Jean 5.10

C'√©tait un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc √† celui qui avait √©t√© gu√©ri¬†: ¬ę¬†C'est le sabbat¬†; il ne t'est pas permis de porter ton brancard.¬†¬Ľ
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Les souffrances que peuvent supporter les croyants ont pour but de les mettre en garde, afin qu’ils ne se livrent plus au péché, même s’ils ont pu éprouver en ce dernier, un quelconque attrait.

La voix de la Providence nous interpelle¬†: ¬ę¬†Va, et ne p√®che plus¬†¬Ľ. Christ a consid√©r√© qu‚Äôil √©tait essentiel de donner cet avertissement √† l‚Äôhomme qu‚ÄôIl venait de gu√©rir¬†; il est en effet courant de voir de nombreux malades faire beaucoup de promesses¬†: mais aussit√īt gu√©ris, ils ne les accomplissent que partiellement, oubliant rapidement leurs engagements.

Christ a évoqué la colère divine à venir, Jean 5:14*, qu’on ne saurait comparer avec les pires épreuves : certains peuvent en effet, par leur indulgence devant leur iniquité coupable, être éprouvés des années durant...

Si de telles afflictions, envoyées ici-bas par le ciel, sont aussi sévères, quelle sera l’épouvante du méchant, face à sa punition éternelle !

* Référence ajoutée par le traducteur pour faciliter la compréhension du texte

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...