Le saviez-vous ?

Faites une Ă©tude biblique en un clic : quand vous cliquez sur un verset, un menu s’affiche. Vous accĂ©dez aux commentaires bibliques, aux diffĂ©rentes versions, Ă  la carte gĂ©ographique et Ă  bien d'autres fonctionnalitĂ©s (mise en favoris / surlignage, partage...).

Galates 5.22

Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ;
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Les diffĂ©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Les croyants sont engagĂ©s dans un vĂ©ritable « conflit » : ils dĂ©sirent vraiment que la GrĂące puisse les conduire vers une victoire totale et rapide. Ceux qui dĂ©sirent ĂȘtre vĂ©ritablement conduits par le Saint-Esprit, ne sont plus sous le rĂ©gime de la loi, avec les ordonnances qu’elle rĂ©clame, ni exposĂ©s Ă  sa terrible malĂ©diction. Leur haine du pĂ©chĂ©, et leurs dĂ©sirs de saintetĂ©, montrent qu'ils ont une part dans le salut offert par l'Évangile.

Les Ɠuvres de la chair sont nombreuses et manifestes. Les pĂ©chĂ©s qu’elles comportent ferment les « portes du ciel » aux hommes. Cependant, combien voit-on de personnes qui professent ĂȘtre chrĂ©tiennes, annonçant leur espĂ©rance pour le ciel, tout en vivant dans le pĂ©ché !

Le « fruit de l'Esprit », ou de la nature renouvelĂ©e que nous revĂȘtons, est nommĂ© dans ce texte. Comme l'apĂŽtre avait nommĂ© prĂ©alablement les Ɠuvres de la chair, non seulement nuisibles Ă  ceux qui les pratiquent, mais aussi pour leur entourage, de la mĂȘme façon, dans ce texte, il remarque principalement le fruit de l'Esprit, qui tend Ă  rendre les chrĂ©tiens heureux, Ă  titre personnel, mais aussi sur le plan fraternel.

Le fruit de l'Esprit montre clairement que de tels chrĂ©tiens sont menĂ©s par le Saint-Esprit. En dĂ©crivant les Ɠuvres de la chair et le fruit de l'Esprit, il nous est enseignĂ© ce que nous devons Ă©viter, ce Ă  quoi nous devons nous opposer, et ce que nous devons chĂ©rir et « cultiver » ; ce type de conduite doit ĂȘtre effectuĂ© avec un cƓur sincĂšre, conformĂ©ment aux principes de la vĂ©ritable vie chrĂ©tienne : le pĂ©chĂ© ne rĂšgne plus dĂ©sormais dans notre corps mortel, nous ne devons plus lui cĂ©der quoi que ce soit, Romains 6:12, mais chercher Ă  l’endiguer.

Christ ne « possĂ©dera » jamais ceux qui veulent rester des « serviteurs » du pĂ©chĂ©. Il n'est pas suffisant que nous cessions de pratiquer le mal, nous devons aussi apprendre Ă  faire le bien. La nature de nos conversations tĂ©moignera toujours des principes spirituels qui nous animent et nous gouvernent, Romains 8:5. Nous devons chercher sĂ©rieusement Ă  mortifier les vaines actions de notre corps mortel, pour marcher en nouveautĂ© de vie. Non pas en Ă©tant dĂ©sireux des honneurs et de la gloire de ce monde, mais en n’excitant aucune provocation ni jalousie, et en cherchant Ă  donner abondamment les bons fruits qui proviennent de la vie « en » JĂ©sus-Christ, Ă  la louange et Ă  la gloire de Dieu !

Favoris

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Partager

Si vous avez aimé l'article, partagez le autour de vous