Ezéchiel 1.15

Je regardais ces √™tres vivants et j‚Äôai vu que sur la terre se trouvait une roue, √† c√īt√© de chacun des √™tres vivants aux quatre visages.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Nous ne devons pas √™tre d√©courag√©s, face √† l'adversit√©¬†; les ¬ę¬†roues¬†¬Ľ divines ¬ę¬†tournent¬†¬Ľ √† la perfection et savent √©lever les hommes pieux au temps marqu√©, alors qu‚Äôelles abaissent ceux qui comptent sur leurs propres forces, alors qu‚Äôelles connaissent la prosp√©rit√©¬†: ils ne se doutent pas qu‚Äôelles peuvent tomber √† tout moment.

La roue (verset Ez√©chiel 1:15) se trouve √† c√īt√© des animaux¬†; les anges accomplissent les t√Ęches de la Providence divine. L'esprit des animaux se trouvait dans les roues¬†; une seule et m√™me Sagesse, une m√™me Puissance, et la Saintet√© parfaite de Dieu, guident et r√©gissent les anges¬†: ce sont elles qui dirigent les √©v√©nements de ce monde, ici-bas.

Chaque roue possédait quatre faces, dénotant ainsi que la Providence divine s'exerce de toutes parts. Remarquez la manière dont les roues de la Providence se déplacent : dans tous les cas, un visage est tourné vers vous. Leur aspect et leur déplacement montraient qu’une roue se trouvait toujours au milieu d'une autre roue ! Beaucoup d’aspects de la Providence nous paraissent bien impénétrables et inexplicables, cependant, Elle agit toujours en toute Sagesse, de la meilleure manière qui soit. Le mouvement de ces roues était régulier et constant. Elles se dirigeaient conformément à la volonté de l’Esprit, sans se retourner.

Si nous suivions sans broncher, les conseils de l'Esprit, nous n’aurions jamais à nous repentir de notre conduite.

Les dimensions des jantes de ces roues √©taient si grandes qu‚Äôelles faisaient peur au proph√®te, quand elles √©taient en mouvement. Le fait de consid√©rer la dimension de l‚ÄôEsprit divin devrait nous inciter √† la crainte. Les roues √©taient pleines d‚Äôyeux, tout autour d‚Äôelles. Tous les actes de la Providence sont dirig√©s par la Sagesse infinie de Dieu. Tous les √©v√©nements sont contr√īl√©s par les ¬ę¬†yeux¬†¬Ľ du Seigneur, sachant discerner en tout lieu, le bien et le mal¬†; pour Dieu, il n‚Äôy a aucune place pour la chance ou le hasard. Au dessus de la t√™te des animaux se trouvait un ciel de cristal, √† la fois merveilleux, mais aussi terrible. Ce que nous prenons pour un ¬ę¬†nuage obscur¬†¬Ľ, est en fait pour Dieu clair comme cristal¬†: Il est capable de voir et de consid√©rer tous les habitants de la terre.

Quand les animaux s‚Äôarr√™taient, les ailes retombaient, afin que la voix de Dieu puisse √™tre clairement entendue. La ¬ę¬†voix¬†¬Ľ¬†de la Providence sert √† sensibiliser les oreilles des hommes, au message de la Parole de Dieu. Le ¬ę¬†vacarme¬†¬Ľ de ce monde devrait ne pas couvrir notre attention, afin que nous soyons √† l‚Äô√©coute du message c√©leste¬†; car comment pourrons-nous nous √©chapper, si nous nous d√©tournons de Celui qui nous parle des cieux¬†?

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...