Promotion émission en cours CE4

Genèse 14.1

1-12 Occasion de l'intervention d'Abraham

La vérité historique complète des faits enfermés dans ce récit ne peut plus être mise en doute depuis la confirmation éclatante qu'ils ont reçue par les découvertes faites récemment en Assyrie. Nous pouvons ainsi constater nous-mêmes la parfaite exactitude des renseignements que possédait l'écrivain sacré.

Plusieurs des noms mentionnés se lisent dans les inscriptions. Ainsi Arjoc s'y trouve sous la forme d'Iri-Akou, (qui signifie serviteur du dieu de la lune, sa ville capitale, Ellasar, est nommée dans les inscriptions Larsav, aujourd'hui Sinkéreh, dans la Basse-Chaldée, sur l'un des bras de l'Euphrate, au nord d'Ur. Les inscriptions nous apprennent, qu'il régnait là comme vassal de son père, Koudour-Maboug, roi d'Ur, de Sumir et d'Accad, c'est-à-dire de toute la Babylonie septentrionale et méridionale.

Nous sommes aussi éclairés sur le nom de Kédorlaomer. Le mot Koudour (Kédor) entre dans la composition des noms de deux rois élamites de Babylone dont parlent les inscriptions, Koudour-Maboug et Koudour-Nachoundi ; et le nom de Laomer est celui de la déesse Lagamar. Les LXX rendent le nom de ce roi sous la forme de Chodollogomor, qui se rapproche encore plus des inscriptions.

Certains détails de notre récit s'éclaircissent également par la comparaison des inscriptions. Comment se fait-il, par exemple, que Kédorlaomer, un roi d'Elam, marche à la tête de l'expédition et que le roi de Babylone n'y paraisse qu'en seconde ligne (verset 5) ? Comment un roi d'Elam, des pays iraniens, peut-il étendre ses conquêtes jusqu'à la vallée du Jourdain ?

Ces problèmes trouvent leur solution dans une inscription du roi d'Assyrie Assurbanipal, qui nous révèle l'existence d'un vaste et puissant empire élamite antérieur à l'empire babylonien. Ce roi raconte en effet que, s'étant emparé de la ville de Suze, capitale de l'empire élamite, il y trouva et rapporta en Babylonie l'idole de la déesse Nana, que, 1635 ans auparavant, un roi d'Elam, du nom de Koudour-Nachoundi, avait enlevée. Car, ajoute-t-il, ce roi élamite avait fait main basse sur les temples d'Accad (Babylonie septentrionale).

Assurbanipal régnait de 668 à 626 avant J.-C. La conquête de la Babylonie par les rois d'Elam ayant eu lieu 1635 ans auparavant, cela nous conduit aux années 2200-2300 avant J-C, c'est-à-dire à l'époque d'Abraham, dont la date nous a paru être un peu plus de 2000 ans avant J-C. Nous savons de plus que les rois d'Elam, après s'être emparés de Babylone, s'y établirent et en firent leur capitale, car Koudour-Maboug, l'un des successeurs de Koudour-Nachoundi, est désigné dans les inscriptions comme roi de Babylone.

Une fois √©tablie √† Babylone, la dynastie √©lamite √©tendit ses conqu√™tes bien au-del√† des plaines de l'Euphrate et du, Tigre. En effet, Koudour-Maboug est nomm√© dans les inscriptions ma√ģtre du pays d'Occident, c'est-√†-dire des contr√©es de l'Asie occidentale jusqu'√† la M√©diterran√©e, et avant tout du pays de Canaan. C'est justement au moment qui suivit cet asservissement de l'Occident par Koudour-Maboug, bien avant les exp√©ditions assyriennes et babyloniennes, que nous place notre chapitre.

Ces contr√©es avaient √©t√© soumises douze ans √† K√©dorlaomer, peut-√™tre le successeur du conqu√©rant¬†; et ce fut pour r√©primer une r√©volte qui avait eu lieu la treizi√®me ann√©e qu'il arriva jusqu'√† la vall√©e du Jourdain et au d√©sert de Paran. La s√©rie des faits peut donc se reconstruire de la mani√®re suivante : Des deux souverains √©lamites que nous font conna√ģtre les inscriptions, le premier, Koudour-Nachoundi, a conquis la Babylonie¬†; le second, Koudour-Maboug, s'est avanc√© jusqu'au pays de Canaan¬†; K√©dorlaomer, le troisi√®me, celui que nous ne connaissons que par la Bible, est venu pour r√©primer une r√©volte dans les pays conquis.

1
Amraphel. Ce nom ne s'explique pas d'après l'hébreu ; il est sans doute d'origine babylonienne, mais n'a pas été retrouvé dans les inscriptions.

Sinéar, la Babylonie ; voir 10.10, note.

Thidéal ne se retrouve pas dans les inscriptions et n'a pas de sens en hébreu. Les LXX lisent Targal (il suffit en hébreu de changer une lettre), mot qui, dans les langues touraniennes, signifie grand chef.

Go√Įm, mot h√©breu signifiant nations. La traduction grecque de Symmaque le rend par les Scythes. D'apr√®s cela, le grand chef des hordes scythes venues du Nord aurait aussi fait partie, comme vassal, de l'arm√©e du roi d'Elam.

Selon d'autres, Go√Įm serait le nom d'un peuple sp√©cial, soit les Go√Įm √©tablis dans les, montagnes d'Ephra√Įm (Josu√© 12.23), soit les Gouti, ou Kouti, population d'une contr√©e situ√©e sur les fronti√®res de la M√©die.

De ce que nous avons rapporté plus haut et du verset 9, il résulte que ces quatre rois n'étaient pas égaux : Kédorlaomer était le chef de l'expédition, et les trois autres étaient des rois de pays conquis. L'ordre que suit, ici l'auteur peut s'expliquer par la raison qu'il a voulu placer en tête de toute cette histoire un nom déjà connu par les récits précédents, celui du pays de Sinéar ; il aura continué par l'ancien vassal du roi de ce pays, puis passé au roi d'Elam et à son vassal le plus puissant.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Gen√®se 10

      10 Il régna d'abord sur Babel, Erec, Accad et Calné, dans le pays de Shinear.
      22 Les fils de Sem furent Elam, Assur, Arpacshad, Lud et Aram.

      Genèse 11

      2 Après avoir quitté l'est, ils trouvèrent une plaine dans le pays de Shinear et s’y installèrent.

      Genèse 14

      1 Durant leur règne, Amraphel, roi de Shinear, Arjoc, roi d'Ellasar, Kedorlaomer, roi d'Elam, et Tideal, roi de Gojim,

      Esa√Įe 11

      11 Ce jour-l√†, le Seigneur interviendra de nouveau pour racheter le reste de son peuple, ceux qui seront rest√©s en Assyrie et en Egypte, √† Pathros et en Ethiopie, √† Elam, √† Shinear, √† Hamath et dans les √ģles de la mer.

      Esa√Įe 21

      2 Une vision terrible m'a √©t√© r√©v√©l√©e. ¬ę¬†Le tra√ģtre trahit, le d√©vastateur d√©vaste. A l‚Äôattaque, Elam¬†! A l‚Äôassaut, M√©die¬†! Je mets fin √† tous les g√©missements.¬†¬Ľ

      Esa√Įe 22

      6 Elam porte le carquois sur des chars, des attelages, Kir sort le bouclier.

      Esa√Įe 37

      12 Les dieux des nations que mes prédécesseurs ont détruites les ont-ils délivrées ? Considère ce qui est arrivé à Gozan, Charan, Retseph et aux Edénites qui se trouvent à Telassar !

      Jérémie 25

      25 à tous les rois de Zimri, à tous ceux d'Elam et à tous ceux de Médie ;

      Jérémie 49

      34 Voici la parole de l'Eternel adressée au prophète Jérémie à propos d’Elam, au début du règne de Sédécias sur Juda.
      35 Voici ce que dit l'Eternel, le ma√ģtre de l‚Äôunivers¬†: Je vais briser l'arc d'Elam, sa principale force.
      36 Je ferai venir sur Elam quatre vents venant des quatre coins du ciel et je les disperserai à tous ces vents. Il n'y aura pas une nation qui ne voie l’arrivée de réfugiés d'Elam.
      37 Je ferai trembler les habitants d'Elam devant leurs ennemis, devant ceux qui en veulent à leur vie. J'amènerai sur eux le malheur, provoqué par mon ardente colère, déclare l'Eternel. J’enverrai l'épée à leur poursuite, jusqu'à leur extermination.
      38 Je placerai mon tr√īne dans Elam, et j'en ferai dispara√ģtre le roi et les chefs, d√©clare l'Eternel.
      39 Cependant, dans l’avenir, je ramènerai les déportés d'Elam, déclare l'Eternel.

      Ezéchiel 32

      24 ¬Ľ L√† se trouve Elam, avec toute sa foule bruyante autour de son tombeau. Tous sont morts, victimes de l‚Äô√©p√©e, eux qui sont descendus incirconcis dans les profondeurs de la terre, eux qui semaient la terreur sur la terre des vivants. Ils portent leur humiliation avec ceux qui sont descendus dans la tombe.

      Daniel 1

      2 Le Seigneur livra entre ses mains Jojakim, le roi de Juda, et une partie des ustensiles de la maison de Dieu. Nebucadnetsar emporta les ustensiles dans le pays de Shinear, dans le temple de son dieu ; il les mit dans la maison du trésor de son dieu.

      Zacharie 5

      11 Il m‚Äôa r√©pondu¬†: ¬ę¬†Elles vont lui construire une maison dans le pays de Shinear. Quand elle sera pr√™te, elle sera d√©pos√©e l√† sur sa base.¬†¬Ľ

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.