Campagne collectif missionnaire

Michée 5.1

La double origine du Lib√©rateur d'Isra√ęl : c'est de l'obscure Bethl√©em qu'il na√ģtra¬†; mais son existence n'en plonge pas moins ses racines jusque dans l'√©ternit√©.

Et toi... Ce brusque début correspond à celui de la strophe précédente (4.8). Bethléem est personnifiée et interpellée ici, comme l'avaient été au chapitre 4 la tour du troupeau et la colline de la fille de Sion (verset 88). Pour le sens, ce verset forme avec 4.14 une antithèse (entre la royauté abaissée et restaurée) toute pareille à celle de 4.1 et 3.12 (entre le temple renversé et glorifié).

Bethl√©em Ephrata. Ephrat ou Ephrata, la f√©conde, est l'ancien nom de cette ville, situ√©e √† 8 kilom√®tres au sud de J√©rusalem¬†; Bethl√©em, maison du pain, en est le nom plus r√©cent. Ce dernier √©tait d√©j√† connu √† l'√©poque des patriarches, mais le premier fut usit√© encore plus tard (voir Gen√®se 35.16¬†; 48.7-1¬†; Ruth 1.2¬†; 1Samuel 17.12). L'un et l'autre font allusion √† la grande fertilit√© de la contr√©e environnante, couverte, de nos jours comme autrefois, de champs de bl√©, de vignes et de beaux vergers. Si Mich√©e juxtapose ici les deux noms, ce n'est pas simplement pour distinguer cette ville d'une autre de m√™me nom, Bethl√©em de Zabulon (Josu√© 19.15)¬†; il lui e√Ľt suffi pour cela de l'expression ordinaire : Bethl√©em de Juda (Juges 17. 7¬†; Ruth 1.1-2). L'intention du proph√®te, en se servant du vieux nom, consacr√© par les souvenirs de l'histoire patriarcale, qu'il a d√©j√† rappel√©s (4.8-10), est de donner plus d'ampleur et de solennit√© au discours.

Petite pour être entre les milliers... C'est la traduction littérale de l'hébreu. L'idée n'est pas : trop petite pour être... en ce sens que Bethléem ne serait réellement pas au nombre des milliers, mais : bien petite pour figurer, comme c'est en effet le cas, parmi les milliers... Voir 1Samuel 20.6,29.

Le terme milliers (h√©breu alaphim, pluriel d'√©leph, mille) d√©signe les grandes divisions, les branches de chaque tribu (appel√©es aussi mischpachoth), qui comptaient chacune environ un millier de chefs de famille (Nombres 1.16¬†; 10.4¬†; Exode 18.25). Ce nombre pouvait √™tre plus ou moins grand, et l'importance de l'√©leph varier (voir Juges 6.15, h√©breu). Bethl√©em para√ģt avoir form√© l'un des plus petits, Sinon le plus petit. Elle avait si peu d'importance que le livre de Josu√© ne la mentionne pas dans le catalogue des villes de Juda (il est vrai que les LXX en ont r√©tabli la mention, Josu√© 15.60).

C'est cette petite Bethl√©em qui sera le lieu natal du Messie¬†; elle sera ainsi √©lev√©e entre les villes, comme la petite colline de Sion entre les montagnes (4.1 et suivants). Le Messie devant √™tre un nouveau David et r√©tablir en Sion la glorieuse domination de son anc√™tre (Os√©e 3.5¬†; Mich√©e 4.8), c'est de Bethl√©em qu'il doit sortir comme lui (comparez Esa√Įe 11.1 o√Ļ le Messie est, comme David, un rejeton du tronc d'Isa√Į, p√®re de ce roi). Cette intention de rapprocher le Messie de son type historique, David, se remarque jusque dans les moindres d√©tails du tableau ici trac√©¬†; ainsi dans ce mot : me (li : pour moi), qui se retrouve deux fois dans la sc√®ne de l'√©lection de David (1Samuel 16.1,3) : Je me suis choisi pour roi un de ses fr√®res... Tu oindras pour moi celui que je te dirai.

Les mots sortira pour moi (c'est l'Eternel qui parle) signifient que l'apparition du Messie est destin√©e √† accomplir les desseins de Dieu. Cette pens√©e garantit la r√©alisation des promesses qui le concernent Dieu y est, pour ainsi parler, int√©ress√©. Le terme sortir de... d√©signe clairement la naissance du Messie comme devant avoir lieu √† Bethl√©em, ainsi que les Juifs l'ont toujours reconnu jusqu'√† l'√©poque de J-C (voir Matthieu 2.5 et Jean 7.42). Les rabbins n'ont contest√©, ce sens que depuis J-C et dans le but d'enlever au christianisme la preuve qu'il tirait de la naissance de J√©sus √† Bethl√©em en faveur de sa dignit√© messianique. Ils ont pr√©tendu que ce passage annon√ßait simplement que le Messie devait sortir de la famille de David. Mais pourquoi le proph√®te insisterait-il dans ce cas si express√©ment sur la localit√© de Bethl√©em, puisque, depuis des si√®cles et pendant toute la p√©riode qui s√©pare David du Messie, la famille de David n'a plus habit√© √† Bethl√©em, mais √† J√©rusalem¬†? Pourquoi surtout appuierait-il comme il le fait sur sa petitesse, circonstance qui n'aurait aucun int√©r√™t, si le Messie n'en devait pas sortir directement¬†? Mich√©e voit en esprit le grand prince de l'avenir sortant non de Sion, la citadelle royale de J√©rusalem, mais de la pauvre bourgade o√Ļ le premier David avait √©t√© appel√© par l'Eternel √† quitter son troupeau pour monter sur le tr√īne. C'est un trait de ressemblance avec son grand anc√™tre. Mais le fait qu'il na√ģt √† Bethl√©em, et non √† J√©rusalem, suppose que, lors de son apparition, la famille royale sera revenue √† l'√©tat de pauvret√© et d'obscurit√© qui √©tait autrefois le sien √† Bethl√©em.

Le terme peu usuel de dominateur (moschel), employ√© ici pour d√©signer le roi futur, rappelle intentionnellement celui de domination (memschala) dans 4.8¬†; les mots : sortira de toi rappellent ceux- ci : reviendra jusqu'√† toi, dans le m√™me verset du chapitre 4¬†; et le titre de dominateur d'Isra√ęl est oppos√© √† celui de juge d'Isra√ęl (7.14). La gloire et la grandeur divines du premier contrastent avec les humiliations du second.

La fin du verset : Et dont l'origine est dès les temps anciens, dès les jours éternels, a été interprétée de bien des manières.

L'origine, proprement l'issue, la sortie. Ce terme rappelle le verbe sortira dans la phrase pr√©c√©dente. Il y a en h√©breu le pluriel : les issues, les origines. Mais ce pluriel ne renferme pas l'id√©e de plusieurs origines¬†; il exprime simplement la notion abstraite de provenance. Les interpr√®tes juifs et les rationalistes refusent de voir dans les mots suivants l'indication d'une origine divine du Messie¬†; ces mots exprimeraient seulement l'id√©e de la haute antiquit√© de la famille de David, dont la g√©n√©alogie, en effet, peut √™tre poursuivie jusqu'√† P√©rets, fils de Juda (Ruth 4.18). Sans doute, le mot olam : √©ternit√©, se prend parfois dans le sens de longue dur√©e ou de haute antiquit√© (7.14¬†; comparez verset 20). Mais ce sens serait ici bien insignifiant. En quoi la famille de David se distinguerait-elle sous ce rapport des autres familles isra√©lites, qui toutes sont √©galement issues d'Abraham et dont la plupart poss√©daient leur arbre g√©n√©alogique parfaitement en r√®gle¬†? Les expressions si √©nergiques dont se sert le proph√®te doivent √™tre prises ici dans le m√™me sens que les termes analogues employ√©s Proverbes 8.22-23, o√Ļ l'existence de la Sagesse cr√©atrice est d√©crite comme ant√©rieure au commencement du monde. Ainsi l'origine du Messie remonte au-del√† de la cr√©ation m√™me¬†; elle est √©ternelle et divine. La seconde partie du verset forme donc le pendant de la premi√®re. L'origine divine du Messie contraste avec l'obscurit√© de son origine bethl√©√©mite. Il ne faudrait pas objecter contre le sens propre du mot √©ternit√©, qu'il est question ici de jours. L'√©ternit√© ne peut √™tre pour notre conception humaine qu'une succession infinie de moments, de jours, et nous ne pourrons jamais la d√©signer sans introduire dans la d√©finition des d√©terminations temporelles. Sans vouloir anticiper sur l'enseignement du Nouveau Testament qui sera le fruit de r√©v√©lations subs√©quentes, nous devons reconna√ģtre que le proph√®te attribue ici au Messie deux origines, l'une locale, terrestre (Bethl√©em), l'autre supra-terrestre, divine. Nous ne saurions nous en √©tonner, puisque Esa√Įe, le contemporain de Mich√©e, affirme comme lui, d'un c√īt√©, que le Messie sera un descendant de David et, de l'autre, qu'il sera un √™tre divin (Esa√Įe 7.14¬†; 9.5¬†; 11.1 : un fils est n√©...¬†; du tronc d'Isa√Į... Emmanuel¬†; Dieu fort. Il faut se souvenir ici de cet Ange de l'Eternel en qui le nom, la pleine r√©v√©Iation, de Dieu r√©side (Exode 23.21¬†; Esa√Įe 63.9), et dont l'av√®nement du Messie sera la supr√™me apparition en Isra√ęl (Malachie 3.1).

Le verset que nous venons d'expliquer est cit√© en partie et assez librement par Matthieu 2.6. La principale modification que l'√©vang√©liste fait subir au texte de Mich√©e consiste √† substituer les mots : Tu n'es pas la plus petite entre... √† ceux-ci : petite pour √™tre entre... Les deux textes font ressortir la petitesse ext√©rieure de Bethl√©em, qui contraste avec le r√īle qu'elle doit jouer comme lieu de naissance du Messie¬†; mais le texte de Mich√©e l'√©nonce express√©ment, tandis que Matthieu la sous-entend, comme assez connue, et y oppose la grandeur morale que Bethl√©em, si petite, est appel√©e √† poss√©der dans le r√®gne de Dieu (tu n'es pas la plus petite¬†!). De l√† l'apparente contradiction entre le texte du proph√®te et la citation de l'√©vang√©liste, contradiction qui n'est que dans les termes et n'existe pas dans l'id√©e.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Deut√©ronome 28

      49 L'Eternel fera partir de loin, des extrémités de la terre, une nation qui fondra sur toi d'un vol d'aigle. Ce sera une nation dont tu ne comprendras pas la langue,
      51 Elle mangera les port√©es de tes troupeaux et le produit de ton sol jusqu'√† ce que tu sois d√©truit. Elle ne te laissera ni bl√©, ni vin nouveau, ni huile, ni port√©es de ton gros et de ton petit b√©tail, jusqu'√† ce qu'elle t'ait fait dispara√ģtre.
      52 Elle t'assiégera dans toutes tes villes jusqu'à ce que tes murailles tombent, ces hautes et fortes murailles dans lesquelles tu auras placé ta confiance sur tout ton territoire. Elle t'assiégera dans toutes tes villes, dans tout le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.
      53 ¬Ľ Au milieu de l'angoisse et de la d√©tresse o√Ļ te r√©duira ton ennemi, tu mangeras tes enfants, la chair des fils et des filles que l'Eternel, ton Dieu, t'aura donn√©s.
      54 L'homme le plus délicat et le plus raffiné parmi vous aura un regard dépourvu de pitié pour son frère, pour la femme qui repose sur sa poitrine, pour ceux de ses enfants qu'il aura épargnés.
      55 A aucun d'eux il ne donnera √† manger de la chair de ses enfants dont il fait sa nourriture, parce qu'il ne lui restera plus rien au milieu de l'angoisse et de la d√©tresse o√Ļ te r√©duira ton ennemi dans toutes tes villes.
      56 La femme la plus délicate et la plus raffinée parmi vous, celle qui par raffinement et délicatesse n'essayait même pas de poser à terre la plante de son pied, aura un regard dépourvu de pitié pour le mari qui repose sur sa poitrine, pour son fils et pour sa fille,
      57 et m√™me pour le nouveau-n√© sorti de son ventre, pour les enfants qu'elle mettra au monde. En effet, manquant de tout, elle en fera secr√®tement sa nourriture au milieu de l'angoisse et de la d√©tresse o√Ļ ton ennemi te r√©duira dans tes villes.

      1 Samuel 8

      5 Ils lui dirent¬†: ¬ę¬†Te voil√† vieux et tes fils ne marchent pas sur tes traces. Maintenant, √©tablis sur nous un roi pour nous juger, comme on en trouve dans toutes les nations.¬†¬Ľ
      6 Cela d√©plut √† Samuel qu'ils disent¬†: ¬ę¬†Donne-nous un roi pour nous juger¬†¬Ľ, et il pria l'Eternel.

      1 Rois 22

      24 Alors S√©d√©cias, fils de Kenaana, s'approcha, frappa Mich√©e sur la joue et dit¬†: ¬ę¬†Par o√Ļ l'esprit de l'Eternel est-il sorti de moi pour te parler¬†?¬†¬Ľ

      2 Rois 24

      2 Alors l'Eternel envoya contre Jojakim des troupes de Babyloniens, des troupes de Syriens, des troupes de Moabites et des troupes d'Ammonites. L’Eternel les envoya contre Juda pour le détruire, conformément à la parole qu’il avait prononcée par l’intermédiaire de ses serviteurs les prophètes.

      2 Rois 25

      1 Alors, la neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nebucadnetsar, le roi de Babylone, vint avec toute son armée attaquer Jérusalem ; il installa son camp devant elle et construisit des retranchements tout autour d’elle.
      2 Le siège de la ville dura jusqu'à la onzième année du règne de Sédécias.
      3 Le neuvième jour du quatrième mois, la famine était si forte dans la ville qu’il n'y avait plus de pain pour la population du pays.

      Job 16

      10 Ils ouvrent la bouche contre moi, ils m'insultent et me frappent les joues, ils s’attroupent contre moi.

      Esa√Įe 8

      9 Poussez des cris, peuples ! Mais vous serez brisés. Prêtez l'oreille, pays lointains ! Préparez-vous au combat ! Mais vous serez brisés. Oui, préparez-vous au combat ! Mais vous serez brisés.

      Esa√Įe 10

      6 Je l'ai l√Ęch√© contre une nation impie, je l'ai fait marcher contre le peuple qui d√©clenche ma fureur, pour qu'il s‚Äôy livre au pillage et qu‚Äôil y fasse du butin, pour qu'il le pi√©tine comme la boue des rues.

      Esa√Įe 33

      22 En effet, l'Eternel est notre juge, l'Eternel est notre législateur, l'Eternel est notre roi, c'est lui qui nous sauve.

      Jérémie 4

      7 Le lion s'√©lance de son taillis, le destructeur des nations est en marche, il est sorti de chez lui pour d√©vaster ton pays. Tes villes tomberont en ruine, il n'y aura plus d'habitants.¬†¬Ľ

      Jérémie 25

      9 je vais prendre et envoyer tous les peuples du nord, déclare l'Eternel, ainsi que mon serviteur Nebucadnetsar, roi de Babylone ; je vais les faire venir contre ce pays, contre ses habitants et contre toutes les nations qui l’entourent. Je vais les vouer à la destruction et faire d’eux un sujet de consternation et de moquerie ; il n’en restera que des ruines, et ce pour toujours.

      Lamentations 3

      30 Qu’il présente la joue à celui qui le frappe, qu’il soit rassasié d’insultes !

      Ezéchiel 21

      21 Rassemble tes forces, tourne-toi √† droite¬†! Replace-toi, tourne-toi √† gauche¬†! Fais face de tous les c√īt√©s¬†!
      22 Moi aussi, je frapperai des mains et j'assouvirai ma fureur. C'est moi, l'Eternel, qui ai parl√©.¬†¬Ľ

      Ezéchiel 24

      2 ¬ę¬†Fils de l‚Äôhomme, mets par √©crit la date de ce jour, de ce jour pr√©cis√©ment¬†! En effet, le roi de Babylone commence le si√®ge de J√©rusalem aujourd‚Äôhui m√™me.

      Jo√ęl 3

      Amos 2

      3 J'exterminerai le juge du milieu d'elle et je tuerai tous ses chefs avec lui, dit l'Eternel.

      Michée 5

      1 *Et toi, Bethl√©hem Ephrata, qui es petite parmi les villes de Juda, de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Isra√ęl et dont l'origine remonte loin dans le pass√©, √† l'√©ternit√©.

      Habacuc 1

      6 Je vais faire surgir les Babyloniens. C’est un peuple impitoyable et impétueux qui traverse de vastes étendues de pays pour s'emparer de demeures qui ne sont pas à lui.

      Habacuc 3

      16 J'ai entendu et je suis tout boulevers√©. A cette voix, mes l√®vres tremblent, la pourriture vient dans mes os et mes jambes tremblent. Sans bouger j‚Äôattends le jour de la d√©tresse, le jour o√Ļ notre assaillant marchera contre le peuple.

      Matthieu 5

      39 Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre.

      Matthieu 26

      67 Là-dessus, ils lui crachèrent au visage et le frappèrent à coups de poing ; certains lui donnaient des gifles en disant :

      Matthieu 27

      30 Ils crachaient sur lui, prenaient le roseau et le frappaient sur la tête.

      Luc 19

      43 Des jours viendront pour toi o√Ļ tes ennemis t'entoureront d'ouvrages fortifi√©s, t'encercleront et te serreront de tous c√īt√©s.
      44 Ils te d√©truiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas reconnu le moment o√Ļ tu as √©t√© visit√©e.¬†¬Ľ

      Jean 18

      22 A ces mots, un des gardes qui se trouvait l√† donna une gifle √† J√©sus en disant¬†: ¬ę¬†C'est ainsi que tu r√©ponds au grand-pr√™tre¬†?¬†¬Ľ

      Jean 19

      3 Puis, [s'approchant de lui] ils disaient¬†: ¬ę¬†Salut, roi des Juifs¬†!¬†¬Ľ et ils lui donnaient des gifles.

      Actes 23

      2 Le grand-prêtre Ananias ordonna à ceux qui étaient près de lui de le frapper sur la bouche.

      2 Corinthiens 11

      20 vous supportez qu'on fasse de vous des esclaves, qu'on vous exploite, qu'on vous dépouille, qu'on vous traite avec arrogance, qu'on vous frappe au visage.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.