Paramètres de lecture

Afficher les numéros de versets
Mode dyslexique
Police d'écriture
Taille de texte

Un outil révolutionnaire de lecture et d'étude de la Bible en ligne

La Bible en 1 an - Jour 241

Sommaire

Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • 1 Samuel 21

      1 David se leva et partit, et Jonathan rentra en ville.
      2 David se rendit à Nob vers le prêtre Achimélec. Celui-ci courut effrayé à sa rencontre et lui demanda : « Pourquoi es-tu seul et n'y a-t-il personne avec toi ? »
      3 David répondit au prêtre Achimélec : « Le roi m'a donné un ordre et m'a dit : ‘Que personne ne sache rien de l'affaire pour laquelle je t'envoie ni de l'ordre que je t'ai donné.’J'ai fixé un rendez-vous à mes hommes.
      4 Maintenant qu'as-tu sous la main ? Donne-moi cinq pains ou ce que tu trouveras. »
      5 Le prêtre répondit à David : « Je n'ai pas de pain ordinaire sous la main, mais je peux te donner du pain consacré, à condition que tes hommes n’aient pas eu de relations avec des femmes récemment ! »
      6 David répondit au prêtre : « Nous n’avons pas eu de relations avec des femmes, comme toujours quand je pars en campagne. Les affaires de mes hommes sont consacrées, même si une expédition a un caractère profane. Elles le seront d’autant plus aujourd'hui. »
      7 Alors le prêtre lui donna du pain consacré, car il n'y avait là pas d'autre pain. On l’avait retiré de devant l'Eternel pour le remplacer par du pain chaud au moment où on l'avait pris.
      8 Ce jour-là, un des serviteurs de Saül était présent, enfermé qu’il était au service de l'Eternel. C'était un Edomite du nom de Doëg, qui était le chef des bergers de Saül.
      9 David dit à Achimélec : « N'as-tu pas sous la main une lance ou une épée ? En effet, je n'ai pris avec moi ni mon épée ni mes armes, parce que l'ordre du roi était urgent. »
      10 Le prêtre répondit : « Il y a l'épée de Goliath, le Philistin, que tu as tué dans la vallée d’Ela. Elle est enveloppée dans un drap derrière l'éphod. Si tu veux la prendre, prends-la, car il n'y en a pas d'autre ici. » David répliqua : « Il n'y en a pas de pareille. Donne-la-moi. »
      11 David se leva et s'enfuit le jour même loin de Saül. Il arriva chez Akish, le roi de Gath.
      12 Les serviteurs d'Akish lui dirent : « N'est-ce pas David, le roi du pays ? N'est-ce pas celui en l’honneur de qui l'on chantait en dansant : ‘Saül a frappé ses 1000, et David ses 10'000’ ? »
      13 David prit ces paroles à cœur et éprouva une grande peur vis-à-vis d'Akish, le roi de Gath.
      14 Il fit semblant d’être fou sous leurs yeux et accomplit des actes de démence devant eux. Il faisait des marques sur les battants des portes et laissait couler sa salive sur sa barbe.
      15 Akish dit à ses serviteurs : « Vous voyez bien que cet homme a perdu la raison. Pourquoi me l'amenez-vous ?
      16 Est-ce que je manque de fous, pour que vous m'ameniez celui-ci et me rendiez témoin de ses actes de démence ? Faut-il qu'il entre dans ma maison ? »

      1 Samuel 22

      1 David partit de là et se sauva dans la grotte d'Adullam. Ses frères et toute sa famille l'apprirent, et ils descendirent vers lui.
      2 Tous ceux qui se trouvaient dans la détresse, qui avaient des dettes ou qui étaient mécontents se rassemblèrent autour de lui, et il devint leur chef. Ainsi, ce furent environ 400 hommes qui se joignirent à lui.
      3 De là, David se rendit à Mitspé dans le pays de Moab. Il dit au roi de Moab : « Permets donc à mon père et à ma mère de se retirer chez vous jusqu'à ce que je sache ce que Dieu fera de moi. »
      4 Il les conduisit vers le roi de Moab et ils restèrent avec lui tout le temps que David fut dans sa forteresse.
      5 Le prophète Gad dit à David : « Ne reste pas dans la forteresse, va-t'en et retourne sur le territoire de Juda. » David s'en alla et se rendit dans la forêt de Héreth.
      6 Saül apprit que l'on avait des renseignements sur David et sur ses hommes. Il siégeait alors sous un tamaris à Guibea, sur la colline. Il avait sa lance à la main et tous ses serviteurs se tenaient près de lui.
      7 Saül dit aux serviteurs qui se tenaient près de lui : « Ecoutez, Benjaminites ! Le fils d'Isaï vous donnera-t-il à tous des champs et des vignes ? Fera-t-il de vous tous des chefs de milliers et de centaines ?
      8 Sinon, pourquoi avez-vous tous conspiré contre moi, pourquoi n'y a-t-il personne qui m'informe de l'alliance conclue par mon fils avec le fils d'Isaï ? Pourquoi n'y a-t-il aucun de vous qui s’inquiète pour moi et qui m'avertisse que mon fils a soulevé mon serviteur contre moi afin qu'il me dresse des embuscades, comme il le fait aujourd'hui ? »
      9 Doëg l'Edomite, qui figurait aussi parmi les serviteurs de Saül, répondit : « J'ai vu le fils d'Isaï venir à Nob, vers Achimélec, fils d'Achithub.
      10 Achimélec a consulté l'Eternel pour lui. Il lui a donné des vivres et lui a remis l'épée de Goliath, le Philistin. »
      11 Le roi envoya chercher le prêtre Achimélec, fils d'Achithub, et toute sa famille, les prêtres qui se trouvaient à Nob. Ils se rendirent tous vers le roi.
      12 Saül dit : « Ecoute, fils d'Achithub ! » Il répondit : « Oui, mon seigneur ! »
      13 Saül lui dit : « Pourquoi avez-vous conspiré contre moi, le fils d'Isaï et toi ? Pourquoi lui as-tu donné du pain et une épée, et pourquoi as-tu consulté Dieu pour lui ? Ainsi, il s'attaque à moi et me dresse des embuscades, comme il le fait aujourd'hui. »
      14 Achimélec répondit au roi : « Parmi tous tes serviteurs, lequel est aussi fidèle que David ? Il est le gendre du roi, il est dévoué à tes ordres et honoré dans ta maison.
      15 Est-ce aujourd'hui que j'ai commencé à consulter Dieu pour lui ? Certainement pas ! Que le roi ne fasse pas reposer de responsabilité sur moi ni sur qui que ce soit dans ma famille, car moi, ton serviteur, je ne sais absolument rien de cette affaire. »
      16 Le roi rétorqua : « Tu mourras, Achimélec, ainsi que toute ta famille. »
      17 Puis il ordonna aux gardes qui se tenaient près de lui : « Tournez-vous et mettez à mort les prêtres de l'Eternel, car ils sont de mèche avec David. Ils savaient bien qu'il était en fuite et ils ne m'ont pas averti. » Mais les serviteurs du roi ne voulurent pas avancer la main pour frapper les prêtres de l'Eternel.
      18 Alors le roi dit à Doëg : « Tourne-toi et frappe les prêtres. » Doëg l'Edomite se tourna, et ce fut lui qui frappa les prêtres. Il fit mourir ce jour-là 85 hommes qui portaient l'éphod de lin.
      19 Saül frappa encore du tranchant de l'épée Nob, la ville de ces prêtres. Hommes et femmes, enfants et bébés, bœufs, ânes et brebis, tous tombèrent sous le tranchant de l'épée.
      20 Un fils d'Achimélec et petit-fils d'Achithub put s’échapper. Son nom était Abiathar. Il s'enfuit vers David
      21 et lui rapporta que Saül avait tué les prêtres de l'Eternel.
      22 David dit à Abiathar : « Je savais bien, l’autre jour, que Doëg l'Edomite, qui se trouvait là, ne manquerait pas d'informer Saül. C'est moi qui suis responsable de la mort de tous les membres de ta famille.
      23 Reste avec moi, n’aie pas peur, car celui qui en voudra à ta vie en voudra à la mienne. Près de moi tu seras en sécurité. »

      Ezéchiel 1

      1 La trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, je faisais partie des exilés, près du fleuve Kebar. Le ciel s’est ouvert et j’ai eu des visions divines.
      2 Le cinquième jour du mois – c'était la cinquième année de l’exil du roi Jojakin –
      3 la parole de l'Eternel a été adressée à Ezéchiel, le fils du prêtre Buzi, dans le pays des Babyloniens, près du fleuve Kebar. C’est là que la main de l'Eternel a reposé sur lui.
      4 Alors que je regardais, un vent impétueux est arrivé du nord, ainsi qu’une grande nuée et une gerbe de feu. Tout autour, une lumière rayonnait. Au centre, il y avait comme un éclat étincelant qui sortait du milieu du feu.
      5 Au centre encore, quelque chose ressemblait à quatre êtres vivants. Leur aspect était proche de celui des hommes.
      6 Chacun d'eux avait quatre visages et quatre ailes.
      7 Leurs jambes étaient droites, et leurs pieds pareils aux sabots d'un taureau. Ils étincelaient comme du bronze poli.
      8 Ils avaient des mains d'homme sous leurs ailes, sur les quatre côtés. Sur les quatre côtés, il y avait aussi leurs visages et leurs ailes, ceci pour chacun des quatre êtres vivants.
      9 Leurs ailes se touchaient l'une l'autre. Ils se déplaçaient sans dévier, chacun allait droit devant lui.
      10 Un de leurs visages ressemblait à celui des hommes, mais tous les quatre avaient aussi une face de lion à droite, une face de taureau à gauche et une face d'aigle.
      11 Voilà pour leurs visages. Leurs ailes étaient déployées vers le haut. Deux de leurs ailes touchaient celle d’un autre et deux couvraient leur corps.
      12 Chacun allait droit devant lui. Ils allaient là où l'Esprit allait. Ils se déplaçaient, et ils se déplaçaient sans dévier.
      13 Ces êtres vivants ressemblaient, par leur aspect, à des braises incandescentes. C'était pareil à l'aspect de torches enflammées. Un feu circulait entre les êtres vivants. Il jetait de la lumière et il en sortait des éclairs.
      14 Les êtres vivants couraient et revenaient comme la foudre.
      15 Je regardais ces êtres vivants et j’ai vu que sur la terre se trouvait une roue, à côté de chacun des êtres vivants aux quatre visages.
      16 Dans leur aspect et leur structure, les roues avaient un éclat pareil à celui de la chrysolithe, et toutes les quatre étaient pareilles. Leur aspect et leur structure étaient tels que chaque roue paraissait être au milieu d'une autre roue.
      17 Dans leurs déplacements, elles pouvaient suivre les quatre directions prises par les êtres vivants, et elles se déplaçaient sans dévier.
      18 La hauteur de leurs jantes était effrayante, et les jantes des quatre roues étaient couvertes d'yeux tout autour.
      19 Les roues suivaient les êtres vivants dans leurs déplacements : quand les êtres vivants s'élevaient au-dessus de la terre, les roues s'élevaient aussi.
      20 Ils allaient là où l'Esprit allait, et les roues s'élevaient simultanément avec eux, car l'esprit des êtres vivants était dans les roues.
      21 Quand ils se déplaçaient, elles se déplaçaient, et quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient ; quand ils s'élevaient au-dessus de la terre, les roues s'élevaient simultanément avec eux, car l'esprit des êtres vivants était dans les roues.
      22 Au-dessus de la tête des êtres vivants, la voûte céleste ressemblait à l’éclat d’un cristal. C’était impressionnant. Voilà l’étendue qu’il y avait au-dessus de leurs têtes.
      23 Sous la voûte céleste, leurs ailes étaient tendues l'une contre l'autre, et ils en avaient chacun deux qui les couvraient, ils en avaient chacun deux qui couvraient leur corps.
      24 J’ai entendu le bruit de leurs ailes, quand ils se déplaçaient : pareil au bruit des grandes eaux ou à la voix du Tout-Puissant, c'était un bruit aussi tumultueux que celui d'une armée. Quand ils s'arrêtaient, ils laissaient retomber leurs ailes.
      25 Une voix retentissait au-dessus de la voûte céleste qui était sur leurs têtes, lorsqu'ils s'arrêtaient et laissaient retomber leurs ailes.
      26 Au-dessus de la voûte céleste qui était sur leurs têtes, il y avait quelque chose de similaire à une pierre de saphir, qui ressemblait à un trône, et sur cette forme de trône apparaissait quelqu’un dont l’aspect ressemblait à celui d’un homme, tout en haut.
      27 J’ai vu comme un éclat étincelant, comme du feu, qui l’enveloppait tout autour. Depuis ce qui semblait être ses hanches jusqu'en haut et depuis ce qui semblait être ses hanches jusqu'en bas, j’ai vu quelque chose de similaire à du feu, une lumière qui rayonnait tout autour.
      28 Cette lumière qui rayonnait tout autour de lui avait le même aspect que l’arc-en-ciel dans les nuages un jour de pluie : c'était un reflet de la gloire de l'Eternel. A cette vue, je suis tombé le visage contre terre, puis j’ai entendu quelqu'un me parler.

      1 Corinthiens 3

      1 Pour ma part, frères et sœurs, je n'ai pas pu vous parler comme à des personnes dirigées par l’Esprit, mais comme à des personnes dirigées par leur nature propre, comme à de petits enfants en Christ.
      2 Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter. D’ailleurs, même maintenant vous ne le pouvez pas
      3 parce que vous êtes encore animés par votre nature. En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie, des disputes [et des divisions], n'êtes-vous pas dirigés par votre nature propre et ne vous conduisez-vous pas d'une manière tout humaine ?
      4 Quand l'un dit : « Moi, je me rattache à Paul » et un autre : « Moi, à Apollos », n’êtes-vous pas animés par votre nature ?
      5 Qui est donc Apollos et qui est Paul ? Ce sont des serviteurs par le moyen desquels vous avez cru, conformément à ce que le Seigneur a accordé à chacun.
      6 J'ai planté, Apollos a arrosé, mais c'est Dieu qui a fait grandir.
      7 Ainsi, ce n’est pas celui qui plante ni celui qui arrose qui compte, mais Dieu, qui donne la croissance.
      8 Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense en fonction de son propre travail.
      9 En effet, nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, la construction de Dieu.
      10 Conformément à la grâce que Dieu m'a donnée, j'ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre construit dessus. Cependant, que chacun fasse attention à la manière dont il construit dessus,
      11 car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, à savoir Jésus-Christ.
      12 Que l'on construise sur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin ou de la paille,
      13 l'œuvre de chacun sera dévoilée : le jour du jugement la fera connaître, car elle se révélera dans le feu et l’épreuve du feu indiquera ce que vaut l'œuvre de chacun.
      14 Si l'œuvre que quelqu’un a construite sur le fondement subsiste, il recevra une récompense.
      15 Si son œuvre brûle, il perdra sa récompense ; lui-même sera sauvé, mais comme au travers d’un feu.
      16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l'Esprit de Dieu habite en vous ?
      17 Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira, car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes.
      18 Que personne ne se trompe lui-même : si quelqu'un parmi vous pense être sage selon les critères de l’ère actuelle, qu'il devienne fou afin de devenir sage,
      19 car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. En effet, il est écrit : Il prend les sages à leur propre ruse.
      20 Et encore : Le Seigneur connaît les pensées des sages, il sait qu'elles sont sans valeur.
      21 Que personne ne mette donc sa fierté dans des hommes, car tout vous appartient,
      22 que ce soit Paul, Apollos, Céphas, le monde, la vie, la mort, le présent ou l'avenir. Tout est à vous,
      23 et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu.
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.