Pub émission "Vis ta foi" de KBM (été 2024)

Amos 1.2

Il dit... Le sujet de ce verbe est Amos. Il résulte sans doute du récit 7.10-15 que tous ces discours furent prononcés à Béthel, siège du culte du veau d'or. Le prophète ne nous donne ces détails historiques que plus tard et accidentellement, parce que le message de Dieu va pour lui avant tout ce qui concerne sa propre personne.

Ce que le proph√®te contemple dans les deux premiers chapitres, c'est un jugement de l'Eternel qui, semblable √† un orage, fond successivement sur tous les peuples qui entourent le royaume des dix tribus et l'atteint enfin lui-m√™me. Ces peuples sont au nombre de sept, chiffre dans lequel se refl√®te la notion de la saintet√© divine : les trois premiers (Syriens, Philistins, Ph√©niciens) sont de simples voisins d'Isra√ęl¬†; les trois suivants sont des parents, descendant des m√™mes patriarches, √† savoir d'Isaac (Edom) et de Lot et par lui de Th√©rach, p√®re d'Abraham (Ammon, Moab). Le septi√®me est le propre fr√®re d'Isra√ęl (Juda). Ce n'est qu'apr√®s qu'Amos a contempl√© la justice de Dieu s'exer√ßant sur ces peuples et m√™me sur celui qui tient de plus pr√®s √† Isra√ęl, que Dieu la lui montre s'exer√ßant enfin sur Isra√ęl lui-m√™me. On comprend bien la sagesse de cette marche du message divin, si l'on se rappelle qu'Amos √©tait lui-m√™me citoyen de Juda et combien il √©tait d√©licat pour un proph√®te dans cette position d'aller menacer du jugement divin un peuple aussi jaloux de son ind√©pendance politique et religieuse que l'√©tait le peuple des dix tribus. Amos ne pouvait parler, comme il va le faire, √† Isra√ęl qu'apr√®s avoir mis son impartialit√© √† l'abri de tous soup√ßons, en proclamant le ch√Ętiment de Juda, son propre peuple. On peut observer encore un ordre g√©ographique dans la mention des sept peuples. La Syrie est situ√©e au nord-est et les Philistins au sud-ouest¬†; les Ph√©niciens au nord-ouest et les pays d'Edom, d'Ammon et de Moab au sud et au sud-est. C'est donc comme si le jugement de Dieu passait et repassait sur la t√™te d'Isra√ęl, jusqu'√† ce qu'il atteigne Juda et enfin Isra√ęl lui-m√™me.

Amos, en √©crivant les menaces de Dieu adress√©es aux Etats pa√Įens, n'avait certainement pas pour but de les leur transmettre. Comment leur aurait-il fait parvenir ce message¬†? C'est Isra√ęl qu'il voulait avertir¬†; il voulait lui faire comprendre deux choses :

  1. l'universalité du pouvoir de Dieu : toutes les nations sont soumises à sa juridiction ;
  2. la justice de Dieu : nulle part, pas plus en Isra√ęl que chez les pa√Įens, il ne laisse le mal impuni. Qu'Isra√ęl ne se flatte donc pas, en raison de sa qualit√© de peuple √©lu¬†! L√† o√Ļ se trouvera le p√©ch√©, l√† tombera certainement le ch√Ętiment, quelque nom que l'on porte. Tel est le, sens de ces deux chapitres.

L'Eternel rugira. La premi√®re moiti√© de ce verset se retrouve litt√©ralement Jo√ęl 3.10. Chez celui-ci, elle constitue un des cha√ģnons du discours, tandis que dans Amos cette parole para√ģt d√©tach√©e, comme une sorte d'√©pigraphe ou de citation servant de texte √† tout ce qui va suivre. Il est clair que c'est Amos qui cite Jo√ęl et non pas l'inverse. On pourrait traduire : l'Eternel rugit. Le rugissement serait cette proph√©tie elle-m√™me¬†; mais il nous para√ģt pr√©f√©rable de traduire par le futur : il rugira, et d'appliquer ce mot √† l'accomplissement futur de la menace que le proph√®te prononce maintenant.

La comparaison de l'Eternel avec un lion, ce roi des animaux dont la voix terrifie les bêtes du désert, est fréquente ; le passage Jérémie 25.30 parait être une imitation de celui-ci.

L'effet produit par l'ordre de l'Eternel, qui retentira dans le monde invisible, est indiqu√© dans la fin du verset : c'est la d√©vastation du pays tout entier. Amos, berger lui-m√™me dans les montagnes de Juda, repr√©sente cet √©v√©nement sous l'image de la d√©solation des p√Ęturages du pays et m√™me des for√™ts du Carmel. On a pens√© qu'il s'agissait ici de la localit√© mentionn√©e 1Samuel 25.5 qui n'√©tait pas tr√®s √©loign√©e de Th√©koa. Mais cette localit√© n'√©tait qu'une colline insignifiante¬†; Amos veut √©videmment parler de la montagne c√©l√®bre qui s'avance en promontoire dans la mer M√©diterran√©e et qui √©tait situ√©e dans le royaume des dix tribus voir J√©r√©mie 46.18, note.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • 1¬†Samuel 25

      2 Il y avait à Maon un homme très riche, qui possédait des biens à Carmel. Il avait 3000 brebis et 1000 chèvres, et il se trouvait à Carmel pour la tonte de ses brebis.

      Proverbes 20

      2 La terreur qu’inspire le roi est pareille au rugissement d’un lion. L’irriter, c’est pécher contre soi-même.

      Esa√Įe 33

      9 Le pays est dans le deuil, dans la tristesse. Le Liban est couvert de honte, il dépérit ; la plaine du Saron est pareille à un désert ; le Basan et le Carmel ont perdu leur feuillage.

      Esa√Įe 35

      2 elle se couvrira de fleurs et exprimera sa joie par des chants d'allégresse et des cris de triomphe. La gloire du Liban lui sera donnée, de même que la splendeur du Carmel et du Saron. On verra la gloire de l'Eternel, la splendeur de notre Dieu.

      Esa√Įe 42

      13 L'Eternel sort, pareil à un héros, son zèle passionné le fait surgir comme un homme de guerre. Il pousse des cris, des cris de guerre, il montre sa force contre ses ennemis.

      Jérémie 12

      4 Jusqu'√† quand le pays sera-t-il endeuill√© et l'herbe de tous les champs sera-t-elle dess√©ch√©e¬†? A cause de la m√©chancet√© de ses habitants, les b√™tes et les oiseaux disparaissent. Ils disent¬†: ‚ÄėIl ne verra pas notre fin.‚Äô¬†¬Ľ

      Jérémie 14

      2 Juda est endeuillé. Ses villes dépérissent, elles sont tristes et abattues. Un cri monte de Jérusalem.

      Jérémie 25

      30 ¬Ľ Quant √† toi, tu leur transmettras toutes ces proph√©ties et tu leur diras¬†: ‚ÄėL'Eternel rugit d'en haut, de son saint refuge il fait retentir sa voix. Il rugit contre son domaine, il r√©pond √† tous les habitants de la terre d‚Äôun cri semblable √† celui des hommes qui √©crasent le raisin.

      Jérémie 50

      19 Je ram√®nerai Isra√ęl dans son domaine. Il broutera sur le Carmel et en Basan et il se rassasiera dans la r√©gion montagneuse d'Ephra√Įm et en Galaad.

      Osée 13

      8 Je les attaquerai comme une ourse √† qui l'on a enlev√© ses petits et je d√©chirerai l'enveloppe de leur cŇďur. Je les d√©vorerai comme une lionne, les b√™tes sauvages les mettront en pi√®ces.

      Jo√ęl 1

      9 Les offrandes végétales et liquides ont disparu de la maison de l'Eternel ; les prêtres, les serviteurs de l'Eternel, sont dans le deuil.
      10 Les champs sont dévastés, la terre est attristée, car les blés sont détruits, le vin nouveau est perdu, l'huile est desséchée.
      11 Les laboureurs sont consternés, les vignerons se lamentent à cause du blé et de l'orge, parce que la moisson des champs est perdue.
      12 La vigne est desséchée, le figuier flétri ; le grenadier, le palmier, le pommier, tous les arbres des champs sont desséchés. La joie a cessé parmi les hommes !
      13 Prêtres, couvrez-vous de sacs et pleurez ! Lamentez-vous, serviteurs de l'autel ! Venez, passez la nuit habillés de sacs, serviteurs de mon Dieu, car les offrandes végétales et liquides ont été retenues loin de la maison de votre Dieu.
      16 La nourriture n'est-elle pas enlevée sous nos yeux ? La joie et l'allégresse n'ont-elles pas disparu de la maison de notre Dieu ?
      17 Les semences ont s√©ch√© sous les mottes, les greniers sont vides, les entrep√īts sont en ruine, car il n'y a pas de bl√©.
      18 Comme les b√™tes g√©missent¬†! Les troupeaux de bŇďufs sont effray√©s parce qu'ils n'ont plus de p√Ęturage, et m√™me les troupeaux de brebis d√©p√©rissent.

      Jo√ęl 2

      11 L'Eternel fait entendre sa voix à la tête de son armée, car son camp est immense, et celui qui accomplit sa parole est puissant. Oui, le jour de l'Eternel est grand, il est terrible. Qui pourra le supporter ?

      Jo√ęl 3

      Amos 1

      2 Il dit¬†: ¬ę¬†*De Sion l'Eternel rugit, de J√©rusalem il fait entendre sa voix. Les p√Ęturages des bergers sont dans le deuil, et le sommet du Carmel est dess√©ch√©.¬†¬Ľ

      Amos 3

      7 En effet, le Seigneur, l'Eternel, ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes.
      8 Le lion rugit : qui ne serait pas effrayé ? Le Seigneur, l'Eternel, parle : qui pourrait ne pas prophétiser ?

      Amos 4

      7 Je vous ai refusé la pluie lorsqu'il y avait encore trois mois jusqu'à la moisson ; j'ai fait pleuvoir sur une ville et je n'ai pas fait pleuvoir sur une autre ; un champ a reçu la pluie, et un autre qui ne l'a pas reçue s'est desséché ;
      8 deux, trois villes sont allées vers une autre pour boire de l'eau, et elles n'ont pas apaisé leur soif. Malgré cela, vous n'êtes pas revenus à moi, déclare l'Eternel.

      Amos 9

      3 S'ils se cachent au sommet du Carmel, je les y chercherai et je les attraperai ; s'ils se cachent à mes regards dans le fond de la mer, j'ordonnerai au serpent de les y mordre.

      Nahum 1

      4 Il menace la mer et l’assèche, il met tous les fleuves à sec. Le Basan et le Carmel sont flétris, elle est flétrie, la fleur du Liban.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.