Genèse 1

    • Dieu crée l'univers et l'humanité

      1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.

      2 La terre √©tait informe et vide¬†: il y avait des t√©n√®bres √† la surface de l'ab√ģme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

      3 Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut.

      4 Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres.

      5 Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour.

      6 Dieu dit : Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les eaux d'avec les eaux.

      7 Et Dieu fit l'étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l'étendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'étendue. Et cela fut ainsi.

      8 Dieu appela l'étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le second jour.

      9 Dieu dit : Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.

      10 Dieu appela le sec terre, et il appela l'amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon.

      11 Puis Dieu dit : Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.

      12 La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

      13 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le troisième jour.

      14 Dieu dit : Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel, pour séparer le jour d'avec la nuit ; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années ;

      15 et qu'ils servent de luminaires dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi.

      16 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; il fit aussi les étoiles.

      17 Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre,

      18 pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.

      19 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le quatrième jour.

      20 Dieu dit : Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l'étendue du ciel.

      21 Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce ; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon.

      22 Dieu les bénit, en disant : Soyez féconds, multipliez, et remplissez les eaux des mers ; et que les oiseaux multiplient sur la terre.

      23 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le cinquième jour.

      24 Dieu dit : Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi.

      25 Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

      26 Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.

      27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme.

      28 Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.

      29 Et Dieu dit : Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence : ce sera votre nourriture.

      30 Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi.

      31 Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le sixième jour.
    • 1

      ¬ę¬†Gen√®se¬†¬Ľ est un nom tir√© du grec, il signifie ¬ę¬†le livre de la cr√©ation, ou de la r√©alisation¬†¬Ľ¬†; ce titre est correctement traduit car l'ouvrage contient le r√©cit de l'origine de toutes choses. C'est le plus ancien livre historique. Aucun autre livre sur l'antiquit√© ne conteste son autorit√©¬†; la plupart des choses enregistr√©es par plusieurs auteurs pa√Įens des plus anciens, ainsi que les diff√©rentes coutumes des nations, confirment ce qui est compt√© dans le livre de la Gen√®se.

      Dieu crée les cieux et la terre. (Genèse 1:1,2)
      La création de la lumière. (Genèse 1:3-5)
      Dieu sépare la terre des eaux ; Il rend la terre fructueuse. (Genèse 1:6-13)
      Dieu crée le soleil, la lune et les étoiles. (Genèse 1:14-19)
      Les animaux sont créés. (Genèse 1:20-25)
      L'homme est créé à l'image de Dieu. (Genèse 1:26-28)
      La nourriture est fournie. (Genèse 1:29,30)
      L'Ňďuvre de la cr√©ation est compl√®tement achev√©e. (Gen√®se 1:31)

      Le premier verset de la Bible nous donne une explication rationnelle et utile des origines de la terre et des cieux. Les chr√©tiens r√©ellement humbles, gr√Ęce √† leur foi, sont mieux √† m√™me de comprendre ces choses, plus que ne le peuvent, par leur imagination, les hommes les plus instruits.

      Ce que nous pouvons voir du ciel et de la terre, nous fait d√©couvrir la puissance du grand Cr√©ateur. Au vu, ici-bas, de notre condition humaine, nous devons garder √† l'esprit notre devoir de chr√©tiens¬†: lever toujours les yeux vers le ciel, et garder la terre sous nos pieds. Le Fils de Dieu, ne faisant qu'un avec le P√®re, √©tait avec Celui-ci, lors de la cr√©ation du monde¬†; qui plus est, on nous dit, dans Sa Parole, que le monde a √©t√© fait par Lui, et que rien n'a √©t√© fait sans Lui. Ah, quelles nobles pens√©es devrions-nous avoir au sujet de ce grand Dieu que nous adorons, ce grand M√©diateur vers qui nous adressons nos pri√®res¬†! Et ici, d√®s le d√©but du Saint Livre, nous lisons, au sujet de cet esprit divin, qu'Il travaille dans le cŇďur de l'homme¬†; ce type d'action est d'ailleurs souvent mentionn√© dans d'autres passages de la bible. Il faut remarquer qu'au d√©but, il n'y avait rien d'enviable sur la surface terrestre car le monde d'alors √©tait informe et vide¬†; tout n'√©tait que d√©solation. De mani√®re imag√©e, l'Ňďuvre effectu√©e par la gr√Ęce, dans l'√Ęme, est aussi une cr√©ation nouvelle¬†: dans une √Ęme ¬ę¬†en friche¬†¬Ľ, l√† o√Ļ il n'y a pas eu de nouvelle naissance, on ne peut trouver que d√©sordre, confusion et tout ce qui concerne le mal¬†; cette √Ęme est vide de tout ce qui concerne le bien, de tout contexte divin¬†; on n'y trouve que l'obscurit√© car il n'y a en elle que t√©n√®bres¬†: c'est ici notre √©tat naturel, avant que la Gr√Ęce toute puissante ne produise en nous Son changement.

      3 Dieu dit¬†: ¬ę¬†Que la lumi√®re soit¬†¬Ľ¬†; ce fut Sa volont√© et aussit√īt la lumi√®re jaillit. Que de puissance, dans la Parole de Dieu¬†!

      Lors de la nouvelle naissance, la premi√®re chose trait√©e dans l'√Ęme est la lumi√®re¬†: le Saint Esprit Ňďuvre sur la volont√© et les affections, de fa√ßon √† √©clairer notre compr√©hension. Ceux, qui dans leur p√©ch√©, vivaient dans les t√©n√®bres, sont, par gr√Ęce, parvenus √† la Lumi√®re, √† savoir, le Seigneur.

      L'obscurité aurait régné éternellement sur l'homme déchu si le Fils de Dieu n'avait pas été ému de compassion à son égard, 1Jean 5:20. La lumière que Dieu désirait, au tout début, a été agréée. Dieu a séparé la lumière des ténèbres ; qu'y a-t-il en effet de commun entre les deux ? Dans les lieux célestes se trouve une lumière parfaite, l'obscurité n'existe pas ; en enfer, c'est l'inverse : ce ne sont que ténèbres, il n'y a aucune clarté. Le jour et la nuit appartiennent au Seigneur ; vivons-les chacun en Son honneur, en travaillant pour Lui le jour et en nous reposant sur Lui chaque nuit, méditant Sa parole sans cesse.

      6 Le monde était vide, mais par le biais d'une Parole, il se remplit des richesses divines et ce, jusqu'à ce jour.

      Il est cependant permis √† l'homme de jouir de ces richesses, elles proviennent de Dieu, et doivent √™tre utilis√©es pour Son service et √† Son honneur. D√®s que Dieu a donn√© son ordre, la terre a produit l'herbe, les plantes, et les fruits. Dieu doit √™tre glorifi√© pour tous les avantages que nous recevons des produits de la terre. Si nous recevons les b√©n√©dictions de la Fontaine de la gr√Ęce divine, nous pouvons nous r√©jouir en Lui, m√™me si ces mis√©ricordes semblent parfois temporairement tarir.

      14 Au quatri√®me jour, le soleil, la lune et les √©toiles sont cr√©√©s. Tout cela est l'Ňďuvre de Dieu. Les √©toiles apparaissent alors, sans que l'on nous en dise plus sur leur nombre, leur nature, leur place, leur taille et leur mouvement¬†; les √©critures ont √©t√© en effet √©crites, non pour satisfaire notre curiosit√© ou pour nous instruire dans le domaine astronomique, mais pour nous mener √† Dieu et pour nous rendre saints. Les luminaires c√©lestes ont √©t√© cr√©√©s pour servir Sa gloire¬†; ils √©mettent leur lumi√®re avec r√©gularit√©, de mani√®re conforme √† chaque saison, et ce, sans d√©faillance.

      Nous sommes de v√©ritables lumi√®res dans ce monde, destin√©s √† servir Dieu¬†; devons-nous le faire d'une mani√®re qui manifeste avec orgueil la pr√©tendue force du genre humain¬†? Pas du tout¬†! La lumi√®re que nous pouvons rayonner ne peut √™tre comparable √† celle √©mise par Dieu, dans notre direction. Nous consommons la lumi√®re du Ma√ģtre, n'oublions pas Ses Ňďuvres √† notre √©gard¬†!

      20 Dieu a ordonné aux poissons et aux oiseaux d'être féconds. Cet ordre, Il l'a rendu Lui-même exécutable. Les insectes, qui sont bien plus nombreux que les oiseaux et les gros animaux, semblent curieusement avoir été créés le même jour. La sagesse et la puissance du créateur peuvent être contemplées à la fois devant une fourmi et devant un éléphant. La puissance de la Providence divine préserve toute la création, Ses bénédictions sont abondantes.
      26 L'homme a été le dernier des êtres créés : c'est à la fois un honneur et une faveur qui lui ont été faits. L'homme a été toutefois créé le même jour que les animaux. Son corps a été tiré de la terre, tout comme pour eux. Tant que l'être humain est en vie, il habite dans le même environnement terrestre que l'animal. Dieu nous interdit de nous conduire de la même manière que les bêtes, sous prétexte que nous avons un corps sujet aux mêmes instincts et aux mêmes penchants !

      L'homme a √©t√© cr√©√© pour √™tre une cr√©ature diff√©rente des autres. La chair et l'esprit, les cieux et la terre sont pr√©sents en m√™me temps devant le Cr√©ateur. Dieu dit¬†: ¬ę¬†Faisons l'homme¬†¬Ľ. L'homme, quand il fut cr√©√©, √©tait destin√© √† glorifier le P√®re, le Fils et le Saint Esprit.

      Nous sommes baptis√©s en Son Nom, nous ne pouvons demeurer sur terre que par Lui. (Il n'y a que l'√Ęme de l'homme qui ne peut rechercher l'image de Dieu). Au d√©but, l'homme a √©t√© cr√©√© juste, Ec 7:29. Son intelligence a su discerner clairement les pr√©ceptes divins¬†; il n'a commis aucune erreur ni faute dans la connaissance des Pr√©ceptes divins¬†; il a consenti imm√©diatement, en toutes choses, √† suivre la volont√© de Dieu. Ses pens√©es n'√©taient pas d√©tourn√©es, et il ne s'est pas dirig√© vers de mauvaises passions. Ses pens√©es ont √©t√© tout de suite polaris√©es vers les meilleurs sujets. Nos premiers parents √©taient ainsi, dans un √©tat de saintet√©, heureux, ayant l'image de Dieu en eux. Mais maintenant, combien cet aspect de Dieu, aux yeux de sa cr√©ature, est d√©figur√©¬†! Que le seigneur inonde nos √Ęmes de Sa gr√Ęce¬†!

      29 L'homme doit se nourrir des plantes et des fruits, en particulier les c√©r√©ales et tous les produits que donne la terre. Que le peuple de Dieu rejette donc tout souci de nourriture sur Lui et ne soit pas anxieux sur le ¬ę¬†manger¬†¬Ľ et le ¬ę¬†boire¬†¬Ľ. Celui qui nourrit les oiseaux du ciel ne d√©laissera pas Ses enfants.
      31 Quand nous examinons nos Ňďuvres, nous constatons, avec une certaine honte, qu'elles sont vraiment mauvaises¬†; Dieu quant √† Lui, a vu au contraire, que les siennes √©taient tr√®s bonnes. Elles ont √©t√© bonnes car elles furent cr√©es telles que le Cr√©ateur l'a d√©sir√©. Toutes Ses Ňďuvres, en tous lieu, Le louent et Le b√©nissent¬†; Oh Seigneur, b√©nis mon √Ęme¬†!

      B√©nissons Dieu pour l'√©vangile de Christ¬†; quand nous consid√©rons Sa puissance, fuyons, en tant que p√©cheurs, la Col√®re √† venir. Si nous sommes n√©s de nouveau, en toute saintet√©, √† l'image de Dieu, nous irons vers de ¬ę¬†nouveaux cieux et la nouvelle terre, o√Ļ demeure la droiture¬†¬Ľ.

  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.