1 Samuel 1.1

Now there was a certain man of Ramathaim Zophim, of the hill country of Ephraim, and his name was Elkanah, the son of Jeroham, the son of Elihu, the son of Tohu, the son of Zuph, an Ephraimite:
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Dans ce livre, nous trouvons une description de la vie d'√Čli, et de la m√©chancet√© de ses fils¬†; le caract√®re et les diff√©rentes actions de Samuel y sont √©galement d√©crits. On y voit aussi l'ascension de Sa√ľl, qui va devenir le roi d'Isra√ęl¬†: le texte mentionne son comportement d√©plorable, puis sa mort, qui va permettre √† David, image de la personne de Christ, de prendre la succession du tr√īne. La patience de David, sa modestie, sa constance lors des pers√©cutions par ses ennemis, ou de ses soi-disant amis, sont des mod√®les et des exemples pour l'√©glise et pour chacun de ses membres.

Beaucoup d'éléments de ce livre encouragent la foi, l'espérance et la patience du croyant, lors de sa souffrance. On y trouve également bon nombre de conseils et d'avertissements solennels.

* Elkana et sa famille. (1 Samuel 1:1-8) La pri√®re d'Anne. (1 Samuel 1:9-18) Anne pr√©sente Samuel devant l'√Čternel. (1 Samuel 1:19-28)

1 Samuel 1:1-8 Elkana, par ses sacrifices √† l'√Čternel, adorait Ce dernier avec fid√©lit√©, malgr√© le triste probl√®me familial d'Anne, son √©pouse. Si les d√©votions d'une famille ne parviennent pas √† mettre un terme aux divisions qui peuvent y r√©gner, ces difficult√©s finissent par prendre le dessus, et stopper ainsi, tout √©lan de pi√©t√©. Le fait de manifester peu d'amour envers un membre de notre famille, √† cause de son infirmit√© incurable, s'oppose en fait aux pr√©ceptes divins et ne fait qu'ajouter de l'amertume √† celui qui est √©prouv√©. Il faut √™tre vraiment pervers pour oser chagriner, non sans plaisir, ceux qui ont l'esprit afflig√© et qui sont dans le tracas, en les mettant de mauvaise humeur. Nous devons porter le fardeau des autres et non pas l'alourdir¬†! Anne ne pouvait pas supporter de remarque au sujet de sa st√©rilit√©. Ceux qui sont √©nerv√©s ou toujours pr√™ts √† se moquer des autres, nuisent en fait √† leur propre bien-√™tre, en se privant des nombreux b√©n√©fices spirituels qui d√©coulent de la pi√©t√©.

Gardon-nous, pour notre ¬ę¬†confort¬†¬Ľ spirituel, de provoquer de la peine et de la tristesse √† notre prochain. Cherchons plut√īt √† discerner ce qui peut √™tre favorable √† l'exercice de notre pi√©t√©¬†!

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...