1 Samuel 1.1

Il y avait un homme de Ramatha√Įm-Tsophim, de la r√©gion montagneuse d'Ephra√Įm, du nom d'Elkana. Il √©tait le fils de Jeroham, fils d'Elihu, petit-fils de Thohu et arri√®re-petit-fils de Tsuph, et √©tait √©phra√Įmite.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Dans ce livre, nous trouvons une description de la vie d'√Čli, et de la m√©chancet√© de ses fils¬†; le caract√®re et les diff√©rentes actions de Samuel y sont √©galement d√©crits. On y voit aussi l'ascension de Sa√ľl, qui va devenir le roi d'Isra√ęl¬†: le texte mentionne son comportement d√©plorable, puis sa mort, qui va permettre √† David, image de la personne de Christ, de prendre la succession du tr√īne. La patience de David, sa modestie, sa constance lors des pers√©cutions par ses ennemis, ou de ses soi-disant amis, sont des mod√®les et des exemples pour l'√©glise et pour chacun de ses membres.

Beaucoup d'éléments de ce livre encouragent la foi, l'espérance et la patience du croyant, lors de sa souffrance. On y trouve également bon nombre de conseils et d'avertissements solennels.

* Elkana et sa famille. (1 Samuel 1:1-8) La pri√®re d'Anne. (1 Samuel 1:9-18) Anne pr√©sente Samuel devant l'√Čternel. (1 Samuel 1:19-28)

1 Samuel 1:1-8 Elkana, par ses sacrifices √† l'√Čternel, adorait Ce dernier avec fid√©lit√©, malgr√© le triste probl√®me familial d'Anne, son √©pouse. Si les d√©votions d'une famille ne parviennent pas √† mettre un terme aux divisions qui peuvent y r√©gner, ces difficult√©s finissent par prendre le dessus, et stopper ainsi, tout √©lan de pi√©t√©. Le fait de manifester peu d'amour envers un membre de notre famille, √† cause de son infirmit√© incurable, s'oppose en fait aux pr√©ceptes divins et ne fait qu'ajouter de l'amertume √† celui qui est √©prouv√©. Il faut √™tre vraiment pervers pour oser chagriner, non sans plaisir, ceux qui ont l'esprit afflig√© et qui sont dans le tracas, en les mettant de mauvaise humeur. Nous devons porter le fardeau des autres et non pas l'alourdir¬†! Anne ne pouvait pas supporter de remarque au sujet de sa st√©rilit√©. Ceux qui sont √©nerv√©s ou toujours pr√™ts √† se moquer des autres, nuisent en fait √† leur propre bien-√™tre, en se privant des nombreux b√©n√©fices spirituels qui d√©coulent de la pi√©t√©.

Gardon-nous, pour notre ¬ę¬†confort¬†¬Ľ spirituel, de provoquer de la peine et de la tristesse √† notre prochain. Cherchons plut√īt √† discerner ce qui peut √™tre favorable √† l'exercice de notre pi√©t√©¬†!

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music ADORE SESSIONS
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...