Le saviez-vous ?

Le bouton "plus" en haut à droite vous permet d’accéder aux différentes versions de la Bible, aux commentaires bibliques, aux cartes géographiques et à bien d'autres fonctionnalités, sous forme de colonnes parallèles.

Exode 20.13

¬Ľ Tu ne commettras pas de meurtre.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Le cinqui√®me commandement concerne les devoirs que nous avons vis-√†-vis de nos parents. Le fait d'honorer p√®re m√®re, doit d√©montrer par notre conduite, notre estime et notre ob√©issance √† leur √©gard¬†; quand vos parents vous appellent, r√©pondez leur¬†; quand ils vous envoient accomplir une t√Ęche, faites ce qu'ils vous demandent, abstenez-vous de ce qu'ils vous interdisent¬†; faites tout cela en tant qu'enfant, dans la joie et dans l'amour. Soyez √©galement soumis √† leurs conseils et √† leurs recommandations. Efforcez-vous de r√©conforter en tous points vos parents, donnez-leur une vieillesse paisible¬†; soutenez-les quand ils sont dans le besoin, ce que le Seigneur recommande particuli√®rement, Matthieu 15:4-6. Beaucoup de personnes ont remarqu√© que l'on √©tait particuli√®rement b√©ni en ob√©issant √† ses parents, et que la mal√©diction accompagnait les enfants indisciplin√©s.

Le sixi√®me commandement indique que l'on doit se pr√©occuper de la vie et du bien-√™tre des autres comme nous le faisons pour nous-m√™mes. Les magistrats et les fonctionnaires sont institu√©s pour faire valoir la v√©rit√©¬†: ne cherchez pas √† les contrecarrer. L'autod√©fense est l√©gitime¬†; mais beaucoup de meurtriers innocent√©s par la loi des hommes, ne le sont pas devant Dieu. Les passions d√©mesur√©es, provoqu√©es par la col√®re ou l'alcool, n'ont aucune excuse¬†; elles conduisent au meurtre et lors des duels, elles ne font que r√©v√©ler l'arrogance des hommes et leur esprit de vengeance. Tous les combats, m√™me ceux accomplis par les mercenaires, ne sont que le r√©sultat de la col√®re et de la malice¬†: ils rompent le sixi√®me commandement¬†; tous les carnages sont en fait des meurtres. Il en est ainsi pour tout ce qui pousse les hommes au vice et au crime. La mauvaise conduite corrompt le cŇďur, elle pousse rapidement les parents vers le tr√©pas, comme d'ailleurs les √©pouses et autres membres d'une famille¬†: toutes ces choses rompent ce sixi√®me commandement. Ce dernier interdit les mauvaises envies, la haine ou la col√®re, toute insulte. Il condamne le suicide. Il r√©clame un esprit bienveillant et patient, qui sait aussi pardonner.

Le septi√®me commandement concerne la chastet√©. Nous devrions √™tre effray√©s par toutes les ¬ę¬†vilenies¬†¬Ľ qui s'attaquent au corps humain¬†: elles ne font que le d√©truire. Quels que puissent √™tre les errements de notre imagination pollu√©e, anim√©e par nos passions, ils ne font que rompre ce commandement¬†: il en est ainsi pour toutes les images impures, les livres, les conversations douteuses et toute autre forme de d√©viations.

Le huiti√®me commandement est celui de l'amour, celui du respect de la propri√©t√© des autres. Ce que nous poss√©dons ici-bas, m√™me acquis dans l'honn√™tet√©, repr√©sente le ¬ę¬†pain¬†¬Ľ que Dieu nous a donn√©¬†; nous devrions nous en contenter et √™tre reconnaissants¬†: sachons ainsi faire preuve de confiance en la Providence divine. Quand nous d√©tournons notre regard de nos voisins, lorsqu'ils sont dans la n√©cessit√©, nous enfreignons la loi divine¬†; c'est un fait courant dans notre soci√©t√© d'aujourd'hui. Les ¬ę¬†pillages¬†¬Ľ en tous genres, m√™me ceux qui sont effectu√©s sous le couvert de la justice humaine, vont √©galement contre ce commandement. La fraude, les emprunts effectu√©s sans perspective de remboursement, les non-paiements de dettes, l'extravagance, les abus, les extorsions d'argent aux pauvres, toutes ces choses s'opposent au huiti√®me commandement. Offrons notre savoir-faire, dans un esprit de simplicit√© et dans le contentement, au service des autres, comme nous voudrions qu'ils le fassent √† notre √©gard.

Le neuvi√®me commandement est relatif √† notre attitude vis-√†-vis de nos voisins. Ce commandement interdit toute m√©disance, sous quelque forme que ce soit, toute parole √©quivoque qui pourrait ¬ę¬†salir¬†¬Ľ notre prochain. D√©nigrer notre voisin ne peut que nuire √† sa r√©putation. Porter un faux t√©moignage contre lui, le calomnier, ou l'attaquer par notre m√©disance, tous ces actes rompent le neuvi√®me commandement¬†; il en est de m√™me pour celui qui d√©forme la v√©rit√©, qui s'efforce de salir la r√©putation de son prochain, ne cherchant que sa ruine. Combien de fois ce commandement est bafou√© chaque jour, par des personnes de tout rang, de toute nature¬†!

Le dixi√®me commandement s'attaque √† la racine du mal¬†: ¬ę¬†tu ne convoiteras pas¬†¬Ľ. Les commandements pr√©c√©dents prohibaient tous les mauvais d√©sirs envers notre prochain¬†; celui-ci interdit toute convoitise malsaine.

Favoris

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Partager

Si vous avez aimé l'article, partagez le autour de vous

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...