui ? Qui lui a appris le sentier du droit, lui a enseigné son savoir-faire et lui a fait connaßtre le chemin de l'intelligence ?
      15 Les nations sont pareilles à une goutte d’eau qui tombe d'un seau, elles sont comme de la poussiùre sur une balance, et les üles comme une fine poussiùre qui s'envole.
      16 Les forĂȘts du Liban ne suffiraient pas Ă  alimenter le feu de l’autel et ses animaux seraient en nombre insuffisant pour l'holocauste.
      17 Toutes les nations sont réduites à rien devant lui, elles comptent moins à ses yeux que le néant et le vide.
      18 A qui voulez-vous comparer Dieu ? A quelle représentation pourriez-vous le comparer ?
      19 C'est un artisan qui fond la statue, puis un orfĂšvre la couvre d'or et y soude des chaĂźnettes d'argent.
      20 Celui qui est trop pauvre pour une telle offrande choisit un bois qui ne pourrisse pas ; il sollicite les services d’un artisan assez habile pour fabriquer une sculpture sacrĂ©e qui ne soit pas branlante.
      25 A qui me comparerez-vous pour que je lui ressemble ? demande le Saint.

      EsaĂŻe 44

      9 Ceux qui fabriquent des sculptures sacrĂ©es ne sont tous que vide et celles qui font leur plus grand plaisir ne servent Ă  rien. Du reste, elles en tĂ©moignent elles-mĂȘmes : elles ne voient rien et ne savent rien, si bien qu’ils seront couverts de honte.
      10 Qui est-ce qui façonne un dieu ou coule une sculpture sacrée pour n'en retirer aucune utilité ?
      11 Tous ses associĂ©s seront couverts de honte. Les artisans ne sont eux-mĂȘmes que des ĂȘtres humains. Qu’ils se rassemblent lĂ , qu'ils se prĂ©sentent tous, et tous ensemble ils seront tremblants et couverts de honte.
      12 Pour confectionner une hache, le forgeron travaille avec des braises, et il la façonne Ă  coups de marteau, il la travaille d'un bras vigoureux. Cependant, il suffit qu’il ait faim et le voilĂ  sans force, qu’il n’ait pas bu d’eau et le voilĂ  Ă©puisĂ©.
      13 Le charpentier Ă©tire le ruban Ă  mesurer, il fait un tracĂ© Ă  la craie et travaille le bois au ciseau, tout en faisant des marques au compas. Il le travaille sur le modĂšle d’un homme, d’un ĂȘtre humain dans toute sa beautĂ©, pour qu'il soit installĂ© dans un temple.
      14 Pour cela, il se coupe des cĂšdres, il se procure des chĂȘnes et de grands arbres qu’il choisit bien vigoureux dans la forĂȘt, il plante des pins que la pluie fait grandir.
      15 L’homme utilise ces arbres pour faire du feu : il en prend une partie pour se chauffer, il en brĂ»le aussi pour faire cuire son pain. Cependant, il les utilise aussi pour se fabriquer un dieu qu'il adore, il en fait une statue devant laquelle il se prosterne !
      16 Il brĂ»le la moitiĂ© de son bois afin de pouvoir manger de la viande, prĂ©parer un rĂŽti et se rassasier. Il l’utilise aussi pour se chauffer et dit : « Ah ! Je me chauffe, je vois la flamme ! »
      17 Et avec le reste il se fait un dieu, une sculpture sacrĂ©e ! Il se prosterne devant lui et l’adore, il lui adresse des priĂšres en s’écriant : « Sauve-moi, car c’est toi qui es mon dieu ! »
      18 Ils n'ont ni discernement ni intelligence, car on leur a fermĂ© les yeux pour qu'ils ne voient pas et le cƓur pour qu'ils ne fassent pas preuve de bon sens.
      19 Il ne se met pas Ă  rĂ©flĂ©chir, il n'a ni le discernement ni l’intelligence de se dire : « J'ai brĂ»lĂ© une moitiĂ© du bois, j'ai cuit du pain sur ses braises, j'y ai rĂŽti de la viande pour la manger, et avec le reste je ferais une horreur ! Je me prosternerais devant un morceau de bois ! »
      20 Il se nourrit de cendres, son cƓur s’est laissĂ© tromper et l'Ă©gare. Il est incapable de se dĂ©livrer lui-mĂȘme et de dire : « N'est-ce pas une faussetĂ© que j'ai dans la main ? »

      EsaĂŻe 46

      5 A qui me comparerez-vous pour faire de nous des égaux ? A qui me ferez-vous ressembler pour nous assimiler ?
      6 Ils versent l'or de leur bourse et pùsent l'argent à la balance, ils paient un orfùvre pour qu'il leur en fasse un dieu, puis ils se prosternent devant lui. Oui, ils l’adorent !

      Jérémie 10

      4 on l'embellit avec de l'argent et de l'or, on le fixe avec des clous et des marteaux pour qu'il ne bouge pas.
      5 Ces dieux ressemblent Ă  un poteau massif : ils ne parlent pas. Il faut bien qu’on les porte, puisqu’ils ne peuvent pas marcher ! N’ayez pas peur d’eux, car ils ne peuvent faire aucun mal ; ils sont mĂȘme incapables de faire du bien.
      6 » Personne n'est semblable à toi, Eternel ! Tu es grand, et ta puissance contribue à la grandeur de ta réputation.
      7 *Qui pourrait ne pas te craindre, roi des nations ? Oui, c’est à toi que la crainte est due, car parmi tous les sages des nations et dans tous leurs royaumes, personne n'est semblable à toi.
      8 Tous, sans exception, sont idiots et stupides. L’instruction des idoles, ce n’est que du bois !
      9 On fait venir des lames d'argent de Tarsis, et de l'or d'Uphaz. L'ouvrier et la main de l'orfùvre les travaillent. Les habits de ces dieux sont de pourpre violette et rouge, tous sont l’Ɠuvre d'habiles artisans.
      10 Mais c’est l'Eternel qui est le vrai Dieu. Lui, il est un Dieu vivant, et il est roi pour l’éternitĂ©. La terre tremble devant sa colĂšre, et les nations ne supportent pas sa fureur.

      Habacuc 2

      19 Malheur à celui qui dit à un morceau de bois : « LÚve-toi ! » ou à une pierre muette : « Réveille-toi ! » Donnera-t-elle instruction ? Elle est garnie d'or et d'argent, mais il n'y a en elle aucun souffle de vie.
      20 L'Eternel, lui, est dans son saint temple. Que toute la terre fasse silence devant lui !

      Actes 17

      29 Ainsi donc, puisque nous sommes de la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinitĂ© ressemble Ă  de l'or, Ă  de l'argent ou Ă  de la pierre, sculptĂ©s par l'art et l'imagination de l’ĂȘtre humain.

      Romains 1

      20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance Ă©ternelle et sa divinitĂ©, se voient depuis la crĂ©ation du monde, elles se comprennent par ce qu’il a fait. Ils sont donc inexcusables,
      21 puisque tout en connaissant Dieu, ils ne lui ont pas donnĂ© la gloire qu’il mĂ©ritait en tant que Dieu et ne lui ont pas montrĂ© de reconnaissance ; au contraire, ils se sont Ă©garĂ©s dans leurs raisonnements et leur cƓur sans intelligence a Ă©tĂ© plongĂ© dans les tĂ©nĂšbres.
      22 Ils se vantent d'ĂȘtre sages, mais ils sont devenus fous,
      23 et ils ont remplacé la gloire du Dieu incorruptible par des images qui représentent l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupÚdes et des reptiles.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légÚres variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.