FERMER

Esa√Įe 7.1

A l‚Äô√©poque d'Achaz, fils de Jotham, lui-m√™me fils d'Ozias qui √©tait roi de Juda, Retsin, le roi de Syrie, monta avec P√©kach, le fils de Remalia, le roi d'Isra√ęl, contre J√©rusalem pour l'attaquer, mais sans parvenir √† s‚Äôen emparer.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Achaz menac√© par Isra√ęl et la Syrie¬†; il est assur√© que cette attaque sera vaine. (Esa√Įe 7:1-9)
Dieu r√©v√®le un signe indubitable¬†: La promesse tant attendue du Messie. (Esa√Įe 7:10-16)
La folie et le p√©ch√© d'avoir recherch√© de l'aide de l'Assyrie, sont bl√Ęm√©s. (Esa√Įe 7:17-25)

Les impies sont souvent punis par d'autres pécheurs, aussi mauvais qu'eux. Les Juifs étant dans un état de grande détresse et en pleine confusion, étaient prêts à tout abandonner. Ils avaient fait de Dieu leur Ennemi, et ne savaient que faire, pour qu'Il redevienne leur Ami.

Le proph√®te se devait de les enseigner √† m√©priser leurs ennemis, dans la foi et la d√©pendance divine. Achaz fut saisi de crainte, √† la vue de ces deux princes puissants. Le proph√®te les rassura¬†: ¬ę¬†Ils ne sont que des tisons fumants, quasi consum√©s¬†¬Ľ.

Les deux royaumes, la Syrie et Isra√ęl, √©taient presque sur le point d'√™tre an√©antis. Dieu regarde s'agiter vainement les ¬ę¬†tisons¬†¬Ľ de la terre, ils ne font que se consumer¬†; mais quand leur t√Ęche est termin√©e, ils ¬ę¬†partent en fum√©e¬†¬Ľ.

Ce qui impressionnait le plus Achaz, √©tait de voir la raison de la d√©faite d'Isra√ęl et de la Syrie¬†: ces ennemis n'avaient pas demand√© l'appui ni le conseil de l'√Čternel, ce qui √©tait une v√©ritable offense √† ce Dernier.

Dieu m√©prise ceux qui Le d√©daignent, et annonce dans Sa Parole, que leurs Ňďuvres seront vaines. L'homme fait des projets, mais en fait, c'est Dieu qui agit¬†!

C'était une pure folie pour ces deux pays, au bord de la ruine, d'essayer d'anéantir leur voisin.

√Čsa√Įe dut rappeler aux Juifs, qu'ils devaient se baser sur les assurances que l'√Čternel leur avait donn√©es. La foi est absolument n√©cessaire pour calmer et apaiser l'esprit tourment√© par les √©preuves.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...